Complément alimentaire

9 vitamines Nat & Form junior - 60 gommes
Produit en stock
6.41
A-Biote microbiote Dayang - boite de 15 gélules
Produit indisponible
4.90
Acérol C Nutergia - pot de 60 comprimés
Produit en stock
11.90
Acérol C Nutergia - tube de 15 comprimés
Produit en stock
4.70
Acérola 1000 BIO Nat&Form - 30 comprimés
Produit en stock
6.18
Acérola 1000 Dayang - Boite de 24 comprimés
Produit indisponible
4.07
Acérola 1000 Orthonat - boite de 30 comprimés
Produit indisponible
9.95
Acérola Biolife - 50 gélules
Produit indisponible
11.80
Acérola C max Orthonat - boite de 150 comprimés
Produit indisponible
27.60
Page 1 sur 27>>>

Les oligoéléments peuvent-ils servir à fabriquer des compléments alimentaires ?

Au sein de l’Union européenne, une liste a été dressée. Sur ce document figurent les sels minéraux et les vitamines qui peuvent servir à fabriquer les compléments alimentaires. Pour les vitamines, il s’agit de : Vitamine A, vitamine B1, vitamine B2, vitamine B3, vitamine B5, vitamine B6, vitamine B8, vitamine B9, vitamine B12, vitamine C, vitamine D, vitamine E et  K.

 

Quant aux sels minéraux, ce sont le calcium, le chlorure, le chrome, le cuivre, le fer, le fluor, l’iode, le magnésium, le manganèse, le molybdène, le phosphore, le potassium, le sélénium, le sodium et le zinc qui sont autorisés pour la fabrication de tels produits.

La liste des composants pour chaque article doit figurer sur son emballage de façon à bien connaitre sa teneur en tel ou tel nutriment. Ce qui permet d’éviter tout surdosage et risque d’effets indésirables.

 

Quand faut-il prendre des compléments alimentaires ?

Il est devenu de plus en plus fréquent de prendre des compléments alimentaires qui, par définition, servent à compléter le régime normal. Notre régime alimentaire est en fait incomplet étant donné les différents procédés  auxquels les produits alimentaires sont soumis avant d’atterrir dans notre assiette. L’avènement des organismes génétiquement modifiés (OGM), fruits des recherches dans l’agronomie en est également une autre source. Sans parler de la malnutrition ou de la sous-nutrition qui sévit à cause du rythme de vie.

Le cas fréquent chez les enfants est le trouble du comportement alimentaire. Les enfants, notamment de bas âges sont parfois difficiles à alimenter. Ce qui peut entrainer des carences tant en macronutriments qu’en oligoéléments. Les médecins prescrivent aussi des compléments alimentaires pour éviter toute forme de maladie qui pourrait s’en suivre.

 

Ces produits servent alors à combler ces carences en général, mais il se peut aussi que certains en prennent pour donner du tonus à leur corps ou pour parfaire leur beauté.

 

Lorsqu’on suit un traitement spécifique, le comportement alimentaire change et l'organisme  n’arrive pas à digérer certains aliments. De ce fait, un ou plusieurs nutriments peuvent manquer. Il en est autant pour les personnes qui adoptent  de mauvaises habitudes alimentaires ou qui suivent un régime alimentaire particulier.

 

Une femme enceinte doit également prendre des compléments alimentaires spécifiques afin de mieux vivre sa grossesse et d’assurer la santé du fœtus.

Pour approfondir un peu plus les questions à ce sujet, nous allons donner plus de détails.

  • En cas de carence alimentaire, les troubles et les maladies sévissent

Une carence alimentaire se traduit par l’insuffisance d’un ou de plusieurs éléments nutritifs essentiels au bon fonctionnement du corps et à la santé elle-même. De la sorte, toute déficience peut entrainer une maladie due à l’insuffisance de la résistance du corps face aux multiples agressions externes.

