» » » Maux de ventre

Maux de ventre (Troubles digestifs)

Conseils santé

 

La ballonnement intestinal, ou météorisme, provient de l'accumulation de gaz dans l'intestin, provoquant un gonflement abdominal. La nervosité favorise les ballonnements intestinaux, de même que certains aliments et boissons (les boissons gazeuses en particulier).

 

La mastication prolongée de chewing-gum est également une cause fréquente de ballonnements. Dans certains cas, c'est une constipation qui peut être à l'origine des ballonnements.


Les symptômes d'un ballonnements sont les suivants : 

  • gonflement abdominal avec borborygmes et gargouillis. 
  • Douleurs abdominales, spasmes
  • Emissions de gaz (flatulences) qui soulagent la douleur
  • Parfois, brûlures d'estomac associées. 

Il sera nécessaire d'aller consulter un médecin si les épisodes de ballonnements sont fréquents et qu'ils sont accompagnés de diarrhée et ou constipation, si la douleur abdominale est intense avec impossibilité d'émettre des gaz et les selles, si les ballonnements sont associés à une diarrhée avec fièvre, depuis de plus de 48 heures, ou s'il y a une perte de poids ou une présence de sang dans les selles. 


Pour les ballonnements accompagnés de flatulences, il est possible de prendre du charbon activé, comme Carbolevure 1 gélule 3 fois par jour. Il faudra être vigilant est bien respecter le délais de 2 heures avec la prise d'autres médicaments. Le charbon peut entraîner une coloration noire des selles. 


Si les ballonnements sont accompagnés de brûlures d'estomac, il est possible de prendre du Maalox ou Polysilane Delalande. 


Si les ballonnements sont accompagnés de maux de ventre, il est possible de prendre du Spasfon (2 comprimés à laisser fondre sous la langue au moment de la crise). 


A titre préventif, il est également possible de prendre des probiotiques chez les personnes qui sont sujettes aux ballonnements. 


Le saviez vous ? Manger lentement et calmement limite les risques de maux de ventre. limiter les aliments qui favorisent les ballonnements : féculents, chou, chou-fleur, crudités, oignons, haricots secs... Supprimer les chewing-gums et les bonbons avec édulcorants de synthèse. Eviter les boissons gazeuses avec le café, l'alcool et le tabac.

Maux de ventre

Les différents types de maux de ventre

Les causes de maux de ventre les plus courantes sont d’origine digestive, telles que les digestions difficiles, la diarrhée aiguë, les infections gastro-intestinales, les nausées et les vomissements, les ulcères gastriques et les reflux gastriques, la constipation…

Il est souvent compliqué de déterminer s’il s’agit d’une douleur passagère et anodine ou d’une maladie plus importante. Lorsque les maux de ventre semblent violentes et qu’ils ne disparaissent pas rapidement, il sera préférable de consulter un médecin.

En cas de douleurs abdominales, de multiples symptômes se présentent : des tiraillements, des gargouillements, des crampes, une lourdeur, une douleur localisée et aiguë… Le plus souvent, les maux de ventre chroniques seront moins agressifs.

 

Les traitements contre les maux de ventre

Les médicaments antispasmodiques sont utilisés dans le traitement des douleurs localisées dans l’abdomen, dues à des spasmes douloureux du tube digestif, dont on ne connaît pas vraiment l’origine.

Des médicaments comportant du charbon activé ou des pansements digestifs sont également employés dans le traitement symptomatique des ballonnements et des maux de ventre, ainsi que d’autres troubles digestifs.

Un certain nombre de médicaments d’homéopathie et de phytothérapie sont d’autres alternatives efficaces pour soulager les maux de ventre. Les laxatifs de lest sont recommandés en cas de troubles fonctionnels du côlon.