Conduite autorisée

Econazole L.P 150mg Biogaran - boîte de 1 ovule
Victime de son succès
3.13 €
Econazole LP 150 mg ovule Teva - boîte de 1 ovule
Victime de son succès
3.13 €
Econazole 1% poudre Viatris - 1 flacon poudreur
Victime de son succès
3.45 €
Econazole 1% emulsion Mylan - 1 flacon de 30g
Victime de son succès
2.91 €
Monazol ovule - boîte de 2 ovules
Produit en stock
8.50 €
Monazol 2% crème - tube de 30g
Produit en stock
5.48 €
Clarix tous sèche sirop adulte - 200 ml
Victime de son succès
4.77 €
RhinAdvil Caps Rhume - 16 capsules molles
Produit en stock
6.08 €
Bepanthen pommade 5% - 2 tubes de 100 g
Produit en stock
15.58 €
Oligomax Chrome Nutergia - flacon 150 ml
Produit en stock
13.09 €
Fazol crème - tube de 30 g
Produit en stock
4.55 €
Page 1 sur 13>>>

La prise de médicament peut être dangereuse surtout si l’on décide de prendre le volant. Mais il existe des médicaments autorisés pour la conduite. En effet, les médicaments affichent trois pictogrammes qui indiquent les niveaux des impacts du médicament sur la conduite.

 

Ces pictogrammes s’articulent autour de la couleur jaune, rouge et orange. Ceux qui sont en jaunes ne présentent pas beaucoup de risques. Conduire un véhicule en prenant un médicament peut entraîner des conséquences graves pour le conducteur et la sécurité des autres. Même avec l’avis d’un médecin, la prise de médicaments engage la personne.

 

En effet, en fonction du type de médicament, cela peut altérer la conduite que ce soit un deux-roues, un poids lourd ou d’autres modèles. L’idéal serait de décider de ne pas prendre le volant durant le traitement si le médicament l’interdit. De même, il faut lire la notice et tenir compte des effets indésirables mentionnés. Il est aussi préconisé de signaler le traitement au pharmacien ou au médecin pour éviter les interactions médicamenteuses.