Advil

Est-ce que l’Advil est un anti-inflammatoire ?

Il n’est pas rare que l’on ait recourt à des médicaments anti-inflammatoires pour soulager les inflammations. Mais est-ce que Advil est un anti-inflammatoire ? La réponse est OUI.

 

Tous les médicaments issus de cette marque sont un segment de l’ibuprofène. Ce dernier est une molécule active classée parmi les anti-inflammatoires non stéroïdiens ou AINS.

 

En cas d’infection ou encore de traumatisme physique, l’organisme réagit par le processus inflammatoire. C’est là que les AINS comme l’ibuprofène interviennent. En tant qu’actif, son rôle est de bloquer la production de la substance à l’origine de l’inflammation. La douleur baisse dès que le médicament fait effet.

 

En plus d’être un anti-inflammatoire, les médicaments Advil sont aussi des antipyrétiques, c’est-à-dire qu’ils peuvent abaisser la fièvre.

 

Quand utiliser Advil ?

Ainsi, l’ibuprofène (et donc Advil) est utilisé pour lutter contre les inflammations, les douleurs et la fièvre. Bien qu’ils puissent être livrés sans ordonnance, les médicaments Advil s’utilisent de préférence sur avis médical.

 

L’ibuprofène soigne différents types de douleurs. Cependant, on privilégie particulièrement son usage dans les cas suivants :

  • Les douleurs menstruelles,
  • Les douleurs articulaires telles que la tendinite, l’arthrose, les rhumatismes, etc.
  • Les lombalgies,
  • Les inflammations,
  • Les maux dentaires,
  • Les migraines,
  • Les foulures.

Chez l’enfant de moins de 12 ans, Advil est principalement indiqué pour faire baisser la fièvre, pour traiter les maux de gorge, d’oreilles, ainsi que la douleur liée au rhume ou à la vaccination.

 

Comment utiliser Advil ?

La posologie d’Advil est déterminée en fonction de plusieurs critères. Généralement, les médecins prennent en compte le poids, l’âge et l’état de santé du patient.

 

Il est possible que votre médecin vous prescrive un dosage différent de celui proposé ci-après. Dans ce cas, privilégiez les recommandations médicales.

  • Posologie chez l’adulte

Pour les adultes, la posologie usuelle d’ibuprofène est de 200 mg à 400 mg par prise. Le délai entre deux administrations varie entre 4 à 6 heures. Notez que la dose quotidienne maximale est de 1200 mg par jour.

 

Dans le cadre d’un soin antidouleur, veillez à ne pas dépasser 5 jours de traitement successifs, sauf recommandations médicales contraires. Pour la réduction de la fièvre, le traitement doit être de 3 jours successifs.

  • Posologie chez l’enfant

Pour les enfants et les bébés, la posologie est déterminée principalement par rapport à l’âge et le poids. Ainsi, pour connaître le dosage adéquat pour un enfant, il est préférable de consulter un médecin ou un pharmacien. On sait néanmoins que la posologie maximale adaptée aux enfants est de 40 mg par kilo et par jour.

 

Si vous utilisez Advil suspension chez votre enfant, agitez bien le flacon avant chaque administration. Il est aussi préférable de prendre le médicament avec de la nourriture ou du lait afin de limiter ou d’éviter les effets secondaires. Pour doser le médicament, préférez une seringue orale aux cuillères à thé, car cela vous permettra d’avoir une mesure plus juste.

  • Que faire en cas d’oubli d’une prise ?

Si votre médecin vous a prescrit une consommation régulière d’Advil, conformez-vous à ses recommandations. Si vous avez manqué une dose, vous devez tout simplement en prendre dès que vous vous en souvenez. Au cas où l’heure de la prochaine prise est déjà proche, ne vous souciez pas de la prise que vous avez omise et suivez votre traitement habituel. Attention, évitez de doubler votre dose en pensant combler celle que vous avez oubliée.

  • Que faire en cas de surdose ?

