Plaque rouge visage : tous les soins pour le traitement des plaques rouges

Calendoron crème Weleda - tube de 25 g
Produit en stock
5.99 €
Pain surgras A-Derma - pain de 100 g
Produit en stock
5.38 €
Exomega Control Crème émolliente A-Derma - tube de 200 ml
Victime de son succès
16.20 € 14.20 €
-12%
Exomega control baume émollient A-Derma - tube de 200 ml
Produit en stock
16.20 € 14.20 €
-12%
Pommade Lelong - tube de 40 g
Produit en stock
5.89 €
Crème au calendula Boiron - pot de 20 g
Produit en stock
7.05 €
Bepanthen 5% crème - tube de 100 g
Victime de son succès
9.34 €
Deruba crème anti-rougeurs spf 50+ - tube de 30 ml
Victime de son succès
29.90 €
Bepanthen pommade 5% - tube de 30 g
Produit en stock
5.18 €
Dermocuivre pommade - tube de 25 g
Victime de son succès
6.70 €
Oxyplastine 46% pommade - tube de 135 g
Victime de son succès
8.50 €
Dermocuivre pommade - tube de 100 g
Victime de son succès
8.90 €

Sur la peau ou sur le visage, les plaques rouges sont des symptômes qui sont assez dérangeants. Elles peuvent nuire au quotidien du patient. Ces manifestations sont susceptibles d’être associées à un certain nombre de causes comme les démangeaisons ou les brûlures. Parfois, les plaques rouges peuvent aussi apparaître de manière évidente à cause de quelques habitudes comme le port d’un bijou, ou d’une agression extérieure telle que les piqûres de moustiques, mais également d’une dermite séborrhéique. Néanmoins, il existe un bon nombre de solutions pour apaiser ou même soigner cette pathologie, une fois que les origines auront été définies.

 

Les symptômes

D’un point de vue professionnel, les plaques rouges peuvent être généralement asymptomatiques ou être en rapport avec plusieurs manifestations comme les douleurs, les brûlures, les démangeaisons, les vésicules, les croûtes, les desquamations, mais aussi la fièvre. Toutefois, ces apparitions peuvent évoluer, voire même s’agrandir, s’éparpiller ou se disséminer sur tous le corps si l’on ne fait pas attention.

 

Les causes

D’une manière générale, les causes les plus fréquentes des apparitions de plaques rouges sont les piqûres d’insectes tels que les araignées et les coups de soleil. Elles peuvent aussi provenir d’une hypersensibilité causée par la pulvérisation de produits d’usage comme les parfums, le nickel, l’utilisation inappropriée des huiles essentielles. Enfin l’ingestion d’une nourriture ou d’un médicament peut également entrainer l’apparition de plaques rouges.

 

Pour les coups de soleil, l’irruption de plaques rouges sur le visage est une sorte de brûlure plus ou moins sévère causée par les rayons ultraviolets. Ces manifestations peuvent être classées parmi les brûlures au premier degré. En effet, les plaques rouges du visage résultant des coups de soleil apparaissent sur les parties exposées dans un délai maximal de 24 heures après l’exposition au soleil. Elles sont causées par une éventuelle vasodilatation des vaisseaux superficiels de la peau. Habituellement, il suffit d’appuyer sur les zones concernées pour que la rougeur disparaisse. Par ailleurs, l’inflammation qui provoque les douleurs et parfois des démangeaisons nerveuses peut disparaître après quelques jours. Sachez que les plaques rouges du visage causées par les coups de soleil sont susceptibles d’engendrer des brûlures au second degré, pouvant même conduire à l’apparition de cloques qui entourent les plaques.

 

Dans le cas où les plaques sont causées par une réaction allergique, il pourrait sûrement s’agir d’une urticaire qui peut surgir d’une manière assez rapide. Les manifestations peuvent apparaître après la prise d’un médicament comme la pénicilline, mais elles peuvent aussi provenir d’un aliment ingéré. L’urticaire s’accompagne régulièrement de démangeaisons et de vésicules. De ce fait, l’épiderme est gonflé et présente une couleur rouge ou rosée. Le contour des plaques devient très visible et les rougeurs ont tendance à se blanchir si l’on appuie dessus. Néanmoins, ces plaques sont temporaires et peuvent disparaître après quelques heures, sans risque de laisser de traces.

