Comment prévenir les champignons sur la peau ?

Pour ne pas souffrir de cette affection, il est important d’adopter une bonne hygiène de vie. Il faut, par exemple, laver régulièrement la literie, utiliser un désinfectant pour laver le carrelage, la douche et la baignoire, désinfecter les brosses, les bonnets, les casquettes, les capuches. Il ne faut pas non plus utiliser les mêmes objets comme les serviettes de toilette, les gants de toilette, les tapis de bain et les chaussures. Mis à part cela, il faut se laver les mains régulièrement, couper les ongles courts et s’assurer que l’animal ne soit pas le vecteur du champignon.

 

À part cela, pour éviter la récidive du champignon, il est important de bien sécher les pieds après la douche et de porter des chaussures et des chaussettes adaptées pour éviter la transpiration. Il ne faut pas non plus porter la même chaussure deux jours de suite. Il est aussi envisageable de désinfecter les chaussures.

Le champignon sur la peau ou mycose cutanée est une pathologie qui touche jusqu’à 30 % de la population. Il peut se développer rapidement et affecter diverses zones de la peau, plus particulièrement le visage, le tronc, le cou et les membres. Pour l’éliminer, il est important de suivre un traitement local. Dans des cas plus graves, des médicaments oraux sont recommandés par les médecins.

 

Qui peut être touché par le champignon sur la peau ?

Le champignon sur la peau ou mycose cutanée est une affection dermatologique courante qui peut affecter les personnes de tous âges, même les nourrissons. Il peut se proliférer sur la surface de la peau, les ongles ou le cuir chevelu. Contagieuse, la mycose cutanée se transmet essentiellement par contact direct entre humains avec des lésions cutanées ou entre un humain et un animal infecté. Elle peut aussi se transmettre via les surfaces ou les objets contaminés. Tant que les lésions mycosiques ne sont pas encore traitées, la transmission est toujours possible. Il faut savoir qu’en fonction de leur état de santé, des personnes s’avèrent plus sensibles que d’autres devant face à ces champignons.

 

Causes de la mycose cutanée

La mycose cutanée est due à des champignons microscopiques, entre autres, le candida, le dermatophytes et le malassezia, mais les plus répandus sont les candidas albicans. Il faut savoir que le développement de ces champignons est favorisé par la chaleur et par l’humidité. C’est la raison pour laquelle, la mycose est surtout présente sur les plis de la peau, les pieds, les ongles et les organes génitaux. Son développement peut aussi être encouragé par la transpiration excessive, l’hygiène insuffisante, le port de chaussures fermées, l’utilisation d’antibiotiques, la grossesse, la fréquentation des piscines ou encore la présence de certaines pathologies.

 

Comment se manifestent les champignons sur la peau ?

En général, cette pathologie dermatologique se traduit, au début, par une simple tache rouge. Par la suite, la peau devient au fur et à mesure grise-blanchâtre. Elle se met également à peler. Cette première lésion peut disparaître. Cependant, le champignon continue à se propager en cercle et à s’étaler peu à peu. Tandis que sur les pieds, notamment le quatrième et le cinquième orteil, cette affection peut se manifester par l’apparition de gerçures douloureuses et suintantes. Les ongles peuvent parfois être touchés. Ils peuvent s’épaissir et changer de couleur grise-jaûnatre.

 

Par ailleurs, pour connaître qu’il s’agit vraiment d’un champignon, il est nécessaire de consulter un dermatologue. Ce dernier analyse l’aspect caractéristique des lésions de la peau et effectue des examens avec une lampe à ultraviolet. Celle-ci entraîne une fluorescence particulière avec certains types de champignons. Dans certains cas, le médecin préconise un prélèvement mycologique auprès d’un laboratoire spécialisé. Pour ce faire, des petits débris sont recueillis. Ils seront analysés aux microscopes et mis en culture pour identifier le type de champignon.

 

Les soins à apporter pour éliminer le champignon sur la peau

Le champignon sur la peau ne disparaît pas spontanément. Sans traitement, il peut s’étendre sur une zone plus large et créer une surinfection. En général, cette affection nécessite un traitement antifongique local qui est à appliquer sur la zone touchée. Ce traitement peut prendre la forme de pommade, de crème, de lotion ou de poudre en fonction de la lésion, mais aussi de sa localisation. Par exemple, l’éconazole, la kétonazole, la myconazole, etc. En cas de démangeaisons importantes, l’utilisation d’une crème à base de cortisone est recommandée.

 

Certaines formes de mycoses nécessitent un complément de traitement sous forme oral, notamment celles qui ne peuvent pas se guérir facilement.

 

Quels traitements naturels contre le champignon sur la peau ?

Il existe divers traitements naturels pour lutter efficacement contre la mycose cutanée. Plusieurs huiles essentielles aux propriétés antifongiques et antibactériennes peuvent être utilisées. Parmi celles-ci, il y a les huiles essentielles d’arbre à thé, de lavande vraie et de thym à thymol. Elles sont à appliquer sur la zone infectée.

 

L’huile végétale de noix de coco est aussi un produit naturel et antifongique qui peut être appliqué localement sur la zone infectée. Elle peut être utilisée seule ou en association avec des huiles essentielles d’arbre à thé.

L’extrait de pépin de pamplemousse aux vertus antifongiques et antibactériennes s’avère aussi efficace pour lutter contre la mycose cutanée. Toutefois, son utilisation est déconseillée pour les personnes qui suivent un traitement médicamenteux.

 

Le bicarbonate de soude est aussi un produit très utilisé pour soulager la mycose cutanée.

 

Quand faut-il consulter un médecin ?

S’il n’y a aucune amélioration quelques semaines après le traitement avec un antifongique local, il est important de se rapprocher d’un médecin. Cette consultation est également nécessaire en cas de doute sur la nature des lésions, de douleurs locales ou de démangeaisons, de nouvelles lésions qui apparaissent sur une autre zone, de plaies ou des suintements. Une personne qui souffre de diabète avec des troubles circulatoires doit aussi demander l’avis d’un médecin en cas de lésion cutanée s’apparentant à des champignons. Il en est de même pour les personnes connaissant un déficit immunitaire ou sous traitement avec des corticoïdes par voie générale.

 

Découvrez les autres gammes pour traiter les mycoses des ongles

Traiter les champignons de peaux : tous les soins adaptés

Sélection de soins pour faire face aux mycoses de la peau

Tous les traitements adaptés pour éliminer les mycoses de la peau

Produits pour soigner les mycoses de l’orteil

Soigner les mycoses sur les ongles des mains

Les traitements contre les mycoses sur les ongles

Les antifongiques naturels pour soigner les mycoses 

Tous les traitements pour lutter contre les mycoses

Soins pour soulager les démangeaisons des pieds

Champignon de peau : traitements efficaces

Les produits pour lutter efficacement contre les champignons des ongles des pieds

Soins contre les boutons de fièvre

Champignons aux pieds : s’en débarrasser

Les traitements pour lutter contre les mycoses des pieds

Mycose entre les orteils : tous les soins

Traitement pour soigner les mycoses des ongles

Soigner les champignons sur la peau

Tous Les traitements efficaces contre les mycoses des pieds

Soins pour soigner les mycoses sur le fessier de bébé

Mycose qui gratte : produits pour soulager les démangeaisons

Mycoses de la peau : traitements