Magnésium

Myolegy PileJe - boîte de 30 comprimés
Produit en stock
9.64 €
Astemag PileJe - boîte de 20 sticks
Produit en stock
19.18 €
Zen&calme Lehning - boîte de 40 comprimés
Victime de son succès
15.90 €
Toniphyt Multinature Santé Verte - boîte de 30 comprimés
Produit en stock
12.48 € 9.98 €
-20%
Normalite sommeil Codifra - boite de 30 capsules
Victime de son succès
12.46 €
Formag adulte Pileje - 20 sticks
Produit en stock
11.06 €
Magnemar sport Orthonat - boite de 30 gélules
Victime de son succès
12.08 €
Page 1 sur 3>>>

Le magnésium assiste l’organisme dans son fonctionnement et son développement. Pour assurer cela et combattre les différents types d’affection, il convient donc d’apporter à notre corps la teneur nécessaire en magnésium au quotidien. Normalement, le corps compense l’apport en cet actif à travers la ration alimentaire journalière. Toutefois, il arrive qu’une personne n’arrive pas à fixer cette molécule dans son organisme. Cela conduit directement à un déficit ou à une carence. C’est dans ce cadre que le supplément en magnésium entre en action. Ce dernier permet ainsi de compenser cet état de manque.

 

Le corps humain n’a pas de capacité à produire du magnésium ni à le stocker. Après l’usage, les reins l’éliminent et l’organisme l’évacue directement avec les selles. Naturellement, il le puise dans son alimentation et l’utilise selon ses besoins. C’est pourquoi, en cas de déficit, il faut en consommer de manière artificielle afin de compenser un éventuel état de manque.

 

L’apport en magnésium permet de corriger la carence en magnésium ainsi que différents symptômes. Il combat l’insomnie, la lithiase oxalo-calcique, certaines formes d’allergie. Cet élément est aussi un anti-inflammatoire, un radio-protecteur, un régulateur thermique et un catalyseur pour différentes réactions métaboliques. Pour cela, son effet prévient le diabète de type 2 ainsi que les symptômes que cette maladie pourrait provoquer. C’est le même cas pour les crises d’asthme, de migraine ou de crampe dans les jambes. Ses vertus s’élargissent aussi sur la prévention de la récurrence des calculs rénaux et l’amélioration des performances des sportifs. 

 

Pour certains domaines médicaux, l’apport magnésium entre également en action durant le traitement du tétanos, du déséquilibre du rythme cardiaque et de la neuropathie, une affection liée au cancer. Dans ce contexte, les professionnels de la santé l’utilisent sous forme d’injections intraveineuses ou intramusculaires. En cas de constipation, son apport agit comme un laxatif.

  • L’apport en Magnésium

Selon la recommandation de l’OMS, le corps humain adulte a besoin de 360 mg par jour de magnésium pour les femmes et de 420 mg pour les hommes. Cette dose est doublée en ce qui concerne les sportifs et les femmes enceintes. Pour les enfants entre 1 à 3, l’apport nutritionnel est de 80 mg par jour. Il est de 130 mg par jour pour ceux qui ont 3 à 8 ans et de 240 mg pour les jeunes adolescents entre 9 à 13 ans.

  • La carence en magnésium

En règle générale, l’insuffisance de l’apport quotidien s’avère être l’origine du manque en magnésium. Toutefois, d’autres facteurs peuvent occasionner cet état. La carence pourrait être, dans ce cas, le résultat d’un traitement prolongé engageant des médicaments comme le furosémide, l’hydrochlorothiazide, le dentamicine ou l’amphotéricine. Ces produits sont prescrits pour compenser déjà le manque. Il arrive également que la carence survienne après la mauvaise absorption intestinale du magnésium, la consommation excessive d’alcool, la prise de contraceptifs oraux ou la prise excessive des suppléments minéraux. 