 

Voici quelques exemples de pathologies  générées par des carences alimentaires nécessitant des suppléments :

  • Le fer est un élément essentiel au système sanguin humain. Du coup, son insuffisance dans le corps peut aller jusqu’à provoquer une anémie sans parler des multiples maladies infectieuses qui pourraient attaquer directement le corps. Ainsi, le sujet atteint doit prendre du fer en complément alimentaire en plus de son régime normal.
  • Le rachitisme est lié au manque de vitamine D. Cette maladie entraine des déformations osseuses pouvant être fatales pour la vie à venir. Une personne atteinte de  cette pathologie ne peut pratiquement pas faire de sport, tellement ses os sont fragiles ou même déformés. Mais cette aggravation peut être évitée en prenant de la vitamine D en complément des aliments habituels.
  • Le manque en vitamine B12 provoque des troubles au niveau des membres. Engourdissement, fourmillement… le corps est comme fatigué à longueur de journée et l’on ressent une sensation d’épuisement. À cela s’ajoutent des troubles digestifs et un essoufflement.
  • La vitamine A est essentiellement connue pour garder une bonne vision. Ainsi, une carence en cette substance organique est non négligeable. Cela peut provoquer  des troubles de la vision, une xérophtalmie, celle-ci pouvant à son tour causer une cécité. La vitamine A en complément alimentaire doit donc figurer dans le régime quotidien.

 

  • Le complément alimentaire pour ceux qui suivent un régime particulier

En général, les végétariens et les végétaliens ont tendance à s’exposer à une certaine carence en substances nutritives vu qu’ils se privent volontairement d’un bon nombre d’aliments.  Cette privation   va entrainer le manque en un ou plusieurs nutriments essentiels au bon fonctionnement du corps.

 

Un régime végétarien est un régime à base de plantes et donc sans viandes. Celui-ci exclut tout ce qui peut provenir de la chair animale à l’exception des œufs et des produits laitiers. Le régime végétalien quant à lui exclut tout aliment d’origine animale, y compris les œufs et les produits laitiers. Leur point commun est d’écarter la viande de leur alimentation. L’origine d’un tel régime peut diversifier selon le sujet, la croyance religieuse, leur idée de vouloir préserver l’espèce animale, etc. C’est de cette façon que la carence en protéine peut toutefois survenir. Ainsi, pour y remédier, il faut se tourner vers la prise de complément alimentaire à base de protéine. Suivant son diagnostic, le médecin pourrait préconiser d’autres compléments afin d’éviter toute  maladie.

 

Contrairement, certains sportifs, comme ceux qui pratiquent l’haltérophilie ont grandement besoin de protéine pour booster leur muscle. Ils doivent donc suivre un régime particulier riche en protéine en plus de prendre de la protéine en complément du régime. Dans ce cas, il n’y a pas de carence à proprement parler, le sujet prend seulement les suppléments afin de travailler sa musculation.

 

Par ailleurs, certaines personnes en surpoids ont besoin de suivre un régime particulier pour perdre le surplus de leur masse corporelle. Pendant un tel régime, il faut faire appel à un médecin pour prescrire des compléments alimentaires afin d’éviter tout manque suite au régime suivi et de garder l’équilibre alimentaire.

  • Le complément alimentaire à prendre pendant une période déterminée

Comme il a été dit plus haut, certaines périodes de la vie nécessitent une prise régulière d’oligoéléments et de macronutriments. Il en est ainsi pour les femmes enceintes et les enfants en période de croissance. Lorsqu’une femme tombe enceinte, la majorité de ses aliments vont directement alimenter le fœtus. Du coup, il faut qu’elle suive un régime particulier riche en apports nutritifs. Les compléments alimentaires sont alors requis pour aider le fœtus à bien entamer sa croissance intra-utérine. La mère doit suivre un traitement de fer et de calcium. Certains médecins prescrivent également de la vitamine B9.

