» » Troubles féminins

Troubles féminins

Troubles féminins

Troubles féminins : à quel moment peuvent-ils survenir ?

75 % des femmes ont des troubles sexuels dès l’âge adulte. Ils sont souvent liés aux changements de cycle et à l’hormone. Dès la puberté, les jeunes filles se plaignent de règles douloureuses. Adultes, elles ont la migraine et une perte de libido. À cause d’un trouble hormonal, les femmes éprouvent des douleurs pendant l’acte sexuel, parfois, une absence de plaisir voire de l’anorgasmie. Un tel dysfonctionnement peut aussi entraîner des troubles de la fertilité.

 

Ceci étant, vers la quarantaine, les femmes passent encore par une autre étape, celle de la ménopause. Ce changement se traduit dans un premier temps par l’arrêt de fonctionnement des ovaires, puis la diminution du taux d’hormones et enfin l’absence définitive des règles. Cette période s’accompagne également de troubles comme la bouffée de chaleur (voir également : les médicaments contre les bouffées de chaleur), la transpiration excessive, l’insomnie, la prise de poids et le manque total d’humeur. 70 % des femmes ménopausées connaissent des sécheresses intimes et souffrent d’ostéoporose.

 

Des compléments alimentaires pour soulager les troubles féminins

Pour celles qui veulent éviter l’hormonothérapie, les substances naturelles aident à mieux vivre les troubles féminins. Parmi les produits les plus recommandés, l’actée à grappe noire s’emploie depuis les années 50 pour empêcher le déséquilibre hormonal et les symptômes de la ménopause comme la bouffée de chaleur, l’irritabilité, l’insomnie, et les sueurs nocturnes. C’est la pierre angulaire de certains compléments alimentaires pour la ménopause notamment les gammes yméa.

 

L’huile de pépin de cassis est aussi très employée pour la sexualité féminine. Grâce à ses propriétés assouplissante et drainante, c’est un remède contre la sécheresse vaginale due à la ménopause et à certains contraceptifs. Pour plus d’efficacité, on peut l’associer avec l’essence de graines de bourrache. Riche en acide gras et gamme linoléique, cette dernière a aussi des effets positifs sur les problèmes vaginaux tels que la sécheresse et la douleur. Il s’agit d’un puissant antalgique. Les deux éléments sont présents dans certains compléments alimentaires comme le ménophytéa.