» » » » Titanoreine à la lidocaïne 2% crème - tube de 20g
Titanoreine à la lidocaïne 2% crème - tube de 20g
Zoom

Titanoreine à la lidocaïne 2% crème - tube de 20g

3.20 €

Cette crème à base de lidocaïne est préconisée pour le traitement des poussées hémorroïdaires et notamment des symptômes liés à ces crises comme les douleurs, les prurits et les sensations congestives. Elle peut également être appliquée pour traiter d’autres affections anales.


Quantité 
+
-
Ajouter aux demandes de devis
Hors stock Produit indisponible
Informations mises à jour le 23/04/2017 à 18:48:49
Description
En savoir plus sur les hémorroïdes...
Livraison / Paiement

Titanoréine à la lidocaïne est un médicament présenté sous la forme d’un tube de crème. Il n’est pas soumis à une prescription médicale et peut donc être délivré sans ordonnance. En cas d’allergie à la lidocaïne, il est impératif de ne pas utiliser ce médicament. Titanoréine existe sous d’autres formes sans lidocaïne comme des suppositoires par exemple.

 

Attention, Titanoreine à la lidocaïne est un médicament. Vous devez impérativement consulter la notice d'utilisation afin de prendre connaissance des précautions d'emploi et des contre-indications.

 

Consulter la notice d'utilisation de Titanoreine à la lidocaïne.

 

Retour en haut
Description
En savoir plus sur les hémorroïdes...
Livraison / Paiement

Les hémorroïdes sont causées par la dilatation des veines qui entourent l’anus. On estime qu’une personne de plus de 50 ans sur deux a déjà souffert d’une poussée hémorroïdaire durant sa vie. Il s’agit donc d’une pathologie assez fréquente et non dangereuse. Les complications sont relativement rares. Il reste cependant important de suivre un traitement adapté en cas de crise afin de soulager rapidement la douleur et la gêne occasionnée. L’application localisée de Titanoréine à la lidocaïne aide à la disparition des hémorroïdes.

 

Diagnostic et symptômes d’une poussée hémorroïdaire

Des saignements dans les selles, des douleurs lors de la défécation, des sensations de démangeaisons et de brulures autour de l’anus, la présence d’un gonflement dans cette même zone ainsi que des fuites de matière fécale sont autant d’éléments qui indiquent la possible présence d’hémorroïdes.

 

Il existe deux types d’hémorroïdes :

 

- Les hémorroïdes internes sont localisées à l’intérieur du rectum. Elles sont souvent diagnostiquées suite à la présence de saignements au moment des selles mais également en dehors de ces dernières. Elles sont généralement accompagnées de démangeaisons assez importantes. Dans la plupart des cas, elles sont peu douloureuses mais des pics de douleur peuvent survenir lors des crises hémorroïdaires. D’une simple inflammation dans le canal anal, elles peuvent évoluer jusqu’à des hémorroïdes externes très gênantes. L’application de Titanoréine à la lidocaïne est alors conseillée. Lorsqu’elles ne sont pas extériorisées, l’insertion de suppositoires de Titanoréine permet également de traiter les hémorroïdes. Le diagnostic d’hémorroïdes internes nécessite le plus souvent une anuscopie ainsi qu’une coloscopie pour vérifier l’absence d’une pathologie plus grave comme un cancer colorectal ou une fissure anale.

 

- Les hémorroïdes externes sont visibles autour de l’anus. Elles se forment sous la peau et deviennent douloureuses au fur et à mesure qu’elles grossissent. La crème Titanoréine à la lidocaïne peut être directement appliquée sur ces tuméfactions.

 

Causes et origines des hémorroïdes

Les facteurs favorisant l’apparition d’hémorroïdes sont très variés. En dehors du facteur héréditaire, ils sont principalement liés au mode de vie :

  • une alimentation pauvre en fibres qui favorise une constipation,
  • une activité professionnelle qui nécessite d’adopter une position assise pendant une longue période,
  • une absence d’activités sportives.

Les autres causes pouvant provoquer des poussées hémorroïdaires sont :

  • une surcharge pondérale,
  • la grossesse car en grossissant l’utérus s’appuie sur la veine du colon,
  • l’accouchement à cause des efforts liés à la poussée,
  • le fait de soulever des poids lourds.

Traitements des crises hémorroïdaires

Lors d’une poussée hémorroïdaire, l’application de la crème Titanoréine à la lidocaïne permet de traiter les symptômes et de faire disparaitre la gêne occasionnée.

 

Si les hémorroïdes persistent, il est conseillé de consulter son médecin traitant. Il procèdera à un examen clinique pour déterminer l’étendue de la crise et dissiper tout doute sur une autre pathologie. L’examen nécessite le plus souvent un toucher rectal. Il peut être complété par une anuscopie et une coloscopie pour exclure tout risque de cancer colorectal ou de fissure anale, notamment en cas de saignements.

 

Certaines astuces permettent également de soulager la douleur provoquée par une crise hémorroïdaire comme un bain chaud ou l’application d’une source de chaleur. Si cela ne fonctionne pas, il est également possible de prendre du paracétamol ou des anti-inflammatoires.

 

Il est très important de veiller à la régularisation du transit à l’aide de laxatifs doux.

 

Si ces traitements ne suffisent pas, le médecin pourra parfois procéder à une petite excision. Dans certains cas, un traitement chirurgical devra être envisagé pour ligaturer les veines qui alimentent l’hémorroïde et/ou extraire l’hémorroïde.

 

Prévention de l’apparition d’hémorroïde et des récidives

Pour éviter une récidive, il est important de boire beaucoup d’eau et d’adopter une alimentation riche en fibres. Cela vous aidera à avoir un transit régulier et à ne pas souffrir de constipation, première cause d’hémorroïdes. Une activité sportive régulière est également préconisée.

 

Si vous avez déjà eu des poussées hémorroïdaires, évitez de rester en position assise de façon prolongée et de porter des objets trop lourds.

 

Des récidives trop fréquentes doivent amener à consulter son médecin traitant afin de déterminer si ces dernières ne cachent pas une autre pathologie.

Retour en haut
Description
En savoir plus sur les hémorroïdes...
Notes et avis
Livraison / Paiement

Livraison et payement

Retour en haut