 

Dans la plupart des cas, le déficit en magnésium occasionne un état de fatigue et d’anxiété. De manière peu fréquente, il peut être l’origine de différentes formes d’affections. L’état de manque pour cet actif pourrait favoriser les troubles psychologiques et les gênes respiratoires. Pour certaines personnes, il favorise cet état d’hyper excitabilité neuromusculaire. Il entraîne également l’apparition du syndrome de confusion, des crises comitiales ainsi que des troubles immunologiques. La carence en magnésium est aussi la source des crampes et des spasmophilies. 

  • L’hypermagnésémie

Le cas d’une hypermagnésémie résulte de l’absorption excessive d’un médicament visant à compenser justement un état de carence. Cette affection survient après la prise des antiacides à base de sels d’aluminium comme le Maalox ou le Rennie. Elle se manifeste très souvent sous forme d’hypotension. Il arrive également que le patient souffre de bradycardie, de nausées, de vomissements, de fatigabilité musculaire, d’hyporéflexie ou d’aréflexie. Certains cas comme l’hypotonie musculaire, la somnolence, le syndrome confusionnel ou le coma pourraient aussi survenir pour cette forme de maladie. 

 

Dans le cadre d’un excès en magnésium, des affections de type diarrhéique surviennent. Celles-ci résultent de la consommation excessive d’oxyde, de chlorure, d’aspartate ou autres. Chez les enfants en bas âge et les patients qui souffrent d’insuffisance rénale, l’utilisation en dehors du dosage préconisé entraîne un empoisonnement.

 

Quels sont les médicaments qui comportent du Magnésium ?

Comme il s’agit d’un élément vital pour le fonctionnement de l’organisme, le magnésium existe dans plusieurs types de médicaments. En association avec les autres actifs de ce dernier, ses effets déploient divers bienfaits très importants au traitement d’une maladie.

Le BEROCCA est un comprimé pelliculé souvent préconisé pour traiter la carence en magnésium chez les adultes et les enfants âgés de plus de 15 ans. On en retrouve ainsi comme principe actif des molécules de magnésium. D’autres substances comme le calcium, le zinc et les vitamines B et C figurent également sur sa liste d’excipient. De cet effet, ce médicament apaise les symptômes liés à un déficit en magnésium comme la nervosité, l’irritabilité, l’émotivité et les troubles mineurs de sommeil. 

 

Le BEROCCA SANS SUCRE est un médicament souvent prescrit dans le cadre d’une déficience en magnésium. Il s’agit d’un comprimé effervescent édulcoré avec l’aspartame et l’acésulfame de potassium. Son usage convient pour les adultes et les adolescents de plus de 15 ans et peut soulager les symptômes d’une carence en magnésium. Il permet pour cela de traiter l’état de nervosité, d’irritabilité, d’anxiété légère, d’émotivité ou de fatigue passagère. Son action soigne également les crampes musculaires, les fourmillements, les spasmes digestifs et les palpitations du cœur sain. 

 

L’ELEVIT VITAMINE B9 est indiqué pour le cas d’une carence qui survient pendant la grossesse ou l’allaitement. C’est donc un comprimé pelliculé préconisé pour les femmes enceintes et allaitantes. Son intervention consiste chez ces types de patients à compléter le manque en micronutriment. Cela s’avère être très important pour éviter tout risque de manque en magnésium. 

 

L’ISOPEDIA est une solution pour perfusion pour l’usage avec les patients très jeunes tels que les nouveau-nés et les enfants. Ce médicament est recommandé dans le cadre d’un dérèglement de l’équilibre des fluides, d’une diminution du volume intravasculaire ou d’une déshydratation.

 

Le MAGNÉSIUM OLIGOSOL est un dispositif médical souvent indiqué pour traiter la dystonie neurovégétative et la spasmophilie. C’est une solution buvable en ampoule qu’il faut prendre quotidiennement, de préférence à jeun en début de journée. 

 

Le MAGNEVIE B6 est un comprimé pelliculé sous plaquettes, utilisé chez les adultes et les enfants âgés de plus de 15 ans. Grâce à la présence du magnésium, ce médicament compense la carence en cet actif. Son effet soigne donc les crampes musculaires, les fourmillements, les spasmes digestifs et les palpitations du cœur sain. Il traite également l’état de nervosité, d’irritabilité, d’anxiété légère, de fatigue passagère ou de troubles mineurs de sommeil. 

