Soulager une mycose qui gratte

Econazole 1% Arrow - flacon de 30g
Produit en stock
2.91 €
Monazol ovule - boîte de 2 ovules
Produit en stock
7.90 €
Monazol 2% crème - tube de 30g
Produit en stock
5.55 €
Gynopura Gé 1% crème - tube de 30 g
Produit en stock
3.30 €
Fazol crème - tube de 30 g
Produit en stock
4.55 €
Monazol ovule - boîte de 1 ovule
Produit en stock
4.04 €
Monazol 2% crème - tube de 15 g
Produit en stock
3.70 €
Lomexin 2% crème - tube de 30 g
Produit en stock
6.65 €
MycoHydralin 200mg - 3 comprimés vaginaux
Victime de son succès
8.65 €
Myleugyne creme 1% - tube de 30 g
Produit en stock
4.61 €
Lomexin 2% crème - tube de 15 g
Produit en stock
2.98 €
Myleugyne L.P. 150 mg - 1 ovule vaginale
Produit en stock
3.79 €
Ovule vaginal Polybactum - 3 ovules
Produit en stock
16.30 €

La mycose vaginale est une infection bénigne, mais elle doit toujours être traitée. Elle provoque des boutons, des brûlures, de pertes abondantes et des démangeaisons parfois sévères. D’après les statistiques, cette infection gynécologique touche au moins trois femmes sur quatre au cours de leurs vies.

 

Un vagin qui démange avec présence de pertes blanches, et ce, presque tous les jours, est une situation assez gênante. Si ces symptômes se manifestent, il est possible qu’il s’agisse d’une mycose vaginale. Malgré le fait que les démangeaisons sont souvent intenses, il s’agit d’une pathologie bénigne. Toutefois, la mycose ne risque pas de disparaître si elle n’est pas traitée.

 

Le principal symptôme de la mycose vaginale est la manifestation de démangeaisons plus ou moins accentuées au niveau de la vulve. Néanmoins, cette envie de se gratter ne concerne pas uniquement les mycoses, mais elle est commune à plusieurs maladies dermatologiques comme l’eczéma et le psoriasis. Heureusement, il existe des remèdes et des médicaments qui peuvent combattre ces démangeaisons et les autres manifestations qui y sont associées.

 

Qu'est-ce qu'une mycose vaginale ?

La mycose vaginale est une infection assez fréquente qui survient au niveau du vagin ou de la vulve. Il s’agit de l’infection la plus fréquente chez la femme, mais elle n’est pas trop grave et peut être traitée sans complications. Elle est due au développement d’un champignon dont le plus connu est le Candida Albicans. La mycose vaginale se manifeste par un certain nombre de symptômes comme les douleurs, les brûlures, l’apparition de pertes épaisses et abondantes, et les démangeaisons.

 

Comment reconnaît-on une mycose vaginale ?

Il existe quelques types d’infections connues qui affectent les parties génitales de la femme. La première est la mycose qui se démarque par les démangeaisons qui apparaissent, soit au niveau de la vulve, soit du vagin. Ces prurits sont souvent accompagnés de pertes blanchâtres et épaisses, ainsi que de douleurs qui surviennent au cours des rapports sexuels et de la miction.

 

La vaginose est la seconde infection courante chez les femmes. Elle est caractérisée par des pertes jaunâtres ou verdâtres qui exhalent une odeur relativement fétide. Elle est classée parmi les infections bactériennes qui provoquent le déséquilibre de la flore vaginale. En général, la vaginose ne provoque pas de démangeaison.

 

Quels sont les facteurs de risque des mycoses ?

Généralement, la mycose vaginale est causée par le développement d’un champignon comme le Candida Albicans. Certes, ce champignon est naturellement présent à l’intérieur du vagin, mais il peut proliférer de façon excessive lorsque la flore vaginale est altérée. Cette dernière peut être corrompue pour plusieurs raisons : l’utilisation de savons agressifs, l’irritation de la muqueuse vaginale, le port de protège-slips qui peuvent assécher la vulve. La multiplication des champignons peut aussi être favorisée par l’hygiène intime trop importante, la prise répétée d’antibiotiques, la prise de certaines pilules contraceptives, la présence d’une IST, le diabète et le stress.

 

Est-ce que la mycose vaginale est contagieuse ?

