Mycose pied traitement : tous les traitements pour la mycose des pieds

Spray antifongique Scholl - spray de 250ml
Victime de son succès
8.90 €
MycoSédermyl 1%  crème - tube de 30 g
Produit en stock
3.55 €
Fongiléine 1% crème - tube de 30 g
Produit en stock
3.76 €
Mycoster 1% crème - tube de 30 g
Produit en stock
3.74 €
Prévention mycoses Urgo - spray de 150 ml
Produit en stock
10.05 €
Lamisilate 1% crème - tube de 7,5g
Produit en stock
5.38 €

Vous ressentez des irritations aigües entre les orteils ? Vous constatez que vos ongles de pieds ont gagné en volume ? Il est possible que vous développiez une mycose des pieds. Appelées communément « pied d’athlète », les mycoses des pieds sont une maladie qui frappe plus de 10 % des Français. Elle doit être traitée le plus vite possible pour éviter des complications. Il existe différents traitements pour rendre leur état normal à vos pieds.

 

 

Particularités des mycoses du pied

Se développant généralement entre les orteils, les mycoses des pieds sont une infection cutanée superficielle causée par un champignon dermatophyte. Cette pathologie peut s’étendre à la plante de pieds et toucher les ongles, surtout ceux des gros orteils. Il n’est pas rare qu’elle s’accompagne d’une infection bactérienne.

Les dermatophytes affectionnent particulièrement les milieux humides et qui dégagent une forte chaleur. Après avoir envahi la peau des pieds, ces champignons vont s’attaquer aux orteils. Le pied d’athlète est une maladie fréquente chez les adultes et les sportifs. Sans traitement, les mycoses des pieds peuvent s’étendre à toute la surface des pieds, engendrant des complications.

Les mycoses peuvent être provoquées par d’autres facteurs comme la prise de certains antibiotiques, un déficit immunitaire, et parfois une grossesse.

Selon les professionnels, les personnes touchées par cette infection plantaire ont le choix entre différents types de traitement. Le choix des soins s’effectue en fonction de l’ampleur de la mycose des pieds.

 

Le traitement antifongique cutané

Ce type de traitement se traduit par l’application de pommade, de crème ou de lotion sur les zones à traiter. Comme cette maladie ne disparaît pas du jour au lendemain et que les risques de récidives sont élevés, il faut prévoir une durée de traitement plus ou moins longue. Il faut compter au moins 3 semaines pour constater des résultats visibles. Le produit choisi doit être utilisé quotidiennement durant cette période, à raison de 2 applications par jour. Il est préférable de traiter ses 2 pieds en même temps.

Assurez-vous que vos pieds soient bien propres et secs avant d’appliquer la crème ou la poudre antifongique. Si possible, lavez-les avec de la Bétadine Scrub. Bien que ces produits n’occasionnent pas d’effets secondaires importants, il existe quelques conseils d’utilisation à suivre.

Il ne faut pas recourir aux crèmes et aux solutions antifongiques si vous n’êtes pas certains de la nature des infections sur vos pieds. Il faut arrêter les applications lorsque vous constatez qu’il y a plus de complications ou aussi que vos pieds dégagent de mauvaises odeurs. Ils ne sont pas également recommandés aux personnes souffrant de diabète et aux enfants de moins de 12 ans. Enfin, ces produits ne doivent pas être utilisés sur des lésions suintantes.

Les produits antifongiques cutanés sont spécialement conseillés pour traiter les mycoses de pieds qui débutent. L’achat de ces produits ne nécessite pas la présentation d’une ordonnance.

 

Le traitement antifongique oral

Ce type de traitement est basé sur la prise de médicaments tels que la terbinafine et la flucytosine. Disponibles sur prescription médicale, ces derniers sont recommandés pour les mycoses graves, notamment celles des ongles. En général, la durée du traitement est de 6 à 9 mois, à raison d’une prise par jour. Avant tout traitement antifongique oral, le patient doit passer un bilan sanguin. Celui-ci est indispensable pour analyser ses fonctions rénales et hépatiques.