 

Le MEGAMAG 45 mg est aussi un médicament idéal pour le traitement d’une carence en magnésium. En effet, cette gélule à tête bleue et corps blanc opaque agit sur les symptômes de cette affection. 

 

Le PROTOVIT ENFANTS intervient en général pour complémenter le régime alimentaire d’un enfant souffrant d’une carence en magnésium. Il s’agit d’un comprimé rond à croquer, spécialement conçu pour les enfants âgés plus de 6 ans. Ce médicament contient de la vitamine A et du magnésium. Son effet permet de prévenir ou de corriger les troubles liés à cette maladie. 

 

Quelles sont les précautions à prendre en compte ?

De sa forme naturelle, le magnésium ne comporte aucun risque pour la santé. Il participe d’ailleurs dans le métabolisme naturel de l’organisme. Son effet laxatif demeure le seul effet qu’il pourrait apporter. En revanche, la précaution est de mise lorsqu’il s’agit de complément magnésium. En cas de surdosage, certaines formes de ce produit pourraient entraîner très souvent des effets indésirables néfastes pour la santé. 

  • Le magnésium et les autres produits

En matière d’interaction, le magnésium ne doit pas être utilisé avec les suppléments de bore. Chez les femmes, ce dernier diminue son efficacité et affaiblit son action. Cette même règle s’applique également lorsque les autres traitements en cours engagent les suppléments en calcium. L’effet de cet élément rend l’absorption du magnésium plus difficile. Toutefois, il faut noter que cette réaction est seulement relative et ne se manifeste que chez certaines personnes. La carence après la prise de suppléments de calcium s’avère être moins fréquente.

 

En association avec d’autres types de dispositifs médicaux, le supplément de magnésium agit très souvent comme un réducteur d’effet. Sous son action, l’absorption des antibiotiques de la même famille des tétracyclines ou des nitrofurantoïne devient plus difficile. Pour éviter cela, il faut attendre au moins 2 heures d’intervalle de temps. Cette même hypothèse s’applique également pour le cas de l’absorption des biophosphonates comme l’alendronate. Ces médicaments interviennent pendant le traitement de l’ostéoporose.

Chez certaines personnes, la combinaison de cet actif avec le traitement de l’amiloride pourrait augmenter le taux de magnésium dans l’organisme. Pour ce cas, il est donc indispensable d’avertir un médecin afin qu’il puisse évaluer la dose appropriée ou adopter un nouveau comportement thérapeutique. 

  • Toujours respecter la posologie

Les effets négatifs du magnésium surviennent en général après la prise excessive de supplément. Effectivement, cet actif ne comporte aucun risque néfaste pour l’organisme si la dose préconisée est bien respectée. Il ne provoque dans la plupart des cas qu’une diarrhée ponctuelle ou une irritation intestinale. C’est pourquoi, durant la cure, il convient de bien respecter la posologie et d’éviter de dépasser l’apport maximal tolérable. En cas de diarrhée, il faut interrompre le traitement et continuer une fois que les symptômes de ce trouble disparaissent. Au moment de la reprise, il faut recommander la cure avec une petite dose. Le plus efficace est de diviser en deux la dose normale.

 

Si le patient est obligé de prendre un dosage très élevé, soit au-dessus du normal, il est préférable d’intercaler la compensation avec les magnésiums d’origine alimentaire. Ces derniers ne provoquent pas de diarrhée puisque leur effet laxatif est nettement moins prononcé.

Le magnésium demeure l’un des métaux les plus abondants sur l’univers. Sur le corps humain, sa présence n’est pas aussi impressionnante que celle des autres éléments, mais il est vital pour l’organisme. Ce dernier en a besoin pour assurer son bon fonctionnement et son développement. Lorsque cet actif est absent, le corps s’affaiblit et différentes formes d’affections l’attaquent. Afin d’éviter cette déficience, il convient donc de mettre le point sur tout ce qui concerne le magnésium. Vous devez connaître ses caractéristiques, son origine, ses effets, ses vertus ainsi que l’apport quotidien qu’il faut consommer. Cela vous permet de prévenir l’apparition de bon nombre de maladies qui pourraient survenir en raison de ce principe actif. 