Un surdosage peut entraîner de nombreux effets secondaires tels que des nausées, des vomissements, de la somnolence, des crachats de sang, etc. Il se pourrait même que la situation provoque un évanouissement ou un coma. En présence de tels symptômes suite à un surdosage, cherchez des soins médicaux d’urgence.

 

Quand ne pas prendre Advil ?

Dans certaines circonstances, la consommation d’Advil expose le patient à des risques de graves effets secondaires. Nous vous fournissons ci-après une liste de situations dans lesquelles il est interdit de consommer ce médicament :

  • En cas d’allergie à l’ibuprofène ou à l’un des composants du médicament. Notez que chaque format proposé de la marque Advil diffère au niveau de sa composition. Aussi, intéressez-vous dans les ingrédients avant d’envisager une prise.
  • Si vous avez déjà présenté des allergies aux anti-inflammatoires non stéroïdiens ou AINS.
  • Si vous souffrez d’une maladie du foie ou si votre fonction hépatique est réduite.
  • En cas d’insuffisance cardiaque.
  • Au cours de la grossesse ou de l’allaitement.
  • Si vous êtes atteint d’une maladie inflammatoire intestinale.
  • En présence de lupus érythémateux aigu disséminé. Il s’agit d’une maladie inflammatoire chronique marquée par des douleurs articulaires, des éruptions cutanées ou de la fièvre.
  • En cas de déshydratation, qu’elle soit lié à un faible apport quotidien en eau ou à des vomissements et/ou de diarrhées.
  • Si vous prenez d’autres AINS.
  • Si vous prévoyez une opération chirurgicale du cœur, ou si vous en avez subi récemment.
  • Si vous êtes atteint d’une hyperkaliémie, c’est-à-dire un taux élevé de potassium dans le sang.
  • En cas d’antécédents d’asthme.
  • En présence de réactions d’allergie ou de réactions de type allergique telles que des difficultés respiratoires, des gonflements du visage, de la langue ou de la gorge après avoir consommé de l’acide acétylsalicylique ou AAS ou d’autres AINS.
  • Si vous êtes atteint d’une maladie inflammatoire digestive, notamment d’un ulcère gastroduodénal évolutif, de la maladie de Crohn ou d’une colite ulcéreuse.

Les effets secondaires de l’Advil

L’ibuprofène, et donc les médicaments Advil, est susceptible d’avoir des effets secondaires. Ces derniers sont des manifestations physiques indésirables suite à une prise de doses anormales de médicament.

 

Notez toutefois que les effets secondaires ne surviennent pas chez tous les patients. Ils peuvent, par ailleurs, être légers ou graves, temporaires ou permanents, selon les cas. Certains symptômes disparaissent d’eux-mêmes au fil du temps, tandis que d’autres nécessitent une prise en charge médicale.

 

Les effets secondaires qui sont les plus rapportés sont :

  • Des problèmes digestifs et intestinaux tels que : des brûlures d’estomac, de la constipation, de la diarrhée, des vomissements, des crampes et des douleurs au niveau de l’estomac ou de l’abdomen. La sensation de douleur peut aller de légère à modérée.
  • Des troubles nerveux comme des étourdissements, de l’insomnie et un état de nervosité.

Voici les effets secondaires rares et qui nécessitent obligatoirement des soins médicaux. D’ailleurs, il faut savoir que sans interventions médicamenteuses, ces symptômes risquent d’avoir de graves conséquences. Il s’agit :

  • De problèmes cutanés comme des démangeaisons, de l’urticaire et de l’éruption,
  • La photosensibilité, marquée par différentes manifestations cutanées, dont des cloques, une éruption, une rougeur, des démangeaisons, dès que vous vous exposez au soleil. La sensibilité à la lumière du soleil peut aussi entraîner des troubles de la vue.
  • Des troubles auditifs, comme un bourdonnement d’oreilles,
  • Des pieds enflés,
  • Une enflure dans la partie inférieure des jambes,
  • Des signes de troubles hépatiques comme un jaunissement de la peau ou du blanc des yeux, une urine sombre, des selles claires, une perte de poids, etc.
  • Des saignements : saignement inhabituel du nez, du sang dans l’urine, une toux avec expectoration sanglante, des saignements des gencives, etc.
  • Une respiration sifflante, de l’essoufflement ou encore un serrement dans la poitrine, c’est-à-dire des symptômes d’asthme,
  • Des troubles urinaires marqués, notamment par des douleurs au niveau de la vessie et au cours de la miction, un besoin anormal et fréquent d’uriner, des changements au niveau de la couleur et de la quantité d’urine, parfois même de l’odeur,
  • Des troubles oculaires se manifestant par une vision floue ou des anomalies dans le champ visuel.

