» » » Paracétamol

Paracétamol (Douleurs et fièvre)

Le paracétamol aide à calmer les sensations comme les douleurs. Il s’agit d’une molécule fortement employée dans le traitement de certaines maladies névralgiques. Elle contribue à la diminution des risques d’attraper des pathologies cardio-vasculaires. Le paracétamol est un des médicaments efficaces pour abaisser la fièvre et atténuer les douleurs d’intensité modérée. Quand et comment l’utiliser exactement ?

  • Mode d’action du paracétamol

Le paracétamol agit rapidement sur la région concernée. En d’autres termes, il influe sur le système d’inflexion de la douleur dans la zone du cerveau. Ceci constitue la raison pour laquelle il s’agit d’un antalgique confirmé.

  • Quel genre de maux peut-on apaiser au moyen du paracétamol ?

Afin de soulager les malaises de type nociceptif, il vous est suggéré d’administrer du paracétamol. Par ailleurs, si vous ressentez par exemple une certaine douleur au niveau des dents ou si vous avez une migraine, prenez une dose adéquate de cet antalgique. En cas de règles douloureuses, le paracétamol reste votre meilleur allié, car il soulage rapidement les douleurs. En revanche, des analyses ont démontré que ce médicament demeure inefficace pour calmer les tiraillements liés aux arthrites.

  • Le paracétamol aurait-il des effets secondaires ?

Pendant de nombreuses années, le paracétamol était vu comme étant le meilleur antalgique, car il ne produit aucun effet indésirable. Cependant, des analyses effectuées récemment ont permis à conclure qu’un surdosage entraine des troubles au niveau du foie.

  • Paracétamol ou aspirine, lequel choisir ?

Le paracétamol et l’aspirine jouent à peu près le même rôle, celui d’apaiser les douleurs. Cependant, afin de trouver l’antidouleur adapté, il est important de connaître certains points cruciaux. Au même titre que le paracétamol, l’aspirine permet d’abaisser les douleurs, mais elle diffère de celui-ci par la quantité d’effets secondaires. Effectivement, l’aspirine provoque plusieurs effets non souhaités. Ce médicament peut entrainer une gastrite ou le saignement de l’estomac, un problème qui peut s’aggraver encore plus en cas de surdosage. Elle peut être également à l’origine de l’anémie ou de l’hémorragie des appareils digestifs. En revanche, l’aspirine est surtout conseillée en présence de maladies thromboemboliques. Elle favorise en effet une bonne circulation sanguine.

Paracétamol

Paracétamol, quelles sont ses vertus ?

Connu comme étant un remède générique, le paracétamol est visible quasiment dans chaque pharmacie familiale. Il peut être ingéré en automédication et de nombreux parents l’administrent même chez des bébés, après des consultations venant des pédiatres. Cette solution médicamenteuse aide à apaiser, voire éliminer les douleurs physiques, notamment lorsque celles-ci présentent un niveau modéré ou léger.

 

Les bienfaits apportés

Le paracétamol est connu comme étant un analgésique à effet rapide. Il s’agit en outre, d’un excellent antipyrétique et antioxydant. Ceci constitue la raison pour laquelle les médecins prescrivent des médicaments à base de paracétamol, dans certains traitements des pathologies cardio-vasculaires. Son administration permet aussi de réduire les risques en lien avec ces pathologies. D’après des études, le paracétamol serait bon pour la santé oculaire, car il aide à prévenir la survenue de la cataracte. En revanche, cette molécule n’est pas dotée de propriétés luttant contre les inflammations.

 

Qui peut prendre du paracétamol ?

Le paracétamol est administré aussi bien chez les nourrissons, les enfants en bas âge que chez les adultes. Il se diffère des autres analgésiques par une propriété essentielle. Ce médicament n’est généralement associé à aucun effet indésirable. Des risques se rapportant aux organes gastro-intestinaux en sont même épargnés. Cependant, il convient de faire preuve de circonspection quand vous effectuez une cure, car un surdosage peut entrainer une nécrose hépatique. De manière générale, la posologie adéquate pour un adulte oscille aux environs de 500 mg à 1 g à chaque prise. Celles-ci doivent être espacées d’au moins 4 heures. Chez les bébés et les enfants, le traitement conseillé sera de 60 mg/kg par jour, à étaler sur 4 ou 6 prises et ne devrait dépasser 80 mg/kg.

Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris