Medicament migraine : tous les traitements pour le maux de tete

Dafalgan 1000 mg - boîte de 8 gélules
Produit en stock
2.18 €
RhinAdvil Caps Rhume - 16 capsules molles
Victime de son succès
5.28 €
Dafalgan 1g - 8 comprimés pelliculés
Produit en stock
2.18 €
Doliprane 1000mg - 8 comprimés
Produit en stock
2.18 €
Spifen 200mg - 30 comprimés
Produit en stock
2.54 €
Advilmed 100mg - 30 comprimés enrobés
Produit en stock
2.67 €
Advilcaps 200mg - 16 capsules molles
Produit en stock
3.35 €
Doliprane 1000mg gélule - boîte de 8 gélules
Victime de son succès
2.18 €
Advilcaps 400mg - 14 capsules molles
Produit en stock
4.87 €
Advil 400mg comprimé - 14 comprimés enrobés
Victime de son succès
3.65 €
Doliprane 500mg comprimé - boîte de 16 comprimés
Victime de son succès
2.18 €
Paracétamol Biogaran 1g - 8 comprimés
Victime de son succès
2.18 €
Paracétamol Biogaran 500mg - boîte de 16 gélules
Victime de son succès
2.18 €
Page 1 sur 2>>>

La cure contre la migraine prend deux aspects bien distincts. D’une part, il y a le traitement de fond. D’autre part, on distingue le traitement contre la crise. Les médicaments utilisés dépendent du type de cure préconisé. Parfois, il n’est pas possible de définir le traitement approprié du premier coup. Il faut donc se montrer patient avant de trouver le soulagement souhaité. Toutefois, la migraine n’est pas fatale. Quels sont alors les médicaments pour lutter contre cette pathologie ? 

 

Pour le traitement de la crise

Parfois, le paracétamol et les anti-inflammatoires non stéroïdiens comme le naxoprène et l’ibuprofène suffisent pour soigner la migraine. L’aspirine peut également être utilisée. Pour que ces médicaments soient efficaces, il est nécessaire de se reposer dans une chambre silencieuse et obscure. En effet, rester au calme aide à soulager les migraines.

 

Les dérivés de l’ergot de seigle sont des vasoconstricteurs. La DHE ou dihydroergotamine, et l’ergotamine sont fréquemment utilisées. Ces médicaments ont des répercussions sur la circulation sanguine des extrémités. Aussi, les prises ne doivent en aucun cas dépasser la dose journalière recommandée. 

 

Pour traiter la migraine, les patients peuvent également prendre des triptans (naratriptan, almotriptan, sumatriptan…). Ce sont des médicaments capables d’inhiber les effets de la sérotonine. Ces médicaments bloquent la dilatation des vaisseaux cérébraux. 

 

Quid du traitement de fond ?

Le traitement préventif de la migraine est réservé aux individus souffrant de crises fréquentes ou encore aux sujets présentant des crises assez intenses sur une durée plus ou moins longue, ce qui impacte négativement leur quotidien. Néanmoins, ce type de traitement ne se prend pas toute la vie. Lorsque les crises s’espacent, il est possible de réduire la dose. 

 

À ce jour, il existe de nombreux médicaments ayant une efficacité prouvée contre les migraines. Le médecin peut notamment recommander l’administration de bêtabloquant. La cure peut également être associée à la prise d’un médicament appartenant à la classe des anti-sérotonines. Un alpha bloquant comme l’indoramine peut aussi contribuer à soigner la migraine. Au besoin, le thérapeute peut prescrire la prise d’antidépresseur qui agit aussi positivement sur cette pathologie. Dans le cas où les crises surviennent pendant les menstruations, le praticien pourra prescrire un traitement hormonal. 

 

Les diverses formes galéniques

Des cures non spécifiques pour la migraine sont également possibles. Elles peuvent être administrées par voie orale comme les anti-inflammatoires et le paracétamol. Pour leur part, les triptans se prennent en injection sous-cutanée, par voie nasale ou orale. Pour une prise sans eau et sans délai précis, le patient peut se tourner vers les comprimés orodispersibles. Quant à la voie sous-cutanée, elle est réservée aux formes sévères de la maladie. Les injections s’effectuent en position allongée, car il y a un risque d’hypotension. Heureusement, les effets secondaires ne sont que mineurs. 