 

Pour les enfants en période de croissance, les os ont fortement besoin de calcium pour assurer leur développement. Or pendant cette période, la plupart des enfants ont une mauvaise habitude alimentaire, et il arrive même que certains refusent de manger sainement. C’est là qu’entrent en jeu les compléments en substances nutritives essentielles à leur croissance notamment ceux à base de calcium et de vitamines.

 

Lorsqu’une personne suit un traitement spécifique, ses fonctions vitales peuvent être altérées. Il en est ainsi pour la malabsorption de certaines substances nutritives. De ce fait, elle court le risque d’en subir les conséquences. C’est pour cela qu’il faut se tourner vers la prise de compléments alimentaires pour compenser le manque occasionné.

  • Les compléments alimentaires pour assurer le bien-être et la beauté

Parfois le bien-être est associé à la beauté, mais il se peut aussi que les deux notions soient séparées. Le bien-être c’est de se sentir bien dans sa peau tandis que la beauté est une notion totalement physique. Pour assurer les deux, il existe une solution adaptée. Le marché propose en effet, différents types de ces produits qui sont destinés à assurer le bien-être et la beauté. Les cheveux et la barbe ont besoin de plus de vitamine E pour bien pousser et garder leur éclat. Les compléments alimentaires qui s’utilisent dans le domaine du cosmétique sont englobés dans ce qu’on appelle la nutricosmétique. Le terme est aussi valable pour les  produits destinés au bien-être.

 

Il se peut qu’un nutriment soit à la fois utile pour la santé et pour la beauté. La vitamine C évite ainsi le scorbut ; mais il est aussi essentiel pour la peau. Elle favorise sa fermeté et son élasticité. Elle participe donc au soin anti-âge grâce à sa propriété à stimuler le collagène. Les protéines agissent dans la production de kératine. Elles sont donc vitales pour la protection de la peau et des ongles.

 

Si telles sont les différentes indications propres aux compléments alimentaires, qu’en est-il de leur utilisation ?

 

Comment utiliser les compléments alimentaires ?

Bien que ces produits ne soient pas des médicaments, il est impératif de consulter un médecin avant d’en prendre. S’ils sont utilisés de la mauvaise manière, cela entrainerait certainement des troubles. En général, l’on ne se rend pas vraiment compte du manque en nutriment dans notre corps. On se sent simplement fatigué, las, etc. Mais ces symptômes peuvent être de véritables signes alarmants. L’automédication n’est pourtant pas une solution. Avant de prendre un quelconque traitement, il est recommandé de voir un spécialiste ou un médecin. Les apports nécessaires diffèrent d’un individu à un autre suivant l’âge, le sexe, le poids, etc.

 

Il faut aussi respecter les doses prescrites, tout comme lors d’un traitement médical. Un complément alimentaire ne cause pas en principe d’effets néfastes lorsqu’il est utilisé selon  la quantité recommandée. Mais au-delà de la dose prescrite, il existe un risque avéré de troubles. L’emballage contient les instructions à suivre, il est donc obligatoire de les suivre afin d’obtenir le résultat escompté. Pour cela, il faut bien lire l’étiquette du produit.

  • Qu’est-ce que l’étiquette ? Que comporte-t-elle ?

Comme il est important de suivre les indications, il est aussi indispensable de savoir ce que comporte, ou ce que doit comporter l’étiquette d’un complément alimentaire. D’abord, doit figurer sur celle-ci le nom des catégories de substances ou nutriments caractéristiques du produit. À défaut, il doit y avoir une indication relative à la nature de ses composants. Ensuite, les apports en vitamine et en sels minéraux doivent être présentés en données chiffrées, en unité de poids ; de même pour le pourcentage par rapport à la recommandation de prise quotidienne.

 

L’étiquette doit comporter la dose journalière à prendre ainsi que le mode d’administration propre à chaque formule. Il s’agit ici de la fréquence, de la quantité et d’autres paramètres à considérer.

