» » Douleurs et fièvre

Douleurs et fièvre

Conseils santé

 

La douleur est sans doute le motif le plus fréquent de consultation à l'officine. Il s'agit habituellement de douleurs aiguës apparues récemment et assez banales : maux de tête, douleurs dentaires, douleurs articulaires, mal de dos... Selon l'intensité de la douleur, le choix du médicament contre la douleur ne sera pas le même. 


En cas de douleur, le paracétamol comme du Doliprane pourra être utilisé en première intention. Il est rapidement absorbé, et son action débute de 20 à 30 minutes après la prise, et son action dure jusqu'à 6 heures. Chez l'adulte, la posologie du paracétamol est la suivante : 1 gramme jusqu'à 4 fois par jour. Il est utilisable chez la femme enceinte et allaitante. 


L'aspirine est également un bon antalgique. Il possède aussi des propriétés anti-inflammatoires et anti-pyrétiques. Il faudra par contre prendre plus de précaution pour l'utilisation de l'aspirine en cas de douleur ou de fièvre. Chez l'adulte, on recommandera de prendre jusqu'à 3 grammes par jour. Ce médicament contre la douleur sera par exemple contre-indiqué chez la femme enceinte, chez les personnes ayant un ulcère...


L'ibuprofène est un anti-inflammatoire non stéroïdien. Il possède également des propriétés antalgique antipyrétique. A forte dose, c'est un anti-inflammatoire, et cette propriété lui permet de mieux lutter contre la douleur, qui est souvent liée à l'inflammation. Pour un adulte, la dose maximal à ne pas dépasser sera de 1200 mg par jour. L'ibuprofène présente de nombreuse contre-indications. Avant de prendre ce médicament pour traiter la fièvre ou la douleur, consultez la notice. 
En cas de forte douleur, il est possible de prendre de la codéine. C'est un antalgique opiacé utilisé en association avec du paracétamol dans plusieurs médicaments sans ordonnance (Codoliprane, Claradol Codéine...). 

Douleurs et fièvre

La fièvre, une maladie facile à traiter

La fièvre est un des symptômes d’une attaque virale, bactérienne ou parasitaire. Particulièrement fréquente durant la période hivernale, elle se traduit par une hausse de la température corporelle, accompagnée d’autres signes liés à la pathologie qui la provoque. En cas d’infection par exemple, vous aurez une sensation de froid, voire des frissons.

 

Dans certains cas, la fièvre peut s’accompagner de douleurs articulaires, de maux de tête, de nausées ou encore de diarrhées.

Les médicaments pour apaiser la fièvre et les douleurs

Votre organisme aura du mal à supporter votre température corporelle si elle monte au-delà de 39 °C. Dans ce type de situation, vous pouvez prendre des médicaments contre la fièvre. La plupart de ces médicaments, comme le paracétamol, l’aspirine et l’ibuprofène, sont vendus en pharmacie sans ordonnance.

 

Ils sont disponibles sous différentes formes, des gélules aux sirops, en passant par les comprimés, effervescents ou en sachets… Ils font baisser la température, mais également à soulager les douleurs.

 

Prenez toutefois quelques précautions avant de les prendre. Lisez attentivement la notice des médicaments contre la douleur et la fièvre, qui vous apprendra notamment les spécificités du médicament, comme sa véritable utilité, les contre-indications, les éventuels effets secondaires et les interférences médicales à éviter.