 

Qu’est-ce que le Magnésium ?

Le magnésium est un élément minéral de type alcalino-terreux. Dans l’organisme, son action contribue au bon fonctionnement des muscles et du flux nerveux et sanguins ainsi qu’au développement des os. Si cet élément existe depuis toujours, son effet vital pour la santé n’a été découvert qu’en 1926. Après ses investigations et ses études, Jehan Leroy, un chercheur français, a réussi à vérifier que le magnésium joue un rôle important dans le fonctionnement de l’organisme. 

  • Caractéristiques chimiques

Le magnésium est connu sous le symbole chimique Mg et de numéro atomique 12. C’est le 11e minéral le plus important et le plus abondant de notre corps. L’organisme adulte en comporte environ 25 g, dont la moitié est présent sur les os et le reste dans les muscles, le foie et les tissus mous.

Comment obtenir du Magnésium ?

Bien que naturellement le magnésium soit très important pour le fonctionnement de notre corps, l’organisme ne possède aucune capacité à le fabriquer, à le synthétiser ou à le stocker. Pour compenser les besoins quotidiens en magnésium, l’être humain doit se ressourcer à travers son alimentation ou les boissons minérales. Heureusement, de nos jours, cet actif est aussi commercialisé sous d’autres formes, notamment les compléments en magnésium. 

  • Le Magnésium dans l’alimentation

En général, le magnésium se trouve en abondance dans les aliments d’origine céréalière comme la farine complète. Ces produits en comportent 3 fois à 5 fois plus que les produits raffinés comme le pain blanc, le riz blanc ou autres. Pour couvrir rapidement le besoin quotidien en cet élément, il est donc préférable de consommer en grande quantité les aliments peu transformés. 

 

Les produits les plus riches en magnésium regroupent les fruits de mer comme les bigorneaux. Sur une portion de 100 g, ceux-ci en comportent plus de 410 mg. Les mélasses et les cacaos en contiennent également une grande quantité. Pour 100 mg, on en retrouve respectivement 242 mg et 400 mg de magnésium. Les haricots blancs, les sarrasins, les fèves et la banane figurent également dans cette catégorie d’aliment. En revanche, il ne faut pas compter beaucoup sur les poissons, les abats ainsi que les céréales blutées. Sur 100 mg, ces produits en possèdent seulement 25 mg. Parmi les légumes, les feuilles vertes comme les choux et les épinards en sont les plus riches. En ce qui concerne les fruits, on retrouve en grande quantité cet actif dans les fruits oléagineux, à l’instar des amandes, des noisettes et des noix.

  • Le magnésium sous toutes ses formes

En tant que complément, le magnésium existe sous plusieurs formes selon le besoin ou la sphère où il intervient. Ce sont des produits spécialement conçus pour imiter l’effet naturel de ce minéral. Leurs formules sont ainsi spécialement étudiées pour faciliter leur absorption. Il existe pour cela des magnésiums marins, sels et huile.

 

Dans la médecine nutritionnelle, le magnésium sous forme de sels demeure le plus sollicité. Pour ce cas, il se présente en tant que sels inorganiques (des chlorures et des oxydes), sels organiques (des citrates, des lactates, des pidolates ou des L-aspartates) et sels solubles dans les graisses (des glycérophosphates et des formes chélatées). Pour les deux premières catégories, ils sont souvent laxatifs et l’organisme digère mal ses effets. Durant son absorption, il convient donc de les fixer avec une molécule de taurine, de vitamine B6 et d’arginine.

 

Sous d’autres formes, ce principe actif est également disponible sous d’autres formes. On parle ici du magnésium marin. Il s’agit d’un produit plus marketing et plus facile à obtenir puisqu’il est simplement extrait des eaux de mer. À la différence des autres catégories, celle-ci possède un niveau d’intolérance très élevé. Il est pour cela très laxatif et provoque des effets indésirables très importants.

