» » Vitamines et minéraux

Vitamines et minéraux

Conseils santé

 

La carence en vitamines se produit souvent chez les personnes qui ne s’alimentent pas correctement. À termes, cette déficience pourrait devenir grave et entraîner des maladies. Il existe différents compléments alimentaires pouvant aider à réduire ce risque.

  • Les principales causes d’une carence en vitamine

L’organisme est susceptible de manquer de vitamines dans plusieurs cas. Un des principaux facteurs de ce manque soudain est la mauvaise alimentation. En effet, la nourriture est la première source de vitamines. Une personne qui a tendance à ne manger que des fastfoods ou à privilégier une alimentation trop riche en sucre et en graisse s’expose à de graves carences.

 

Par ailleurs, il y a également les régimes alimentaires trop restrictifs. Perdre du poids est un rêve et pour le réaliser, certains n’hésitent pas à s’affamer. Tel est le cas des personnes qui se conforment aux monodiètes d’un seul fruit pendant plusieurs jours ou qui ne prennent qu’une soupe faite d’un seul légume pendant une semaine entière.

 

Dans le cas où se nourrir devient un problème, il est préférable de demander conseil auprès d’un nutritionniste qui définira la vitamine manquante chez le patient. Un spécialiste saura orienter une personne vers une alimentation équilibrée pour combler la carence à laquelle elle est face.

  • La carence en vitamine et les compléments alimentaires adaptés

Les vitamines sont de différentes catégories et lorsque l’organisme en manque, cela se présente de diverses manières. Par exemple, une carence en vitamine C se traduit par une fatigue inexplicable au quotidien. Pour y remédier, il faut se nourrir d’aliments riches en acide ascorbique tels que les agrumes. Pour une cure complète, il est préférable que l’alimentation soit riche en fruits et légumes crus, car la cuisson a tendance à décomposer la vitamine C. À noter qu’une personne adulte a besoin de 60 à 200 mg de vitamine C au quotidien.

 

De même, dans le cadre d’une insuffisance en vitamine D, il faut manger des aliments bien spécifiques tels que les poissons. Les variétés qui en contiennent le plus sont le maquereau, le hareng et le saumon.

 

Le patient peut cependant présenter une intolérance à certains aliments tels que les fruits de mer. Pour y remédier, le médecin pourra proposer des compléments alimentaires sous forme de comprimés ou de gélules qui seront à prendre avec les repas. Les remèdes naturels sont les meilleurs, surtout qu’ils sont facilement assimilés par l’organisme.

 

Ces compléments alimentaires sont de diverses sortes. Cependant, il faut noter qu’ils ne remplacent pas une alimentation équilibrée, mais que les deux doivent être complémentaires pour produire des résultats efficaces et rapides.

Vitamines et minéraux

Les symptômes de la carence en vitamines

Quand l’organisme ressent une ou des carences en vitamines, des signes commencent à apparaître. Ces derniers dureront aussi longtemps que le manque ne sera pas comblé. Il faut écouter le corps pour savoir précisément de quoi il a besoin.

 

Déficience en vitamines, des signaux qui ne trompent pas

Une carence en vitamine B se traduit par des fissures au coin de la bouche. Cela signifie que le corps a besoin de riboflavine contenue dans la vitamine B2 et de niacine retrouvée dans les vitamines B3 et B12.

 

Les carences en vitamine A entraînent une baisse de la vision, des maux au niveau des dents et surtout des gencives. De même, lorsque l’organisme manque de vitamine D, les os s’affaiblissent, d’où le risque de formation de calculs rénaux.

Le manque de vitamine C expose facilement le corps aux maladies infectieuses telles que la grippe et le rhume. Sans oublier que cela provoque une asthénie de source inconnue.

 

Les solutions à un déficit en vitamines

Pour remédier au manque de vitamine B, il est nécessaire de faire une cure d’aliments qui en contiennent. Ce sont notamment les poissons, dont le thon et le saumon. Ces vitamines se retrouvent également dans les œufs et les fruits de mer à l’instar des huitres et des palourdes.

 

Ces consignes ne s’appliqueraient cependant pas à des végétariens. Les personnes qui ne consomment pas de viande pourront combler leur manque en vitamine B en mangeant plus de légumineuses à l’instar des sésames et des lentilles. Pour aider l’organisme à absorber le fer, un apport supplémentaire en vitamine C pourrait être nécessaire. Les aliments à associer avec les légumineuses précédemment citées sont le brocoli ou encore le poivron rouge.

 

Pour plus de sécurité, il est préférable de demander conseil à un médecin. Il saura prescrire l’alimentation adéquate et éventuellement les compléments alimentaires qui devront être pris en vue de renforcer l’organisme.