» » » » MycoHydralin 200mg - 3 comprimés vaginaux
« Retour à la catégorie
MycoHydralin 200mg - 3 comprimés vaginaux
Zoom

MycoHydralin 200mg - 3 comprimés vaginaux

Note moyenne : 1 avis

Ce médicament est indiqué dans le traitement des mycoses vaginales à levures sensibles (affections dues à des champignons microscopiques).

Produit en stock
Quantité 
+
-

Maximum 2

Ajouter au panier

Livraison dès 3.99 € à domicile, point relais, click & collect

Livraison offerte dès 49 € de commande

 

Description
Composition
MARQUE

MycoHydralin est un antifongique local réservé à l’adulte. Il est utilisé pour soigner les mycoses vaginales à levures sensibles, des affections causées par des champignons microscopiques.

Vu que la mycose peut aussi affecter la vulve, il est conseillé d’associer ce traitement interne à un traitement externe. Pour ce faire, utilisez une crème à base de clotrimazole à 1 %.

MycoHydralin est formulé avec 200 mg de clotrimazole, son principal actif. Il est aussi composé de : lactose, amidon de maïs, acide lactique, stéarate de magnésium, silice colloïdale anhydre, crospovidone, hypromellose, cellulose microcristalline et lactate de calcium.

 

Posologie du médicament MycoHydralin 200 mg

Il est conseillé de placer 1 comprimé au fond du vagin pendant 3 jours consécutifs, de préférence au coucher. En cas d’échec du premier traitement, il vous est recommandé de recommencer la cure. Mais si les symptômes persistent au-delà de 7 jours, pensez à consulter votre médecin ou un spécialiste.

Pour que les comprimés soient placés profondément dans le vagin, il faut utiliser un applicateur déjà fourni. Mais ce n’est pas obligatoire. En effet, il est possible d’introduire les comprimés avec les doigts préalablement lavés.

 

Quelles sont les précautions d’emploi pour MycoHydralin 200 mg ?

Il est préférable de demander l’avis d’un médecin avant d’utiliser MycoHydralin. Puisqu’il s’agit d’un comprimé vaginal, il faut éviter de l’avaler.

Il est indispensable d’avertir un médecin si l’un des symptômes suivants survient : nausées, fièvre, douleurs au dos ou aux épaules, vomissement. Il faut également prendre cette précaution en cas de douleurs abdominales basses, de sécrétions vaginales accompagnées de mauvaises odeurs ou en cas d’hémorragie vaginale. Si une candidose survient, il est déconseillé d’utiliser un savon à pH acide (pH favorisant la multiplication du Candida).

De plus, durant les douches vaginales, l’utilisation de tampons internes, de spermicides, de préservatifs ou de diaphragmes doit être évitée pendant la cure avec Mycohydralin. En effet, les comprimés vaginaux peuvent rompre le préservatif ou le diaphragme.

Si la mycose est présente à la fois au niveau du vagin et de la vulve, il est recommandé de na pas avoir de rapports sexuels pour que le partenaire ne soit pas affecté. Auquel cas, il est nécessaire de soigner aussi votre partenaire pour éviter qu’il ne vous contamine de nouveau. En cas de brûlures locales ou d’une augmentation des démangeaisons, le traitement doit être suspendu. Si ces phénomènes persistent au-delà de 24 à 48 heures, consultez votre médecin.

 

Contre-indications du MycoHydralin 200 mg

Il ne faut jamais utiliser MycoHydralin en cas d’allergie au clotrimazole. Cette mesure s’applique aussi si la patiente a une intolérance connue à l’un des autres composants contenus dans les comprimés vaginaux. Pendant la cure, l’utilisation d’un préservatif masculin ou d’un diaphragme en latex est fortement déconseillée.

Ce comprimé vaginal peut être utilisé pendant la grossesse. Cependant, il est préférable de ne pas s’en servir pendant le premier trimestre par mesure de précaution. Aussi, sauf avis contraire du médecin ; pendant toute la durée de la grossesse, évitez d’utiliser l’applicateur.

Si vous allaitez, il est conseillé d’arrêter l’allaitement pendant la cure, car le clotrimazole peut infiltrer le lait maternel.

 

Quels sont les effets indésirables pour les comprimés MycoHydralin ?

Comme tous les médicaments, ces comprimés peuvent provoquer des effets secondaires. Certains patients ont rapporté des démangeaisons, une éruption cutanée, un gonflement, une sensation de brûlure et un érythème. Certains ont eu une baisse de tension et d’autres ont même perdu conscience. Quelques personnes ont signalé un saignement vaginal, une douleur locale ou une sensation d’inconfort.

 

Conditionnement

Ce médicament se présente sous forme de comprimé vaginal. Boite de 3.

 

Si vos symptomes persistent, consultez votre médecin.

Retour en haut
Description
Composition
MARQUE
  • Substances actives

Clotrimazole : 200 mg

  • Excipients

Lactose, amidon de maïs, acide lactique, stéarate de magnésium, silice colloidale anhydre, crospovidone, hypromellose, cellulose microcristalline, lactate de calcium.

Retour en haut
Description
Composition
MARQUE

Bayer SAS
16, rue Jean-Marie Leclair
CS 90106
69266 Lyon Cedex 09


Bayer HealthCare SAS
220, avenue de la Recherche
59120 Loos

 

+33 (0)4 72 85 43 21

+33 (0)3 28 16 34 00
0 800 87 54 54
 

Retour en haut
Nos conseils santé
Mycose vaginale : Le guide santé !
Mycose vaginale : Le guide santé !
Santé
En savoir plus
quelle sont les causes de l'herpès ?
quelle sont les causes de l'herpès ?
Santé
L’herpès est une maladie virale due au virus de l’herpès simple ou HSV. Il y a deux types de virus HSV : le HSV1 qui est à l’origine de l’affection orale et le HSV2 qui touche les zones génitales.
En savoir plus
Comment soigner une mycose vaginale ?
Comment soigner une mycose vaginale ?
Santé
Fréquente chez la femme, la mycose vaginale ou vulvaire est une affection qui paraît bénigne, mais engendre parfois des effets dérangeants. Boutons, démangeaisons, brûlures ou pertes abondantes peuvent en résulter si cette manifestation n’est pas traitée ou est négligée.
En savoir plus
Recherches annexes avec Mycose vaginale
Informations mises à jour le 09/12/2021 à 01:11:25