 

Les dérivés de l’ergot de seigle se prennent par voie nasale pour une meilleure absorption. Pour assurer les effets de l’ergotamine, il est préconisé d’associer le traitement à de la caféine.

 

Analyser l’efficience du traitement en cas de crise

Tenir un calendrier des migraines permet de faciliter le diagnostic médical. Aussi, il convient de noter la date de chaque crise et sa durée. La personne qui souffre de migraine doit également noter les médicaments qu’il a pris, si la posologie a été renouvelée et combien de fois. D’autres questions peuvent aussi être posées pour déterminer le traitement approprié. Au bout de combien de temps a-t-il pu être soulagé ? La dose a-t-elle été augmentée ? Les réponses permettront de voir l’évolution de son état. S’il suit déjà un traitement, il doit prendre garde, car un surdosage est susceptible de provoquer des problèmes de céphalées chroniques. 

 

De l’efficience du traitement de fond

Les effets de la cure ne peuvent être évalués qu’après 3 mois de prises régulières du médicament. Pour avoir une vue globale de l’évolution de son état de santé, le patient doit tenir ce calendrier de migraines. On peut dire que le traitement est efficace si le nombre et la fréquence de crises diminuent de façon conséquente. Le cas échéant, le médecin adaptera la médication du patient en adaptant la posologie des produits ou en changeant la prescription. 

 

Mettre un traitement en place signifie également passer par un suivi médical. Les relations entre le patient et le médecin sont d’une importance capitale. Dans le cas où le traitement est mal supporté ou s’il venait à ne pas fonctionner, le sujet peut toujours en essayer un autre. Par contre, tous les changements se produisant pendant les traitements relèvent des prescriptions du médecin. Ainsi, une médication hasardeuse risque d’empirer les choses. 

 

Quoi qu’il en soit, les crises de migraines sont presque toujours imprévisibles. Le migraineux doit donc garder le médicament qui lui a été prescrit sur lui, pour pouvoir réagir en conséquence, dès les premiers signes de migraine. Cela permet d’enrayer la douleur efficacement. Le traitement de fond peut rebuter certaines personnes, ce qui les amène à abandonner la cure alors qu’elle est efficace. Avant d’en arriver là, il est conseillé de prendre le temps de parler du problème au médecin.

 

Les médicaments naturels contre la migraine

Afin de combattre la migraine, les patients peuvent aussi recourir aux remèdes de grand-mère. Dès que les signes apparaissent, il est préconisé de poser un oignon cru ou une pomme de terre coupée en rondelles sur le front. 

 

Une autre option consiste à mâchouiller un crayon. Selon les recherches menées, mastiquer un crayon permettrait de faire travailler les articulations temporo-mandibulaires, ce qui a pour effet d’apaiser la migraine. 

 

Boire une tisane au gingembre permet de profiter des propriétés antidouleurs et anti-nauséeuses de cette racine. Cette décoction a le mérite de soulager les maux de tête. Pour plus d’efficacité, il est préconisé de réaliser un massage des tempes. Cependant, il faut que la migraine soit prise en charge dès que les premiers symptômes apparaissent. 

 

Les malades peuvent également faire de petits exercices de sophrologie. En effet, l’anxiété et le stress provoquent souvent la migraine que cette technique peut soulager. Aussi, il est capital de se détendre, d’où l’intérêt de se mettre à la sophrologie pour profiter de ses bienfaits sur la santé.

 

Découvrez également tous les médicaments pour le mal de tête 

Les médicaments contre la migraine 
Tous les médicaments contenant du paracétamol
Traitement de la fièvre chez l'adulte
Traiter la douleur avec des médicaments
Doliprane grossesse : tous les médicaments adaptés
Tous les médicaments pour le mal de tête 
Mal à la tête : comment s'en débarasser? 
Tous les médicament avec du paracétamol