Chez l’être humain, la mycose est plus présente chez la femme que chez l’homme. Il est pourtant indispensable de mentionner qu’à l’instar de la vaginose, la mycose vaginale n’est pas considérée comme une maladie sexuellement transmissible. Cependant, une femme atteinte de la mycose peut transmettre la maladie à son partenaire masculin.

 

Comment se débarrasser d’une mycose qui gratte ?

Les possibilités de traitement pour une mycose vaginale sont considérables. Néanmoins, il reste préférable de se rapprocher d’un médecin ou d’un gynécologue qui saura vous recommandé le traitement le plus adapté à votre cas. Il est possible d’utiliser une crème pour traiter une mycose vaginale qui gratte. Elle doit être appliquée localement afin d’atténuer les démangeaisons sévères. Les spécialistes peuvent aussi prescrire aux antifongiques sous forme d’ovules qui sont à insérer dans le vagin pour empêcher la prolifération du champignon. Si l’infection tend à s’aggraver, les antibiotiques peuvent être ajoutés au traitement.

 

Outre le traitement des démangeaisons et des autres symptômes, se débarrasser d’une mycose implique également la reconstruction de la flore vaginale. Ainsi, il est essentiel de procéder à une cure de probiotiques qui est utile pour réensemencer la flore en lactobacilles. Cette technique permettra de rééquilibrer le pH du vagin et de renforcer ses mécanismes de défense. Le gel de toilette intime neutre ou alcalin est le plus adapté pour réguler ce pH. D’ailleurs, il est accessible sans ordonnance dans les pharmacies.

 

En général, les mycoses n’engendrent pas de complications. En effet, les mycoses n’augmentent pas le risque de cancer du col de l’utérus et ne rendent pas les femmes stériles, selon les professionnels de la santé. Cependant, cette infection ne peut pas être enrayée sans recourir aux traitements.

 

Quelles sont les habitudes à adopter pour éviter une mycose vaginale ?

Dans la vie de tous les jours, quelques gestes simples peuvent aider à limiter les risques d’une infection vaginale. Ils permettent de prévenir les démangeaisons et les autres symptômes liés à cette infection. Par exemple, il est vivement recommandé d’opter pour des produits d’hygiène doux, dépourvus de savons ou d’antiseptiques. De plus, il est fortement déconseillé de faire une toilette interne, c’est-à-dire une douche vaginale. Lorsque vous avez une mycose vaginale, l’eau est susceptible d'agresser la muqueuse de la vulve, ce qui peut accentuer les démangeaisons. Ainsi, il est conseillé d’appliquer systématiquement une crème protectrice hydrophobe avant d’aller dans les piscines, surtout si vous vous baignez dans les piscines publiques.

 

Contrairement aux idées reçues, le port de serviettes hygiéniques, de tampons ou d’une coupe menstruelle durant les règles n’est pas un facteur de risque de la mycose génitale. Cependant, il est préférable de ne pas en porter en permanence, car ces accessoires peuvent être une source d’irritations. En outre, les rumeurs indiquent que le port de vêtements synthétiques peut favoriser la survenue des mycoses, un préjugé dont vous ne devez pas tenir compte. En revanche, les habits trop serrés ne sont pas conseillés, car les frottements peuvent aggraver les irritations. Par ailleurs, la température élevée peut contribuer au développement des champignons.

 

Découvrez les autres gammes pour traiter les mycoses des ongles

Traiter les champignons de peaux : tous les soins adaptés

Sélection de soins pour faire face aux mycoses de la peau

Tous les traitements adaptés pour éliminer les mycoses de la peau

Produits pour soigner les mycoses de l’orteil

Soigner les mycoses sur les ongles des mains

Les traitements contre les mycoses sur les ongles

Les antifongiques naturels pour soigner les mycoses 

Tous les traitements pour lutter contre les mycoses

Soins pour soulager les démangeaisons des pieds

Champignon de peau : traitements efficaces

Les produits pour lutter efficacement contre les champignons des ongles des pieds

Soins contre les boutons de fièvre

Champignons aux pieds : s’en débarrasser

Les traitements pour lutter contre les mycoses des pieds

Mycose entre les orteils : tous les soins

Traitement pour soigner les mycoses des ongles

Soigner les champignons sur la peau

Tous Les traitements efficaces contre les mycoses des pieds

Soins pour soigner les mycoses sur le fessier de bébé

Mycose qui gratte : produits pour soulager les démangeaisons

Mycoses de la peau : traitements