» » » » Niquitin Minis 4mg sans sucre - 60 comprimés à sucer
« Retour à la catégorie
Niquitin Minis 4mg sans sucre - 60 comprimés à sucer
Zoom

Niquitin Minis 4mg sans sucre - 60 comprimés à sucer

Note moyenne : 1 avis

Ce médicament est indiqué dans le traitement de la dépendance tabagique, afin de soulager les symptômes du sevrage nicotinique chez les sujets désireux d'arrêter leur consommation de tabac.

Produit en stock
Quantité 
+
-

Ajouter au panier

Livraison dès 3.99 € à domicile, point relais, click & collect

Livraison offerte dès 49 € de commande

 

Description
Le conseil du pharmacien
MARQUE

La période de sevrage nicotinique est laborieuse. Pour y parvenir sans trop de difficulté, il faut recourir à la médication. Il existe plusieurs façons de surmonter cette période. Niquitin Minis 4mg sans sucre — 60 comprimés à sucer est une solution envisageable pour traiter la dépendance tabagique. Il tient toutefois de la volonté du sujet d’arrêter de fumer, que ce soit temporairement ou définitivement.

 

Ce médicament est ainsi préconisé pour une abstinence temporaire ou un arrêt définitif. Il est aussi indiqué dans le cas d’un arrêt progressif.

 

Posologie et mode d’utilisation de Niquitin Minis 4mg sans sucre — 60 comprimés à sucer

Comme tous les médicaments, celui-ci contient une notice qui est à suivre scrupuleusement. En cas de doute, vous devez consulter votre médecin.

 

Niquitin Minis 4mg sans sucre — 60 comprimés à sucer est réservé à l’adulte de plus de 18 ans.

 

Chaque comprimé est à sucer jusqu’à sa complète dissolution. La durée du traitement ainsi que le mode d’utilisation de ce médicament varient selon le cas.

  • Arrêt temporaire du tabac : il faut sucer un comprimé de 4 mg à chaque fois que l’envie de fumer survient. Il ne faut pas dépasser 11 comprimés par jour.
  • Diminution de la consommation de tabac : il faut alterner cigarettes et comprimés dans la mesure du possible. Pour réduire la quantité de cigarettes fumées au minimum, sucez un comprimé à chaque fois que vous avez envie d’une tige. Le nombre maximal de comprimés à sucer par jour ne doit pas dépasser 11. La durée maximale du traitement est de 6 semaines. Si passé ce délai, vous n’avez pas réussi à réduire votre consommation de tabac, il faut consulter le médecin.
  • Arrêt définitif du tabac : il y a 3 phases à suivre. La première phase consiste à diminuer progressivement la consommation. Elle dure environ 1 à 6 semaines. Vous devez sucer un comprimé de Niquitin Minis 4mg sans sucre en réponse à votre envie de fumer. La quantité de comprimés à sucer est de 9 au moins par jour, sans dépasser 11 comprimés. La deuxième phase qui dure 3 semaines comprend une alternance entre cigarette et comprimé à sucer. Après cela, la dernière phase consiste à sucer un comprimé toutes les 4 à 8 heures. Elle dure environ 3 semaines.

Au-delà de ces trois phases, vous pouvez sucer 1 à 2 comprimés par jour, lorsque les tentations sont fortes.

 

Si après le traitement, vous ressentez encore des envies irrépressibles de fumer, c’est que le traitement a échoué. Vous devez donc consulter un professionnel de la santé.

 

Lorsque vous avez un comprimé dans votre bouche, évitez de boire ou de manger.

 

Quelles sont les contre-indications pour Niquitin Minis 4mg sans sucre — 60 comprimés à sucer ?

Ce médicament est contre-indiqué aux enfants et aux adolescents de moins de 18 ans.

 

Un avis médical préalable est nécessaire pour les femmes enceintes et allaitantes avant d’utiliser Niquitin Minis 4mg sans sucre — 60 comprimés à sucer.

