Mal en bas du ventre : tous les soins pour les douleurs pelviennes

Siligaz Arkopharma - boîte de 30 capsules
Produit en stock
7.35 €
ErgyTol Nutergia - flacon de 30 gélules
Produit en stock
12.08 €
Desmodium Nat&Form - boîte de 20 ampoules
Produit en stock
10.05 €
Dafalgan 1000 mg - boîte de 8 gélules
Produit en stock
2.18 €
Desmodium Gélules Dayang - boîte de 15 gélules
Victime de son succès
6.04 €
Ergyzym Nutergia - boite de 40 gélules
Produit en stock
15.83 €
Boldo Naturactive - boîte de 30 gélules
Produit en stock
7.09 €
Smebiocta protect Adulte - boîte 8 sticks
Produit en stock
7.75 €
Activa Chrono Gastric - 15 gélules
Produit en stock
9.22 €
Page 1 sur 5>>>

Une douleur qui se localise au niveau du bas du ventre peut révéler plusieurs maladies : infections urinaires, grossesse extra-utérine et problèmes digestifs entre autres. Le mal au bas du ventre peut aussi être un signe de grossesse. La douleur est comparable à des contractions accompagnées de saignement attribuable à un risque de fausse-couche. Chez l’homme, cette douleur provient peut-être d’une appendicite ou d’une prostate aiguë. Pour déterminer la véritable origine du mal de ventre, un diagnostic médical s’impose. Le traitement varie en fonction du facteur déclencheur.

 

Douleurs pelviennes : c’est quoi exactement ?

Le mal dans le bas du ventre se situe au niveau de la zone pelvienne, d’où son nom « douleur pelvienne ». Ces douleurs au bas du ventre touchent plus les femmes que les hommes. Elles sont aiguës ou chroniques selon la cause. Les symptômes associés à ce mal restent variés en fonction des facteurs. Les douleurs pelviennes peuvent être accompagnées d’une fièvre, de constipation, d’arrêt d’émission de gaz, de colique néphrétique ou encore de vomissements.

Dans le bas du ventre aussi appelé « petit bassin » se trouvent la vessie, les ovaires et l’utérus chez la femme. Chez l’homme, il y a les organes suivants : le rectum, la vessie et la prostate. La maladie de ces organes entraîne des douleurs au bas du ventre.

 

Pourquoi ai-je mal dans le bas du ventre ?

La douleur pelvienne est déclenchée par des affections touchant les organes du bas du ventre. Elle peut survenir à cause d’une fausse-couche ou d’une grossesse extra-utérine chez la femme. Dans ce cas, la douleur est plus intense et potentiellement mortelle. Une grossesse extra-utérine apparaît lorsque l’embryon est implanté en dehors de l’utérus.

 

La crise d’appendicite est aussi un facteur très fréquent, occasionnant du mal en bas du ventre, notamment si la douleur est ressentie du côté droit. Cela peut arriver aux deux sexes. Chez l’homme, la douleur peut aussi provenir de la prostate aiguë ou encore de la diverticulose recto sigmoïdienne.

 

Dans le cadre de la grossesse, le mal dans le bas du ventre est dû à un syndrome de Lacomme, survenant pendant le troisième trimestre de grossesse. Cela correspond à une tendinite des muscles au niveau de l’abdomen. Au cours du 2e mois de grossesse, les fibres musculaires se développent et entraînent des sensations de tension. Les douleurs dans le bas du ventre qui surviennent durant la grossesse sont généralement sans gravité.

 

La menstruation occasionne également du mal en bas du ventre, qui disparaît à la fin de la période des règles. Une inflammation du tissu de l’utérus après l’accouchement ou un rapport résulte des douleurs pelviennes. Les infections génitales, le calcul rénal et la cystite sont aussi des affections provoquant des symptômes comme le mal de ventre.

 

Quand consulter un médecin ?

Il convient de voir un professionnel de santé si la douleur persiste ou s’accentue. Le diagnostic repose sur des questionnements à propos des symptômes. Le médecin passe par la suite par la proposition des examens médicaux comme la radiographie, les analyses sanguines, le scanner ou l’IRM.

 

Les signes suivants sont inquiétants dans le cadre du mal au bas du ventre : saignements, fièvre, pertes vaginales inquiétantes et brûlures lors de la miction. Ces symptômes peuvent être associés à des infections graves qu’il faut traiter à temps.

 

Comment soulager les douleurs pelviennes ?

La prise d’un médicament antispasmodique est conseillée en urgence, afin de soulager la douleur. En cas de contraction, vous pouvez administrer du paracétamol ou du spasfon.

 

Le choix du traitement repose sur la cause de la douleur pelvienne. Est-ce que la douleur survient à la suite d’une infection bactérienne ? Est-elle d’origine inflammatoire ? Dans ce cas, le traitement se fait par la prise d’un médicament anti-inflammatoire.

Une opération chirurgicale doit être effectuée le plus tôt possible en cas de torsion ovarienne ou d’appendicite.

 

Le mal dans le bas du ventre peut aussi survenir en cas de stress, de dépression ou d’anxiété. Dans ce cas, un suivi de psychothérapie s’avère être nécessaire. Dans tous les cas, il faut consulter un médecin pour voir l’origine de la douleur. Il va ensuite vous proposer un traitement adapté à votre problème.

 

Quels remèdes naturels pour prendre soin des douleurs pelviennes ?

Il existe de nombreux remèdes naturels pour lutter contre le mal dans le bas du ventre, voici quelques astuces :

  • Charbon actif :

Si la douleur provient d’un ballonnement, ce produit naturel est bien connu pour la traiter. Il a la capacité d’absorber les gaz dans l’intestin, de dégonfler le ventre et de réduire les spasmes responsables de la douleur.

  • Pomme de terre :

Si vous souffrez de remontée acide ou de brûlure de l’estomac, optez pour le jus de pomme de terre. Il faut prendre 1 à 2 cuillères à café de la préparation par jour, pendant une semaine jusqu’à ce que la douleur disparaisse.

  • Vinaigre de cidre :

Cet ingrédient possède des vertus intéressantes pour la santé. Grâce à la présence de pectine, il permet d’apaiser les crampes d’estomac. Diluez une cuillère à thé de vinaigre de cidre dans un verre d’eau et buvez la préparation.
Curcuma : le curcuma est réputé pour ses propriétés bénéfiques. Il a un effet détoxifiant, et son action sur certains cancers se révèle positive. Ce remède naturel a un effet anti-inflammatoire et contribue à un « grand nettoyage » de l’organisme, notamment du système digestif. Dans 15 cl d’eau bouillante, ajoutez 1 gramme de curcuma. Il faut le boire au cours du repas pendant quelques jours pour obtenir plus de résultats.

  • Bicarbonate :

Utilisez l’eau du bicarbonate pour soigner les bobos quotidiens. Le bicarbonate permet de neutraliser l’acidité de l’estomac et donc de soulager les maux d’estomac. Après un repas copieux, il est conseillé de boire une eau de bicarbonate. Vous pouvez aussi utiliser la poudre dans le bas de votre langue pour lutter contre les douleurs de l’estomac.

  • Massage :

Le massage de ventre est aussi un moyen super simple et apaisant. Utilisez une huile de massage pour une bonne relaxation et pour faciliter le transit.

 

Découvrez également les autres solutions contre les douleurs digestives

Produits pour le mal en bas du vendre

Solutions pour le mal de ventre en bas

Charbon végétal actif

Produits pour le bas du ventre gonflé

Soigner les spasmes au ventre