» » Ophtalmologie

Ophtalmologie

Conseils santé

 

Il n'est pas rare d'avoir les yeux rouges, à certain moment de l'année. La rougeur s'accompagne généralement de démangeaisons oculaires qui pousse à se frotter les yeux. Il y a des sécrétions jaunâtres au coin de l'oeil et les yeux sont collés le matin. En regardant l'oeil, on voit que la rougeur est intense et diffuse, en tirant la paupière vers le bas, on voit que toute la conjonctive qui tapisse la paupière inférieure est rouge enflammée. Vous avez certainement une conjonctivite. Les conjonctivites peuvent être infectieuses (bactériennes ou plus souvent virales) ou allergiques. D'ordinaire, elle guérissent en quelques jours. 
En cas de conjonctivite, il est possible de mettre 6 fois par jour dans le cul-de-sac conjonctival inférieur après avoir tiré la paupière inférieure vers le bas, l'oeil regardant en haut : 

  • un collyre antiseptique sans vasocontstricteur comme du Biocidans ou du Désomédine
  • ou si vous suspectez une conjonctivite allergique parce que c'est le printemps, il que vous avez été en contact avec des animaux par exemple, un collyre à base de cromoglycate de sodium (Ophtacalm). 

Le saviez vous ? Une conjonctivite bactérienne ou virale est contagieuse et se transmet par les mains. Il est donc indispensable de ne pas se frotter les yeux. Une conjonctivite guérit en une semaine. Passé ce délai si les symptômes persistent, allez consulter un médecin. 

Ophtalmologie

Les maladies et les affections des yeux les plus fréquentes

L’œil est constitué du cristallin, de la rétine, de la pupille et de l'iris. Cet organe sensoriel de la perception visuelle assure la transmission des données visuelles au cerveau, grâce à des fibres optiques.   

 

De multiples affections atteignant les yeux pourront détruire ou baisser la perception visuelle. Certaines d’entre elles sont dues à l'âge et au vieillissement naturel des yeux : cataracte, dégénérescence maculaire, etc.

De nombreuses causes peuvent la provoquer, entre autres les pathologies associées, les traumatismes, les facteurs infectieux, tels que la conjonctivite et les facteurs environnementaux.   

 

Les troubles de la vue, tels que la myopie, le strabisme, l'hypermétropie, peuvent être héréditaires, et surviennent de manière progressive ou brutale.

 

Les traitements contre les troubles de la vision et des infections oculaires

L'automédication est uniquement envisageable dans le traitement des affections oculaires récidivantes faisant déjà l'objet d'un diagnostic, en l’occurrence les conjonctivites allergiques. Dans ce cadre, les collyres antiallergiques calmeront les yeux rouges, les larmoiements et les picotements.  

 

Le sérum physiologique et les solutions destinées au lavage des yeux seront essentiellement utilisés pour les soins des yeux. Les solutions sans excipients ni conservateurs permettront d'éviter les allergies.  

 

La chirurgie sera le traitement préconisé en cas de cataracte. Toutefois, de nombreux traitements médicamenteux sont aujourd’hui disponibles en pharmacie, afin de soulager ce trouble visuel.