 

L’information  sur la dose régulière à utiliser, la mise en garde spécifique ainsi que l’indication précisant que le complément alimentaire ne substitue pas à une alimentation équilibrée doivent aussi figurer sur l’étiquette du produit.

Respecter les doses prescrites est strictement conseillé, en cas de non-observation, des effets nocifs peuvent surgir lors d’un traitement avec de tels produits.

  • Quels sont les effets dus au surdosage ?

D’après différentes études menées par des experts, la surconsommation de  suppléments d’aliments cause  dans certains cas  des maladies et des troubles pouvant être fatals.

 

Un tel surdosage occasionne parfois des troubles cardiovasculaires, notamment chez les personnes âgées. Ce qui augmenterait le risque de mortalité. Un cancer  peut en outre  s’en suivre. Le cancer du poumon en est le plus recensé. Mais comme un complément alimentaire est un produit issu d’une fabrication chimique, il entraine également des problèmes au niveau des reins en cas de surdose. Ainsi, l’avis préalable d’un médecin est indispensable pour pouvoir savoir quel type de complément prendre, à quelle dose et pendant combien de temps.

 

De surcroit, les interactions avec d’autres substances ou d’autres aliments peuvent être néfastes pour la santé. Il en est ainsi dans le cas d’un quelconque traitement. Raison pour laquelle la consultation d’un médecin est conseillée avant même d’acheter tel ou tel produit.

 

Pour ceux qui veulent parfaire leur beauté, l’avis d’une esthéticienne est primordial. Certaines carences peuvent se voir de l’extérieur à l’instar des chutes de cheveux ou de la gerçure des mains. Toutefois, il faut également voir avec un médecin si vous prenez déjà un traitement à base d’oligoélément.

Particularités des compléments alimentaires

En supplément  du régime alimentaire quotidien, le complément alimentaire aide à éviter toute sorte de maladies susceptibles de survenir en cas de carence en un ou plusieurs nutriments essentiels à l’organisme. Mais pour cela il faut l’avis préalable d’un pharmacien, ou au mieux d’un médecin afin de ne pas tomber dans l’incertitude.

 

Comme pour les traitements médicamenteux, le recours à  de tels produits rebooste le corps et lui permet de retrouver sa vitalité et son tonus. Pour certains sujets désirant sublimer leur corps, ce type d’alimentation est aussi préconisé afin  d’aboutir à un but déterminé.

 

Une autre particularité de ces produits c’est qu’ils ne requièrent aucune préparation spécifique, ils s’administrent directement et agissent  rapidement. Si l’on considère les apports nutritifs que procurent  nos aliments quotidiens, ils ont encore besoin d’être digérés et absorbés avant d’être transformés pour rejoindre leur destination finale. Ce n’est pas le cas pour les compléments. Ceux-ci agissent directement et leurs effets sont presque immédiats.

 

Particulièrement pour les athlètes de haut niveau ou les mannequins, ces produits leur sont très utiles, car ils agissent de façon à combler leur carence en certains nutriments. Vivre à un rythme effréné peut aboutir à un manque d’appétit ; il se peut également qu’on n’ait pas le temps de savourer son repas. Il devient alors nécessaire de prendre des compléments alimentaires pour compenser le manque occasionné par ce mode de vie. D’habitude, ceux-ci sont suivis par des médecins personnels qui s’occupent de leur santé physique et/ou de leur beauté, surtout pendant un tournoi,  un championnat en cours ou un grand évènement sur la mode.

 

Cependant, les compléments alimentaires ne sont pas des nourritures en soi. Ils ne sont que des compléments et donc ne remplacent pas une alimentation équilibrée. Ainsi, il faut veiller à ne pas tomber dans cette tentation. Il ne faut pas donc prendre ces produits en guise de repas ; ce serait encore plus fatal pour le corps.