Ci-après, les effets secondaires graves qui impliquent l’arrêt de la prise du médicament et un soin médical urgent :

  • Un accident vasculaire cérébral (AVC) qui se manifeste par une perte de coordination et un trouble de l’élocution. Parfois, un AVC commence aussi par d’intenses maux de tête, un grand état de faiblesse, un engourdissement des membres inférieurs et supérieurs.
  • Des symptômes de crise cardiaque comme de la sudation excessive, une douleur au niveau de la poitrine et qui se répand vers l’épaule ou le bras.
  • Des saignements de l’estomac. On reconnaît généralement ce genre de situation à l’état des selles qui deviennent noirâtres ou goudronneuses, et parfois sanglantes. Dans certains cas, le patient présente aussi des expectorations ou des vomissements sanglants.
  • Des manifestations allergiques chez les personnes sensibles à l’ibuprofène ou à l’un des ingrédients du médicament Advil, dont des réactions cutanées, des difficultés respiratoires, un gonflement du visage, de la bouche, de la langue ou de la gorge.

Dans certains cas, des effets secondaires qui ne sont pas énumérés dans cet article peuvent apparaître. Si vous remarquez des symptômes anormaux ou inquiétants, consultez votre médecin.

 

Les précautions d’usage et les mises en garde avant de consommer Advil

  • Les personnes allergiques

Les personnes allergiques à d’autres médicaments anti-inflammatoires sont prédisposées à l’être aussi à l’ibuprofène, et donc à Advil. Aussi, pensez d’abord à consulter votre médecin avant de vous soigner avec ce médicament. Mettez-le au courant de vos antécédents allergiques pour qu’il puisse déterminer si vous pouvez suivre un traitement avec de l’ibuprofène. Si vous avez déjà effectué des soins et qu’après cela, vous présentez des signes d’intolérance, consultez rapidement votre médecin.

  • Les personnes sous anticoagulants

Les médicaments Advil ont d’une propriété anticoagulante. Si vous prenez déjà d’autres médicaments ayant ce même effet, comme la warfarine ou l’héparine, parlez-en à votre médecin pour qu’il adapte la posologie ou la fréquence de prise de l’ibuprofène.

 

Il est également important d’aller voir un professionnel si vous souffrez d’hémophilie ou de tout autre problème sanguin.

  • Des risques de problèmes cardiaques ou d’accident vasculaire cérébral

L’usage à long terme et à forte dose (c’est-à-dire à plus de 2400 mg par jour) de l’ibuprofène peut vous exposer à des risques d’accident vasculaire cérébral ou de crise cardiaque. De ce fait, il est important de vous conformer à la posologie prescrite. Par ailleurs, le traitement de la douleur doit rester de courte durée, à savoir 5 jours maximum. Seul un médecin est en mesure de vous prescrire un soin plus long.

 

Si vous avez des antécédents de problèmes vasculaires ou cardiaques, vous devez aussi discuter avec votre médecin avant de consommer Advil. En effet, une surveillance médicale spécifique s’impose dans ce cas.

  • Mise en garde sur l’équilibre de l’eau et des électrolytes

D’après certains rapports, on note une rétention de liquide et une apparition d’un œdème suite à la consommation d’Advil. Pour éviter de telles conséquences, vous devez être très prudent concernant l’utilisation de ce médicament, surtout dans les circonstances suivantes :

  • Une récente intervention chirurgicale au cours de laquelle vous avez reçu une anesthésie générale.
  • Si vous avez des troubles cardiaques ou si vous avez une hypertension artérielle.

