Antifongique naturel : tous les traitements antifongiques naturels

Bicarbonate de soude MyCosmetik - sachet de 100 g
Victime de son succès
1.90 €

En général, on utilise les traitements antifongiques chimiques commercialisés en pharmacie pour les mycoses et les infections. Cependant, il est possible de recourir aux antifongiques naturels que l’on trouve aisément dans les tiroirs de la cuisine. Découvrez les alternatives possibles pour ce type de produit.

 

Essayer l’ail et ses vertus

L’ail est prisé depuis toujours pour ses nombreuses vertus pour la santé. Bien plus qu’un simple fongicide naturel, il est aussi un antihypertenseur et un antibiotique efficace. De plus, il peut jouer le rôle d’antiseptique et d’antispasmodique. L’ail est également réputé pour être un bon désinfectant pulmonaire et intestinal. Pour l’utiliser, il suffit de l’appliquer directement sur la peau après l’avoir broyé. Il faut éviter de l’utiliser sur une peau irritée, car cela cause une sensation de brûlure. Notez que vous pouvez acheter l’ail sous forme de capsule dans les parapharmacies.

 

Tenter les bienfaits de l’extrait de pépins de pamplemousse

L’extrait de pépins de pamplemousse est l’un des meilleurs antifongiques naturels que nous offre dame nature. Il agit aussi bien sur les champignons que sur les levures. En ce qui concerne son utilisation, il s’applique directement sur la zone affectée par les mycoses. Certes, ce produit est efficace, mais n’en abusez pas. Il s’utilise uniquement à petite dose (3 gouttes par jour).

 

Utiliser du henné en guise d’antifongique naturel

Le henné est avant tout un soin utilisé pour teindre la chevelure. Dans certains pays orientaux, il est utilisé en guise de peinture corporelle. Mais saviez-vous que le henné possède aussi des bienfaits antifongiques ? Cela s’explique par la présence de lawsone, une molécule aux effets antioxydants, dans le henné. Il s’applique en cataplasme sur les zones où apparaissent les mycoses (ongles, pieds…).

Pour concevoir un cataplasme à base de henné, il convient de mélanger 2 cuillères à soupe de poudre de henné avec de l’eau chaude. Ajoutez ensuite une cuillère à soupe de jus de citron, d’eau de rose ou de fleur d’oranger.

Après avoir manipulé le henné, il est préconisé de bien se laver les mains pour éviter toute coloration fortuite.

 

Utiliser des huiles essentielles pour venir à bout des mycoses

De nombreuses huiles essentielles possèdent à la fois des vertus antibactériennes et antifongiques. Elles peuvent donc être utilisées pour traiter les mycoses. L’huile essentielle de tea tree est notamment efficace contre les mycoses cutanées. Les médecins proposent d’appliquer une goutte d’huile essentielle de tea tree sur la zone concernée. Cette application se renouvelle 3 fois par jour jusqu’à ce que la guérison soit effective. Il ne faut pas oublier que ce produit ne doit pas être utilisé chez les enfants âgés de moins de 3 ans. De même, il est déconseillé pendant le premier trimestre de la grossesse.

 

Le thym à thymol et la lavande vraie constituent d’autres alternatives. Les spécialistes recommandent de mélanger 10 ml d’huile essentielle de tea tree avec 7 ml d’huile essentielle de lavande vraie, ainsi que 3 ml d’huile essentielle de thym à thymol. Ensuite, il faut diluer le tout dans 30 ml d’huile de macadamia. Une fois le mélange prêt, il suffit de l’appliquer en massage sur la zone concernée. L’application se réitère 3 fois par jour pendant 2 semaines.

