» » Oreilles

Oreilles (Médicaments)

Conseils santé

 

Avoir mal aux oreilles est une plainte fréquente qu'il est possible de soulager par des antalgiques (Doliprane ou Efferalgan). Le plus souvent une otalgie aiguë récente se traduit par des douleurs vives. C'est le signe d'une otite, c'est à dire une infection de l'oreille externe ou moyenne. L'otite externe est une infection de la peau du conduit auditif externe : c'est une affection fréquente surtout estivale, conséquence des baignades, des traumatismes du conduit. La douleur est vive et est accentué par la mastication. L'otite moyenne purulente succède à une rhinopharyngite virale surinfectée au cours de laquelle les germes pénètrent dans l'oreille moyenne par la trompe d'Eustache. Elle est surtout fréquente chez le nourrisson et l'enfant. A la différence de l'otite externe, elle s'accompagne de fièvre. Dans les deux cas, le diagnostic doit être fait par un médecin par otoscopie. 


En attendant la consultation chez le médecin, il est possible de soulager la douleur d'oreille en prenant du paracétamol (Doliprane ou Efféralgan) jusqu'à 4 grammes par jour. Il est également possible de prendre un anti-inflammatoire pour des oreilles douloureuses (Advil ou Nurofen), jusqu'à 1200 mg par jour. 


Le saviez vous ? En l'absence de consultation chez le médecin pour une oreille douloureuse, il ne sera pas recommandé de mettre un produit dans les oreilles. Il peut être dangereux de mettre quelque chose dans les oreilles si le tympan est perforé. Il sera donc judicieux d'attendre la consultation médicale pour mettre une solution auriculaire comme Osmotol ou Otipax. 

Oreilles

Les troubles courants touchant les oreilles

L’oreille peut être atteinte de toutes sortes de maladies et cela concerne à la fois les trois parties, c’est-à-dire, l’oreille externe, l’oreille moyenne et l’oreille interne. L’affection qui touche généralement cet organe de l’ouïe est l’otite qui se caractérise par plusieurs manifestations permettant d’en distinguer différentes sortes : externe diffuse isolée, externe sévère et externe focalisée.

 

L’otite externe diffuse isolée est causée par des bactéries ou des mycoses. Les symptômes sont des démangeaisons et des rougeurs au niveau de l’orifice et du conduit auriculaire. Des douleurs intenses, mais facilement traitables peuvent aussi survenir.

 

L’otite externe sévère provoque un resserrement de la paroi du conduit de l’oreille, ce qui entraîne des douleurs aigües. Les manifestations commencent par une formation de pues suivie du développement de ganglions périauriculaires et, dans certains cas, de fièvres.

Pour ce qui est de l’otite externe focalisée, des furoncles ayant pour origine une infection au staphylocoque apparaissent sur l’orifice. Les effets sont douloureux.

 

Les traitements des maladies des oreilles

En général, certaines otites se traitent à l’aide de quelques gouttes d’antibiotiques et de désinfectants. Toutefois, si cette solution n’entraine aucune amélioration, il se peut que le tympan en soit la cause. Les gouttes ne parviennent pas à entrer profondément dans l’oreille, ce qui nécessite un traitement par voie orale. Par ailleurs, les signes de fièvres et de douleurs doivent se soigner par des médicaments (l’acétaminophène ou l’ibuprofène) prescrits par un professionnel de santé. Les manifestations plus graves requièrent par contre l’intervention d’un médecin ORL qui pourra faire un diagnostic complet.