 

Traitement naturel

Que vous optiez pour un traitement antifongique cutané ou oral, il est conseillé de le compléter par des traitements naturels. Ils permettent d’atténuer les douleurs engendrées par les symptômes du pied d’athlète.

L’une des méthodes les plus connues est le lavage des pieds avec du bicarbonate de soude. Pour ce faire, vous devez dissoudre 4 cuillerées à soupe de bicarbonate dans 1L d’eau. Trempez vos pieds dans la solution durant une quinzaine de minutes. N’oubliez pas de bien les sécher après le bain. Il est également permis de saupoudrer du bicarbonate de soude sur vos pieds pour absorber la transpiration durant vos déplacements. Les huiles essentielles sont des alternatives naturelles pour compléter le traitement des mycoses des pieds. Vous avez le choix entre des HE d’extrait de lavande, d’arbre à thé ou encore de pépins de pamplemousse. Avant chaque application sur la zone à traiter, vous devez mélanger l’une d’entre elles avec de l’huile d’amande douce.

L’homéopathie est également une médecine douce que vous pourrez utiliser pour soulager les douleurs causées par les mycoses des pieds. Vous pourrez ainsi prendre des Graphites 15CH avec de l’Arsenicum iodatum 9CH et du Sepia officinalis 5CH. Concernant la dose, vous devez demander conseil à votre pharmacien en lui décrivant la nature de votre mycose de pieds. Enfin, vous pourrez opter pour un traitement phytothérapique en appliquant de la teinture mère de Calendula sur les lésions de vos pieds.

 

Mesures de prévention contre la mycose des pieds

Les personnes atteintes de mycoses des pieds peuvent contaminer leurs entourages. La contagion s’effectue par l’intermédiaire d’objets qu’elles ont utilisés ou avec lesquels elles ont été en contact comme les chaussettes, les draps, les douches, etc. Pour limiter la contamination, il faut mettre certaines mesures préventives en place.

Avant et après l’application des poudres ou des crèmes, la personne doit se laver les mains avec un produit désinfectant. Il ne doit pas laisser traîner ses serviettes et ses sandales pour éviter qu’elles soient utilisées par une autre personne. S’il doit fréquenter des endroits publics, il doit toujours garder ses chaussures, ou au moins ses tongs. Il est préférable de désinfecter les douches après le passage d’une personne qui présente une mycose des pieds et de lui conseiller de ne pas frictionner les lésions.

Il est conseillé d’adopter les gestes suivants pour prévenir l’infestation des champignons responsables des mycoses des pieds. Il faut éviter de porter des chaussures trop étroites. N’oubliez pas de toujours bien vous sécher les pieds après la toilette. N’hésitez pas à utiliser des produits anti-transpirants prévus spécialement pour les pieds pour les garder au sec. Enfin, il est préconisé d’avoir des ongles courts pour empêcher le développement de dermatophytes.

 

Découvrez les autres gammes pour traiter les mycoses des ongles

Traiter les champignons de peaux : tous les soins adaptés

Sélection de soins pour faire face aux mycoses de la peau

Tous les traitements adaptés pour éliminer les mycoses de la peau

Produits pour soigner les mycoses de l’orteil

Soigner les mycoses sur les ongles des mains

Les traitements contre les mycoses sur les ongles

Les antifongiques naturels pour soigner les mycoses 

Tous les traitements pour lutter contre les mycoses

Soins pour soulager les démangeaisons des pieds

Champignon de peau : traitements efficaces

Les produits pour lutter efficacement contre les champignons des ongles des pieds

Soins contre les boutons de fièvre

Champignons aux pieds : s’en débarrasser

Les traitements pour lutter contre les mycoses des pieds

Mycose entre les orteils : tous les soins

Traitement pour soigner les mycoses des ongles

Soigner les champignons sur la peau

Tous Les traitements efficaces contre les mycoses des pieds

Soins pour soigner les mycoses sur le fessier de bébé

Mycose qui gratte : produits pour soulager les démangeaisons

Mycoses de la peau : traitements