 

Il faut aussi noter que les huiles essentielles sont parfaites pour venir à bout des mycoses buccales. Dans cette optique, il est conseillé d’en verser une goutte sur un comprimé neutre ou dans une cuillère à café d’huile d’olive. Le mélange se prend 3 fois par jour pendant 20 jours. Après quoi, il faut faire une pause durant une dizaine de jours avant de reprendre la cure, en cas de besoin. Cette cure n’est pas conseillée aux femmes allaitantes et enceintes. De même, elle ne convient pas aux enfants âgés de moins de 8 ans. Les sujets qui souffrent de problème hépatique ne peuvent en prendre.

 

D’autres antifongiques naturels à essayer

L’huile végétale de noix de coco peut aussi être utilisée comme antifongique naturel. Vous pouvez l’utiliser seule ou associée à de l’huile essentielle de tea tree. Dans ce cas, une seule goutte d’huile essentielle de tea tree suffit. Diluez-la dans une petite quantité d’huile de coco, puis utilisez le mélange en application locale, plusieurs fois par jour.

 

Il est aussi possible d’utiliser du bicarbonate de soude. Ce produit naturel combat efficacement les champignons. Pour ce faire, diluez-en quelques cuillères à soupe dans une bassine contenant de l’eau chaude. La solution obtenue s’utilise en bain pour soigner, par exemple, les mycoses au niveau des pieds. C’est un produit qui a le mérite de prévenir l’apparition des mycoses.

 

 

La mycose se manifeste toujours sur un terrain fragilisé. Elle se manifeste notamment après un traitement aux antibiotiques. Afin de soutenir l’organisme, il est recommandé de prendre des probiotiques. Le traitement peut durer jusqu’à 3 mois pour rééquilibrer la flore intestinale ou encore pour renforcer l’immunité. Cela permet de réduire les risques de récidives.

 

Certaines plantes sont utiles pour détoxifier l’organisme. Les thérapeutes recommandent de mélanger 30 g de souci officinal avec la même quantité d’achillée millefeuille. Les mêmes quantités de bardane et de fumeterre, ainsi que 40 g d’artichaut et 20 g d’artichaut viendront compléter la préparation. Il est conseillé de verser 4 cuillères à soupe de ce mélange dans un litre d’eau froide. Ensuite, portez le tout à ébullition pendant environ 3 minutes. Coupez le feu, puis couvrez la préparation pendant un quart d’heure pour la faire infuser. Il suffit de boire cette tisane 20 mn après chaque repas, 3 fois par jour, pour bénéficier de ses effets antifongiques naturels. La cure s’étend sur 3 semaines, suivie d’une pause d’une semaine avant de reprendre au début. Au total, le traitement dure tout un trimestre.

 

Vous pouvez aussi recourir à la peau d’arco qui est issue de l’écorce d’un arbre appelé Tabebuia Avellanedae. C’est un produit naturel qui est utilisé contre les infections causées par les champignons. Par exemple, il est couramment utilisé dans le cadre d’une cure antifongique contre la candidose.

 

Découvrez les autres gammes pour traiter les mycoses des ongles

Traiter les champignons de peaux : tous les soins adaptés

Sélection de soins pour faire face aux mycoses de la peau

Tous les traitements adaptés pour éliminer les mycoses de la peau

Produits pour soigner les mycoses de l’orteil

Soigner les mycoses sur les ongles des mains

Les traitements contre les mycoses sur les ongles

Les antifongiques naturels pour soigner les mycoses 

Tous les traitements pour lutter contre les mycoses

Soins pour soulager les démangeaisons des pieds

Champignon de peau : traitements efficaces

Les produits pour lutter efficacement contre les champignons des ongles des pieds

Soins contre les boutons de fièvre

Champignons aux pieds : s’en débarrasser

Les traitements pour lutter contre les mycoses des pieds

Mycose entre les orteils : tous les soins

Traitement pour soigner les mycoses des ongles

Soigner les champignons sur la peau

Tous Les traitements efficaces contre les mycoses des pieds

Soins pour soigner les mycoses sur le fessier de bébé

Mycose qui gratte : produits pour soulager les démangeaisons

Mycoses de la peau : traitements