» » Troubles féminins

Troubles féminins

Les troubles pré ou menstruelles, pré ou ménopauses sont fréquents et gênent le quotidien de la femme. D’une telle manière que vivre ces étapes sereinement est le plus grand souhait de la gent féminine. Fort heureusement, la solution se trouve dans la nature elle-même !

  • À quoi sont-ils dus ?

Les troubles féminins sont dus principalement à un dérèglement hormonal notamment de l’œstrogène et de la progestérone qui sont les principaux facteurs des troubles de l'humeur, des migraines, tensions abdominales et bien d’autres encore. Elles surviennent au moins une fois par mois dans la vie d’une femme !

  • Les plantes qui font du bien

            *les plantes qui régulent ces variations hormonales : elles permettent de réduire considérablement les troubles gênants comme les maux de tête et les sautes d’humeur. Les pouvoirs de ces plantes ont été reconnus d’antan et ont été justifié au fur et à mesure qu’elles ont été utilisées :

  • Le gattilier également appelé » poivre Des Moines »
  • L’alchémille qui a un effet progestérone-like
  • L’armoise, également reconnue pour faire réapparaître les règles
  • La sauge sclarée et officinale qui a un effet œstrogène-like : idéale en puberté pour réguler les cycles, et en ménopause pour traiter les fameuses « bouffées de chaleur »
  • Le houblon : surtout conseillé en période de ménopause pour soulager, car c'est un sédatif puissant (sinon cela provoquerait l’apparition des  acnés en cas d'insomnies associées au stress)

Pour ces troubles, vous pouvez aussi concocter de petits mélanges que vous prendrez une semaine ou deux avant les règles :

  • Pour le matin, 3 cuillères à soupe d’un mélange (dans 50 cl d’eau) à parts égales composé d'hamamélis (feuilles), de mélisse (feuilles), d’aubépine (sommités fleuries), de frêne (feuilles), de vigne rouge (feuilles), d’alchémille (parties aériennes) et d’achillée millefeuille (sommités fleuries)
  • Pour le soir, 2 cuillères à soupe d’un mélange (dans 50 cl)  de décoction de valériane (racines) et de viorne (écorce)

Les plantes contre les douleurs pelviennes et abdominales (elles sont reconnues dans le monde de la gynécologie). Rappelons que ces troubles causent des «  règles douloureuses » :

 

-L'achillée millefeuille : hémostatique et cicatrisant également

-La matricaire ou la camomille allemande

-la mélisse

-L’hamamélis

  • Quelques remarques

-Vous pouvez prendre ces remèdes en teinture mères ou en gélules, en décoction ou en infusion

-En cas de douleurs plus aiguës ou persistantes, il est préférable de demander conseil à votre médecin

Troubles féminins
Les incontournables

Approches médicales des maladies typiquement féminines

Les maladies typiquement féminines sont nombreuses et les connaître pourrait déjà contribuer au processus de traitement de celles-ci. Le but est d’aller à la source même des problèmes et pouvoir ainsi les supprimer petit à petit.

 

Les troubles selon la médecine

Depuis longtemps la médecine n’a jamais fait faux bonds à ceux qui ont eu recours. De même que pour les troubles féminins où à chaque problème, elle offre une solution parfaitement adéquate. Par exemple le traitement des Bouffées de Chaleur. La médecine les traite avec des Traitements Substitutifs Hormonaux (TSH) afin de minimiser la ménopause au niveau hormonal, ou bien opter pour la pose de bandelettes urinaires qui, souvent, sont une solution temporaire pour les fuites urinaires.

 

Au fait, la solution par la médecine est souvent « symptomatique » c'est-à-dire qu’elle ne traite pas la maladie à la source donc les chances que celle-ci revienne sont grandes (cas des infections urinaires, mycoses vaginales, règles douloureuses…). Le but est donc de trouver la source même est de proposer le traitement adéquat justement pour éviter les répétitions.

 

Les troubles selon l’étiopathie

L'Étiopathie s'adresse à chacun d'entre nous ! Elle soigne efficacement et sans médicaments la plupart des maux et des pathologies qui affectent notre vie quotidienne, dont les troubles de la femme. Le but est de faire comprendre que ces troubles sont parfaitement naturels, donc il faut y remédier de façon naturelle. 

 

Le traitement se fait en 1 à 3 mois et les évolutions sont perceptibles dès la première séance. À l’exemple des bouffées de chaleur, il s’agit de faire des massages doux sur le ventre pour permettre la circulation du sang dans le petit bassin. Également pour les problèmes de fuites urinaires, l’étiopathe conseille de petits massages qui relancent la circulation sanguine au niveau de la vessie et du périnée qui par la suite régularisera le travail correct des sphincters !