Plaque eczéma : soins pour le trouble cutané

Stelatopia Intense Mustela - tube de 30ml
Produit en stock
13.50 €
Calendoron crème Weleda - tube de 25 g
Produit en stock
5.99 €
Cicavit+ SOS grattage SVR - spray de 40 ml
Produit en stock
13.09 €
Bepanthen pommade 5% - 2 tubes de 100 g
Victime de son succès
15.58 €
Pommade Lelong - tube de 40 g
Produit en stock
5.89 €
Crème au calendula Boiron - pot de 20 g
Produit en stock
7.05 €
Bepanthen 5% crème - tube de 100 g
Victime de son succès
9.34 €
Bepanthen pommade 5% - tube de 100 g
Produit en stock
9.03 €
Bepanthen pommade 5% - tube de 30 g
Produit en stock
5.18 €
Cortisédermyl 0,5% crème - tube de 15 g
Produit en stock
3.35 €
Dermocuivre pommade - tube de 25 g
Victime de son succès
6.70 €
Oxyplastine 46% pommade - tube de 135 g
Victime de son succès
7.50 €
Dermocuivre pommade - tube de 100 g
Victime de son succès
8.90 €

La plaque eczéma est un trouble cutané à la fois gênant et disgracieux, puisqu’elle cause des démangeaisons et, parfois, des croûtes sur la peau. Elle provoque de l’inconfort physique, psychologique et esthétique. Elle est très répandue et touche autant les enfants que les adultes. Pour mieux accompagner ces personnes, ce guide fournit les informations nécessaires pour mieux prendre en charge cette maladie de peau.

 

Qu’est-ce que la plaque eczéma ?

La plaque eczéma est une maladie cutanée qui se manifeste par une inflammation, une sécheresse, des démangeaisons ou une rougeur à la surface de la peau. C’est une dermatose prurigineuse et non-contagieuse. En raison du grattage induit par les démangeaisons, il est possible que des virus, des bactéries ou des agents polluants attaquent la zone affectée. Ce trouble cutané possède des facteurs génétiques. C’est pourquoi, il arrive que plusieurs membres d’une même famille en souffrent.

 

En général, cette maladie s’installe sur le visage, le cou, les coudes, les genoux ou les chevilles. Chez les bébés, elle peut apparaître sur le front, le cou, les joues, les avant-bras, les jambes ou le cuir chevelu. Dans le cas de l’eczéma de contact, les symptômes surviennent souvent sur les mains et les doigts. Ils altèrent la surface de la peau concernée pendant quelques jours ou plusieurs semaines. Elle disparaît naturellement, mais revient de manière ponctuellement. Chez certains, ce trouble cutané peut persister pendant des mois, voire des années.

 

La plaque eczéma est une maladie de la peau très fréquente puisqu’elle représente 30 % des consultations en dermatologie. Dans les pays développés, les enfants sont les plus touchés. Chez les jeunes, le taux d’apparition de cette maladie est de 15 à 30 %, contre 2 à 10 % seulement chez les adultes.

 

En cas d’eczéma chronique, la peau présente des plaques rouges et croûteuses accompagnées d’une desquamation. Pour certains types d’eczéma, on assiste à l’apparition de plaques épaisses, parcourues de sillons ou de vésicules qui se logent sur les faces latérales des doigts. Lorsque ces vésicules se rompent, la peau présente des croûtes ou des fissures douloureuses.

 

Quelles sont les causes de plaque eczéma ?

Elles varient selon la nature de l’eczéma. En effet, il en existe 3 types courants, à savoir l’eczéma atopique, la dermatite de contact et la séborrhée.

L’eczéma atopique est une réaction ponctuelle de la peau face à des allergènes tels que le pollen, les poils d’animaux, les fibres synthétiques et les moisissures. C’est la forme d’eczéma la plus fréquente et la plus répandue. Il s’agit d’une réaction allergique qui résulte de l’hypersensibilité du système immunitaire. Cette maladie est la conséquence d’autres maladies allergiques telles que l’asthme, la rhinite allergique, l’urticaire et les allergies alimentaires. Lorsqu’elle touche les nourrissons, elle disparaît entièrement à l’âge adulte. Cette forme d’eczéma apparaît très souvent sur la peau derrière les genoux, autour des coudes et sur le visage. Chez les tout-petits, elle survient sur la poitrine, le visage, le cuir chevelu et le cou.