Le médicament risque aussi d’avoir des effets sur l’équilibre de l’eau et des électrolytes si vous avez une maladie ou un dysfonctionnement rénal.

  • Précautions en cas de maladie rénale ou hépatique

Si vous êtes atteint d’une maladie rénale ou hépatique, consultez d’abord votre médecin avant de prendre de l’ibuprofène. La posologie sera réétudiée pour éviter d’aggraver la situation. Le professionnel de la santé peut d’ailleurs vous proposer d’autres médicaments qui vous exposeront à moins de risques. En effet, la consommation de l’ibuprofène est contre-indiquée dans la mesure où la maladie est elle-même relativement grave.

 

Il faut savoir que l’altération rénale peut aussi toucher tous les patients si le traitement avec Advil se fait sur le long terme. Les risques sont particulièrement élevés pour les personnes sous médicaments à effet diurétique, dont l’effet est d’augmenter l’excrétion d’urine, ainsi que chez les personnes âgées.

  • Les risques cardiaques d’Advil

Vous devez savoir que les médicaments Advil sont susceptibles d’influencer les facteurs de l’insuffisance cardiaque. Aussi, les personnes qui en souffrent doivent impérativement consulter un médecin avant de prendre de l’ibuprofène. En effet, ce médicament pourrait aggraver leur maladie.

 

Ceux qui prennent des médicaments pour prévenir les maladies cardiaques (comme l’AAS) doivent aussi parler à un médecin avant de se soigner avec Advil.

  • Les risques d’Advil sur la tension artérielle

Comme ils contiennent principalement de l’ibuprofène, les médicaments Advil ont un effet sur la pression artérielle, particulièrement chez les personnes hypertendues. Si c’est votre cas, et surtout si vous prenez des médicaments pour réguler votre tension, prenez les mesures nécessaires en consultant d’abord votre médecin.

  • Les risques d’Advil sur le système urinaire

Advil peut entraîner des problèmes au niveau de la vessie. Si vous ne souffrez pas d’une infection ou d’autres problèmes urinaires, mais que vous présentez des symptômes anormaux, parlez-en à votre médecin. En effet, le médicament provoque parfois des douleurs de la vessie ou au cours de la miction.

  • Les risques d’Advil sur le taux de potassium

Comme tous les médicaments à base d’ibuprofène et les AINS, Advil peut faire augmenter le taux de potassium dans le sang. Cela touche principalement les personnes âgées, les diabétiques, les personnes souffrant d’insuffisance rénale, ainsi que celles qui prennent un bêtabloquant ou des diurétiques.

 

Les personnes concernées doivent donc faire particulièrement attention en ne consommant le médicament que sur recommandations médicales.  

  • Les risques d’Advil sur le système gastro-intestinal

Chez quelques patients, l’ibuprofène a causé des troubles gastro-intestinaux. Ces effets secondaires pouvaient être légers ou graves. Ils sont susceptibles de survenir suite à la consommation à long terme d’Advil. L’alcool peut aussi augmenter les problèmes. Il est donc préférable d’éviter d’en consommer au cours du traitement.

 

Afin de minimiser les risques de survenue de ces troubles, il est important de rester prudent concernant l’utilisation du médicament. Ces précautions s’adressent particulièrement à ceux qui sont sujets à des irritations intestinales, ceux qui souffrent d’un ulcère ou de toute autre maladie de l’estomac et de l’intestin.

  • Des effets d’Advil sur la vigilance

Les médicaments Advil provoquent souvent des étourdissements et des vertiges. Ces symptômes sont susceptibles de perturber votre capacité à conduire et à utiliser des machines. Pour réduire les risques d’accidents, évitez de prendre le volant ou de manipuler des engins dangereux jusqu’à ce que vous soyez certain que le médicament ne provoque plus les effets cités.

  • Advil au cours de la grossesse et de l’allaitement

En général, la consommation d’ibuprofène est contre-indiquée au cours de la grossesse, surtout lors du dernier trimestre. Dans certains cas, les médecins prescrivent quand même le médicament aux femmes enceintes si les bienfaits priment sur les risques.