 

En ce qui concerne la forme en huile, le magnésium prévoit uniquement un usage cutané. Selon les chercheurs, ce type d’absorption demeure la plus pratique et la plus tolérable par l’organisme. Effectivement, les molécules de cet actif traversent facilement la barrière cutanée, éliminant ainsi l’effet laxatif. 

 

Dans quel cadre l’organisme utilise-t-il le Magnésium ?

La présence de cet actif dans l’organisme est indispensable durant la formation des os et du calcium, puisque son effet fixe le calcium sur l’os. En cas de déficit, le corps s’affaiblit et différentes sortes d’affections apparaissent.  

 

Durant le métabolisme biologique, le magnésium assure le transport osmotique et insulinique du glucose. Cette réaction se révèle être très importante durant la production d’énergie. Cet élément joue également un rôle-clé au cours de l’homéostasie. Son action permet de maintenir l’équilibre intérieur concernant les cellules, le rythme cardiaque, la miction, la digestion, la température corporelle, etc.

 

En outre, cet actif contribue beaucoup sur le métabolisme des lipides et sur la synthèse des protéines.

 

Quels sont les bienfaits du magnésium ?

Bien que le corps humain n’en produise pas, le magnésium fait partie de notre métabolisme biologique naturel. Il apporte pour cela de multiples vertus à l’organisme. Son effet agit sur plus de 300 réactions enzymatiques, dont la production de l’énergie corporelle demeure la plus importante. 

 

Sur le fonctionnement de l’organisme, cet actif facilite l’évacuation des toxines occasionnées par la pollution ou par l’état de stress. D’après certains experts, il fait partie des meilleurs produits éliminateurs de déchets du corps. Celui-ci recourt à son intervention chaque fois qu’il est confronté aux effets des toxines et des déchets auxquels il s’expose au quotidien. 

 

Le magnésium participe grandement à la production de la sérotonine et agit directement sur les glandes corticosurrénales. Ces deux mécanismes lui confèrent la capacité de réduire la fabrication de cortisol, une hormone révélatrice de stress. Son effet régularise ainsi le système nerveux et optimise la relaxation musculaire. De cette façon, ce sel minéral est considéré comme étant le meilleur antistress existant. La plupart des gens le sollicitent très souvent lorsqu’ils sont face à un état d’anxiété, de stress ou d’émotions fortes. Certaines personnes l’utilisent également pour prévenir les crampes au niveau des muscles et les palpitations. 

 

Grâce à ses effets antistress et relaxant, cet actif permet à l’organisme de se détendre. Cela est très important pour combattre une grande fatigue ou un sommeil perturbé. Pour cette action, le magnésium marin demeure le plus connu pour combattre les affections comme la grande fatigue et le sommeil perturbé. 

 

Pour lutter contre l’irritabilité et les sautes d’humeur, l’utilisation de ce sel minéral révèle aussi des résultats très satisfaisants. Elle permet de garder l’équilibre du système nerveux d’une personne ou sa santé psychique, surtout si celle-ci est soumise à un environnement perturbé. 

 

L’apport en magnésium stimule le système nerveux, permettant de favoriser sa capacité à se concentrer, à apprendre et à assimiler. Les médecins le prescrivent ainsi pour les personnes qui doivent effectuer des examens ou des efforts intellectuels intenses. 

Chez les femmes, l’intervention de cet actif réduit les symptômes dérangeant et douloureux provoqués par l’arrivée des menstruations. Elle réduit des crampes abdominales, de la nervosité, des troubles de sommeil ou encore des migraines. Ces symptômes surviennent en général suivant le syndrome prémenstruel.   

 

Le magnésium se trouve en grande quantité dans l’os. Sa présence est donc indispensable pour la structure osseuse, au même titre que le calcium. Pour les enfants, elle contribue au développement et à la consolidation des os. L’apport suffisant en magnésium permet donc de garantir une meilleure densité pour les os.

 

De manière globale, la consommation des minéraux, y compris le magnésium, demeure très importante pour prévenir l’hypertension artérielle. En effet, les aliments riches en magnésium, en calcium et en potassium renforcent la capacité de l’organisme à régulariser la pression artérielle. Grâce à cela, le risque d’ordre cardiaque ou vasculaire devient minime.