 

La dermatite de contact se manifeste lorsque la peau réagit à des substances irritantes comme le savon, les produits chimiques, l’herbe à puce, par exemple. Chez certaines personnes, elle apparaît également en cas d’hypersensibilité aux produits cosmétiques, aux parfums, à certains fruits et légumes acides comme les kiwis et les tomates. Cette maladie cutanée peut toucher tout le monde, sans distinction d’âge. Elle fait apparaître des éruptions cutanées sèches, irritantes et souvent de couleur rougeâtre sur la peau. Chez certaines personnes, l’éruption est très douloureuse et engendre des cloques qui peuvent évoluer en croûte.

 

Chez les nourrissons, l’eczéma séborrhéique est connu sous le nom de « chapeau ». Lorsqu’il s’installe chez les adultes, on l’appelle pellicules abondantes. Ce trouble cutané provoque des plaques jaunâtres, grasses et qui pèlent sur la peau. En général, il résulte de l’action des levures, mais d’autres facteurs comme le stress, les conflits, le climat ainsi que la génétique peuvent favoriser son apparition.

 

Quels sont les traitements efficaces pour traiter la mycose ?

Pour éviter l’apparition de la mycose, le meilleur traitement est la prévention. L’utilisation de médicaments ou des remèdes naturels n’est nécessaire qu’en cas d’échec des soins préventifs.

 

La prévention de la mycose

La prévention de la mycose consiste à éliminer tout contact avec l’allergène identifié. Il est également possible de réaliser une désensibilisation. En cas de dermatite atopique, il convient d’éviter l’exposition aux allergènes aériens, comme les pollens, autant que possible, et d’apporter une hydratation optimale à la peau. Dans ce cas, il est conseillé d’utiliser un crème protecteur hypoallergénique à chaque sortie ou à chaque exposition au soleil. Par ailleurs, la toilette et l’hygiène jouent également un rôle très important dans la prévention de ce trouble cutanée. Dans ce cas, il est recommandé aux personnes à risques de lubrifier la peau avec des huiles de bain ou des pommades émollientes. Il faut aussi éviter l’utilisation de savons asséchants. Enfin, les ongles doivent être coupés ras.

 

Le traitement médicamenteux

Comme il s’agit d’une maladie cutanée, la prise en charge de la mycose engage habituellement un traitement local. Dans cette optique, les médecins recommandent souvent l’application d’antiseptiques. Pour cela, on peut utiliser de l’Hexamidine, de la Chlorhexidine ou du Septéal, par exemple. Le Nitrate d’argent sert également de remède pour assécher les lésions très suintantes. Les corticoïdes locaux tels que les dermocorticoïdes sont efficaces pour combattre les mycoses. Ces médicaments ont une action anti-inflammatoire très puissante. Aujourd’hui, ils sont disponibles sous différentes formes. Vous pouvez en trouver en crème, en lotion et en pommade.

 

La prise d’antihistaminiques par voie orale est nécessaire en cas de démangeaisons provoquées par les dermatites.

 

Les remèdes naturels contre la plaque eczéma

La médecine douce propose différentes alternatives pour traiter efficacement les mycoses. Il est possible, entre autres, d’utiliser des huiles essentielles d’aloe vera, d’avoine et de calendula officinal. Certaines personnes optent pour l’application d’huile d’onagre grâce aux molécules riches en acide gamma-linolénique et en acide gras essentiel de type oméga-6, de cette plante.

 

Découvrez les autres gammes pour traiter l’eczema

Tous les traitements pour l’eczéma

Soigner l’eczéma avec l’homéopathie

Soins pour soigner l’eczéma aux oreilles

Soigner l’eczéma des paupières

Traitement pour se débarrasser des plaques d’eczéma

Lutter contre l’eczéma sur les bras

Soins pour lutter contre les démangeaisons cutanées

Traitement contre l’eczéma du cuir chevelu

Soigner l’eczéma de contact

Eczéma : traitement pour s'en débarrasser