 

Si, au cours du traitement, vous découvrez que vous êtes enceinte, parlez-en immédiatement à votre médecin.

Évitez de prendre ce médicament si vous planifiez une grossesse dans les jours ou les semaines à venir, car Advil réduira votre capacité à tomber enceinte.

 

La prise de l’Advil est aussi contre-indiquée pendant les périodes d’allaitement. En effet, une partie de l’ibuprofène risque de passer par le lait maternel et avoir des effets nocifs sur le nourrisson.

Nombre de produits : 7
Nos marques - Advil

Lancée dans les années 80, Advil fait partie des marques de médicaments les plus prisées pour soigner les douleurs. Au cours de ses nombreuses décennies d’existence, elle a fait ses preuves aussi bien chez les adultes, que chez les enfants et les bébés.

 

Quels sont les médicaments Advil ?

La marque Advil est connue pour la diversité des médicaments qu’elle propose. En effet, ses produits se présentent dans de nombreux formats en fonction de leur mode d’emploi et de leurs destinataires.

 

Advil classique

Ce médicament se présente sous forme de comprimés enrobés d’Advil. On le connait sous les noms de « AdvilTabs », « AdvilMed » ou seulement « Advil ». Le nombre de comprimés peut varier, tout comme le dosage. Votre médecin vous prescrira soit le médicament dosé à 200 mg, soit celui à 400 mg.

 

Advil en capsules

Identifiable grâce au suffixe « Caps » qui fait référence à « capsule », ce format pharmaceutique permet une action rapide du médicament. Une fois administré, AdvilCaps libère l’ibuprofène pour un effet rapide. Son temps d’action est de 30 minutes environ, soit 3 fois plus rapide que celui des comprimés enrobés. AdvilCaps est le plus souvent recommandé en cas de douleur.

 

Advil spray

Ce produit est utilisé pour soigner les maux de gorge lors d’un rhume sans fièvre. Sous ce format, Advil est destiné aux enfants de plus de 6 ans et aux adultes. On attend une action antiseptique locale du médicament.

 

Advil goutte pédiatrique

Il s’agit ici de suspensions réservées à la population pédiatrique, à savoir les enfants et les nourrissons à partir de 3 mois. Il existe plusieurs types de suspensions Advil pour ces catégories d’âge. Ils diffèrent sur l’arôme, la saveur, le dosage en ibuprofène et les autres compositions non-médicinaux.

 

Advil en application locale

Parmi la gamme Advil, on trouve aussi le format en gel pour une application locale. Celui-ci est préconisé pour traiter les douleurs musculaires ou articulaires. Appliqué quotidiennement, le gel est destiné aux adultes et aux adolescents de plus de 15 ans.

 

Advil Liqui-Gels

Advil Liqui-Gels est un format en capsules du médicament. Il se présente sous forme de gélule ovale et transparente, de couleur verte. La gélule est enrobée de gélatine. Le dosage est de 200 mg d’ibuprofène. La marque propose aussi l’Advil Liqui-Gels Extra-forts qui contient 400 mg d’ibuprofène.

 

Rhinadvil

RhinAdvil se présente sous forme de comprimé dosé à 200 mg. Ce médicament est spécialement conçu pour soulager les maux de tête qui accompagnent le rhume et diminuer la fièvre, tout en libérant le nez bouché.

 

Advil muscles et articulations

Comme l’indique son nom, Advil muscles et articulations est particulièrement utilisé pour apaiser les douleurs musculaires et articulaires causées par une inflammation. Il est présenté sous forme de pellicule brune renfermant 400 mg d’ibuprofène.

 

Advil douleurs arthritiques

Sous forme liquide, ce médicament Advil cible principalement le siège de l’inflammation à l’origine de l’arthrite.

 

Advil comprimés à croquer

Les comprimés à croquer Advil sont destinés à la population pédiatrique. Ils se déclinent en différents arômes fruitiers.