Mycose orteil

Spray antifongique Scholl - spray de 250ml
Victime de son succès
8.90 €
MycoSédermyl 1%  crème - tube de 30 g
Produit en stock
3.55 €
Fongiléine 1% crème - tube de 30 g
Produit en stock
3.76 €
Mycoster 1% crème - tube de 30 g
Produit en stock
3.74 €
Prévention mycoses Urgo - spray de 150 ml
Produit en stock
10.05 €
Lamisilate 1% crème - tube de 7,5g
Produit en stock
5.38 €
Pevaryl 1% crème - tube de 30g
Victime de son succès
4.72 €

Comment prévenir la mycose des pieds ?

Il faut savoir que la mycose des ongles est une infection sujette à la récidive. Ainsi, quelques conseils sont alors à appliquer, notamment une hygiène rigoureuse des pieds. Celle-ci est d’autant plus importante chez les individus qui sont particulièrement transpirants au niveau des extrémités.

 

Réservez le port des chaussures de sport aux activités sportives seulement et prenez soin de bien les aérer régulièrement. Privilégier les chaussures avec une semelle intérieure en cuir pour le reste du temps. Préférez les chaussettes en coton qui absorbent mieux la sueur que les chaussettes en matière synthétique.

Aussi, prenez soin de bien sécher vos pieds à la sortie du bain ou de la douche. Insistez bien sur les espaces entre les orteils après chaque lavage. Privilégiez les ongles coupés courts.

La mycose des pieds apparaît souvent entre les orteils. Elle peut aussi faire son apparition sur les ongles ou encore la plante des pieds.

 

Les mycoses des pieds portent également le nom de pied d’athlète. Elles se manifestent le plus fréquemment chez les sportifs portant des chaussures et des chaussettes où on retrouve de la chaleur et de l’humidité. Ces derniers étant les conditions idéales pour le développement des mycoses.

 

Qu’est-ce que la mycose des pieds ?

Les mycoses se manifestent suite au développement de champignons microscopiques. Ils sont classés en 3 groupes notamment les champignons filamenteux, les levures et les champignons types moisissures. Il faut savoir que ce dernier ne provoque pas de mycoses des pieds.

 

Les champignons filamenteux ou dermatophytes n’existent pas à l’état normal sur la peau. Ce genre de champignon provient de l’environnement, notamment le sol, la poussière, la terre, les animaux, etc. Trois principaux genres sont à distinguer comme le Microsporum, le Trichophyton et l’Epidermophyton. Ils ont la particularité d’être Kératinophyles c’est-à-dire qu’ils se nourrissent de kératine pour survivre. La contamination se fait par contact avec des squames, des poils parasités ou un sol contaminé. Le champignon adhère alors à la peau ou aux ongles pour se développer.

 

Les levures, notamment les champignons du genre Candida existent à l’état normal dans l’organisme. Toutefois, ils profitent d’un affaiblissement de son hôte pour se multiplier et causer une mycose appelée candidose. L’affaiblissement de l’organisme peut se manifester sous forme d’augmentation de la transpiration, de milieu très acide, des microlésions au niveau des pieds.

 

Quels sont les différents types de mycoses ?

Deux types de mycoses sont à distinguer au niveau des pieds notamment la mycose de la peau glabre et la mycose des ongles.

 

La mycose de la peau glabre est celle qui est appelée pied d’athlète. Elle porte également le nom d’intertrigo digitoplantaire. En effet, elle apparait entre le 4e et le 5e orteil dans 90 % des cas. Il faut savoir que c’est là que se trouvent la chaleur et le taux d’humidité maximum.

 

La mycose des ongles dite onyxis désigne une atteinte de l’ongle. Tandis que celle appelée périonyxis se manifeste sur le pourtour et les rebords de l’ongle.

 

Ce genre de mycose peut toucher les personnes de tous âges. Toutefois, elle se manifeste rarement chez les jeunes enfants. Elle est par contre très fréquente chez les jeunes adultes et les seniors. Il faut savoir que la mycose des ongles touche trois fois plus d’hommes que de femme.