Retour en haut
Description
Le conseil du pharmacien
MARQUE

Pour les fumeurs qui décident d’arrêter le tabac, le plus dur n’est pas de se convaincre d’arrêter, mais plutôt d’affronter les symptômes de manque quand celles-ci surviennent quelques temps après le début du sevrage tabagique. Et c’est dans ces circonstances que les risques de retomber dans la cigarette sont élevés. Les symptômes de sevrage font ressurgir l’envie de fumer et si rien n’est fait pour contrer cela, le fumeur ne pourra pas être assez fort pour dire non à une toute petite cigarette.

 

Faire face aux symptomes du sevrage tabagique

Pourquoi les symptômes de manque sont difficiles à vivre ? Pourquoi est-ce si une période difficile ? Pourquoi le fumeur a besoin d’être accompagné dans ce stade ?

En effet, quand on arrête de prendre de la cigarette, on arrête d’absorber de la nicotine, produit qui stimule les neurones et qui procure une sensation de bien-être, d’apaisement. Et quand l’effet se dissipe, le corps en redemande encore. Nous ne pouvons plus contrôler cette demande du corps, d’où l’état de dépendance au tabac.

 

Mais que se passe-t-il réellement quand le corps n’absorbe plus de la nicotine ?

Les neurones ne sont plus stimulés. De ce fait, la sensation d’apaisement désirée n’apparaît plus et l’individu devient très irritable. Il se peut aussi qu’il devienne  très colérique et ressente une profonde tristesse. L’insomnie apparait, accompagnée de terribles maux de tête. A tous ces symptômes s’ajoutent un sentiment de frustration ainsi qu’une difficulté de concentration.

 

Il est donc évident que l’individu ressent l’envie irrésistible de fumer, d’absorber de la nicotine et de retrouver la sensation de bien-être qu’il avait.

 

Se faire accompagner dans la démarche d’arret du tabac

 

Il est important d’être soutenu quand on décide d’entamer un sevrage tabagique pour ne pas retomber facilement dans les vieilles habitudes. Intégrer un groupe de soutien pour fumeurs voulant cesser le tabac est un des principaux moyens de garder le moral au cours du sevrage. Partager ses expériences et expérimenter celles des autres permet de tenir le coup et d’avancer, tout en sachant que les autres l’ont fait avant soi, et qu’ils ont réussi.

 

Par ailleurs, il est aussi conseillé d’utiliser un produit pouvant substituer la nicotine dans les moments de fortes envies, et surtout dans les moments de manque. Il existe sur le marché des comprimés à sucer, tels que le Niquitin en comprimé de 4 mg.

 

C’est un médicament indiqué pour les fumeurs désireux d’arrêter ou réduire la consommation de tabac.

 

Dans quel cas prendre une pastille de niquitin 4 mg ?

Une pastille est conseillée à chaque fois qu’il y a une forte envie, voire même un besoin de cigarette. Toutefois, la prise de pastille ne devrait pas dépasser 15 comprimés par jour. Ce médicament est également indiqué pour contrer les symptômes de manque chez les individus en traitement ou en sevrage tabagique.

 

Au cours du sevrage nicotinique, il est préférable de réduire progressivement la quantité de pastilles journalière, car normalement, si le sevrage est effectué correctement, l’envie de fumer devrait aussi réduire au fur et à mesure.

Laurence Silvestre

Docteur en Pharmacie

Section d'inscription : A - Numéro RPPS : 10001822864

 

 

Retour en haut
Description
Le conseil du pharmacien
MARQUE

Omega Pharma France
filiale de Perrigo Company Plc.
20 rue André Gide
92320 Châtillon

France

 

+33 (0)1 55 48 18 00

Retour en haut
Recherches annexes avec Comprimés, pastilles et sprays
Informations mises à jour le 25/07/2021 à 04:11:32