 

Si les plaques rouges du visage proviennent de l’eczéma de contact, il s’agit également d’un autre type de réaction allergique de la peau. Le plus souvent, ces plaques sont en relation avec les objets qui sont quotidiennement portés sur la peau comme les montres. Ces derniers peuvent parfois contenir des éléments allergènes tels que le nickel. Dans ce cas précis, les symptômes se manifestent par des plaques rouges qui sont sèches et avec des contours irréguliers. Elles sont accompagnées des démangeaisons assez sévères. Il n’est pas également rare que des vésicules saturées de liquides apparaissent et se rompent ou suintent sous l’effet du grattage. C’est en quelque sorte ce qui explique la formation de croûtes qui disparaissent ensuite pour laisser place à la formation d’une peau saine sans cicatrice.

 

Par ailleurs, quelques affections, notamment celles qui concernent les plaques rouge chronique peuvent aussi causer l’apparition des plaques rouges sur le visage. La couperose, par exemple, est une affection de l’épiderme qui se manifeste sur le visage. Elle provoque des plaques rouges qui sont assez distinctes avec des œdèmes et des vésicules. La couperose peut aussi s’accompagner de quelques sensations de brûlure, sûrement parce qu’elle touche les petits vaisseaux sanguins qui se dilatent assez facilement. Toutefois, les plaques rouges du visage peuvent également provenir d’autres maladies comme le psoriasis. C’est une pathologie qui se démarque par un renouvellement anormal et rapide des cellules de la peau. Ce phénomène entraîne l’apparition de kératinocytes. Le psoriasis peut être à l’origine des plaques rouges épaisses qui peuvent s’étendre sur une zone importante du visage ou du corps.

 

Quand et à qui s’adresser en cas de plaques rouges sur le visage ?

En cas d’aggravation, les plaques rouges du visage doivent faire l’objet d’une consultation clinique, surtout si elles deviennent épaisses et démangent trop ou si les brûlures sont plus aigües et que de la fièvre se manifeste. Il est également crucial de demander l’avis d’un médecin si les plaques deviennent chroniques. Dans des cas extrêmes, il convient généralement de s’adresser à un dermatologue pour affiner au mieux le diagnostic. En effet, une urticaire qui n’évolue pas assez bien peut engendrer un œdème de Quincke qui va nécessiter des soins en urgence.

 

Les traitements

Dans ce contexte, le traitement des plaques rouges du visage dépend de l’évolution des symptômes et de leur origine. Pour les coups de soleil, les plaques rouges du visage peuvent être traitées avec des pulvérisations d’eau ou l’application de crèmes solaires ou hydratantes. Il est également conseillé de se mettre toujours à l’ombre. Toutefois, si le coup de soleil s’avère être plus insistant ou si la peau a tendance à cloquer, l’avis d’un médecin est crucial afin qu’il puisse prescrire les soins cliniques indispensables.

 

Pour les plaques rouges du visage qui sont causées par la piqûre d’insecte comme celle d’une araignée, il existe sur le marché un bon nombre de produits adéquats, à condition de se référer aux recommandations d’un médecin. Par ailleurs, l’avis du spécialiste doit être considéré au plus haut point si le sujet présente une grosse piqure d’araignée. Dans ce cas, l’usage d’une crème à la cortisone et d’autres médicaments antihistaminiques est à prévoir. En outre, si des plaques circulaires se montrent après une morsure de tique, il se peut que le patient soit confronté à un érythème migrant qui nécessite le recours à des antibiotiques.

 

Dans tous les cas, l’automédication n’est pas une alternative à adopter en cas de plaques rouges du visage, surtout si les causes ne sont pas connues. Il convient toujours de se rapprocher d’un personnel médical afin de savoir le traitement approprié.

 

Découvrir les autres solutions pour les rougeurs du visage  

Soins pour les plaques rouges du visage

Solutions contre les rougeurs de la peau

Produits contre les rougeurs du visage