 

Notez cependant que des terrains génétiques peuvent prédisposer à ce genre d’infection. Il en est de même pour certaines maladies comme le cancer, le diabète, le sida, etc., et certaines activités sportives ou professionnelles. La mycose peut aussi être causée par certains traitements comme des traitements immunosuppresseurs, chimiothérapie, cortisone, etc. La mycose des ongles peut également être causée par le vieillissement et le port de chaussures mal ventilées.

 

Quels sont les symptômes de la mycose des pieds ?

Pour les mycoses de la peau glabre ou pied d’athlète, celles-ci se manifestent généralement entre le 4e et le 5e orteil. Toutefois, l’infection peut s’étendre à la plante des pieds, au dos du pied et aux espaces entre les autres orteils. Ce genre d’infection peut révéler des zones rouges au niveau du pied et des espaces interdigitaux plantaires. Le pied d’athlète peut s’accompagner de fissure et parfois des ampoules. Notez que ceux-ci peuvent provoquer en général de fortes démangeaisons. En outre, la mycose de la peau glabre peut précéder ou s’accompagner d’une mycose des ongles.

 

La mycose des ongles ou onychomycose se manifeste par un épaississement de l’ongle. Ce dernier devient alors cassant et change de couleur pour devenir blanchâtre ou jaunâtre. L’ongle se décolle, s’épaissit et se dédouble. Avant l’atteinte de l’ongle, le champignon peut alors coloniser le pourtour de l’ongle pour devenir un périonyxis. Ainsi, les tissus du pourtour de l’ongle deviennent rouges, tuméfiés et douloureux. Un liquide clair peut aussi s’en écouler contaminant la matrice de l’ongle. Notez que les mycoses des pieds peuvent aussi atteindre les ongles des mains.

 

Quels sont les traitements de la mycose des pieds ?

Suivant la gravité et l’étendue de l’infection, des traitements locaux combinés à des traitements généraux peuvent être prescrits. Il s’agit notamment de l’application de crème antifongique ou de vernis traitant pour les formes débutantes de mycose des ongles. Ce traitement est à appliquer pendant deux à six mois.

 

L’élimination de l’ongle malade est parfois nécessaire dans certains cas. Pour ce faire, une pâte recouverte d’un pansement est alors à appliquer chaque jour. Le but étant de traiter l’ongle pour qu’il se délite au terme d’un traitement de deux à quatre semaines. Si au bout de ce délai, l’ongle n’est pas complètement détruit, un médecin devra alors le découper à l’aide d’une pince spéciale. Le traitement est complété par une crème antifongique ou un vernis traitant.

 

Une ablation chirurgicale de l’ongle peut être effectuée si le traitement est un échec ou pour le cas des mycoses à moisissures. Dans les cas des formes avancés, un traitement général est indispensable. Celui-ci dure alors entre deux et six mois avec une prise de médicaments par voie orale. Ce genre de traitement peut occasionner des effets secondaires bénins comme des troubles digestifs, des rougeurs, etc. Toutefois, il peut aussi provoquer des effets indésirables, plus sérieux comme des éruptions cutanées, des anomalies du sang et de l’hypersensibilité, etc.

 

Découvrez les autres gammes pour traiter les mycoses des ongles

Traiter les champignons de peaux : tous les soins adaptés

Sélection de soins pour faire face aux mycoses de la peau

Tous les traitements adaptés pour éliminer les mycoses de la peau

Produits pour soigner les mycoses de l’orteil

Soigner les mycoses sur les ongles des mains

Les traitements contre les mycoses sur les ongles

Les antifongiques naturels pour soigner les mycoses 

Tous les traitements pour lutter contre les mycoses

Soins pour soulager les démangeaisons des pieds

Champignon de peau : traitements efficaces

Les produits pour lutter efficacement contre les champignons des ongles des pieds

Soins contre les boutons de fièvre

Champignons aux pieds : s’en débarrasser

Les traitements pour lutter contre les mycoses des pieds

Mycose entre les orteils : tous les soins

Traitement pour soigner les mycoses des ongles

Soigner les champignons sur la peau

Tous Les traitements efficaces contre les mycoses des pieds

Soins pour soigner les mycoses sur le fessier de bébé

Mycose qui gratte : produits pour soulager les démangeaisons

Traitement pour les mycoses de la peau