» » » Douleurs articulaires

Douleurs articulaires (Douleurs et fièvre)

Conseils santé

 

Quelle que soit l'articulation, on distingue deux types de douleurs articulaires

  • les douleurs articulaires mécaniques : l'arthrose principalement, qui correspond à une dégénérescence du cartilage (tissu qui recouvre les deux extrémités osseuses d'une articulation et qui leur permet de glisser l'une sur l'autre)
  • les douleurs articulaires inflammatoires : l'arthrite, qui peut être aiguë (crise de goutte par exemple) ou chronique (polyarthrite rhumatoïde par exemple). L'arthrite peut être d'origine infectieuse ou rhumatismale. 


Les symptômes de l'arthrose sont les suivants : douleur lors de la mobilisation de l'articulation, qui cède au repos. Cette douleur articulaire atteint surtout la colonne vertébrale, les doigts, les genoux et les hanches. 


Les symptômes de l'arthrite sont les suivants : douleur de repos, nocturne ou matinale avec un dérouillage matinal. Pour cette douleur articulaire, il y a des signes inflammatoires (rougeur, sensation de chaleur), avec un gonflement de l'articulation. Dans certain cas, il peut y avoir de la fièvre. 


Un consultation médicale sera nécessaire si les signes cliniques évoquent une arthrite, s'il y a de la fièvre depuis plus de 48 heures, si les douleurs articulaires sont suites à un traumatisme ou à un accident, ou en cas de crise de goutte (douleur intense au gros orteil, avec fièvre (environ 38°C). 

 

En cas d'arthrose, il est conseillé de prendre un antalgique par voie orale. Par exemple, le Paracétamol (Doliprane ou Efferalgan) peut être prix jusqu'à 4 fois par jour. Le traitement peut être prolongé pendant plusieurs semaines si nécessaire. 
Si besoin, vous pouvez associer un anti-inflammatoire par voie oral comme du Voltarene, 2 à 4 applications par jour. 


Il est également possible de prendre des compléments alimentaires qui améliorent la mobilité des articulations. Certains compléments associent de la glucosamine et de la chondroïtine comme hondro Aid fort ou chondrostéo+, à prendre 3 à 4 fois par jour. Le soulagement n'est parfois observé qu'au bout de plusieurs semaines de traitement : le traitement doit être suivi pendant plusieurs mois (3 mois minimum). 


Le saviez vous ? En cas de douleurs articulaires, il est important de lutter contre un éventuel excès pondéral. Pratiquer une activité physique régulière adaptée, comme la marche ou la natation. Si besoin, s'aider d'une canne pour la marche, afin de soulager les articulations. Ne pas reproduire les mouvements provoquant des douleurs.