Mal bas du ventre : tous les soins contre les douleurs pelviennes

Siligaz Arkopharma - boîte de 30 capsules
Produit en stock
7.20 €
ErgyTol Nutergia - flacon de 30 gélules
Produit en stock
11.90 €
Desmodium Nat&Form - boîte de 20 ampoules
Produit en stock
9.90 €
Dafalgan 1000 mg - boîte de 8 gélules
Victime de son succès
2.18 €
Ergyzym Nutergia - boite de 40 gélules
Produit en stock
15.60 €
Boldo Naturactive - boîte de 30 gélules
Produit en stock
6.99 €
Transit Santé verte - boite de 60 comprimés
Victime de son succès
8.90 €
Smebiocta protect Adulte - boîte 8 sticks
Produit en stock
7.99 €
Page 1 sur 5>>>

Une douleur du bas ventre peut avoir de nombreuses causes. On les appelle aussi « douleurs pelviennes », car elles sont localisées dans la zone pelvienne.

Dans le bas du ventre ou pelvis ou encore petit bassin, chez la femme, il y a la vessie, l’utérus, les ovaires et la fin du tube digestif. Tandis que chez l’homme, il y a la vessie, la prostate et le rectum.

Les causes les plus fréquentes sont des infections digestives, urinaires et génitales. Des inflammations comme une appendicite, une péritonite ou une colite peuvent aussi causer des douleurs dans le ventre. Un problème rénal est également à l’origine d’une colite néphrétique.

 

Une cause mécanique peut entraîner également une douleur du bas ventre, tel est le cas dans une occlusion intestinale ou une perforation intestinale.

 

Chez la femme

Chez la femme, des douleurs menstruelles, une endométriose, une torsion ovarienne, une rupture d’un kyste ovarien occasionnent des douleurs du bas ventre. Une grossesse extra-utérine en est aussi une cause.

 

  • Au niveau de l’utérus

Si la douleur se situe au niveau de l’utérus, on pense tout de suite à des douleurs menstruelles ou encore à l’endométriose utérine. Si les douleurs des règles sont associées à des douleurs chroniques ou encore lors des rapports, on peut penser en premier lieu à une endométriose. C’est une inflammation au niveau de l’utérus qui peut survenir à la suite d’un acte au niveau de l’utérus, une interruption volontaire de la grossesse, un curetage ou la pose de stérilet. Un stérilet qui a bougé peut causer une douleur au bas du ventre.

 

  • Au niveau des trompes

Si les infections se trouvent au niveau des trompes, on parle d’infections génitales hautes. Si les infections se situent au niveau de l’ovaire, la cause peut être un kyste volumineux quand la douleur est brutale et violente. Il s’agit d’une torsion du kyste. Si lors des rapports, des sensations de douleurs exacerbées sont ressenties, c’est qu’il peut s’agir des ovaires micropolykystiques. La douleur est sourde dans ce cas. Le syndrome de l’ovaire polykystique se manifeste par la présence de nombreux kystes au niveau des ovaires. L’ovulation est perturbée et un désir de grossesse sera plus compliqué.

Les douleurs du bas du ventre peuvent être aussi les séquelles d’infection ou d’opération.

 

  • Au niveau urinaire

Si la localisation de la douleur est au niveau urinaire, on peut penser à une cystite. Les douleurs s’accompagnent des envies de miction très fréquentes et des sensations de brûlure lors de la miction.

Les cystites touchent beaucoup plus les femmes que les hommes.

 

Les douleurs peuvent être également causées par un calcul rénal. Les douleurs sont violentes et particulièrement dans la région lombaire. Elles sont aussi appelées « colites néphrétiques ».

Si les douleurs se situent au niveau du rectum, il s’agit d’une sigmoïdite ou inflammation de la partie du colon appelée « sigmoïde ». Le risque d’atteinte de sigmoïdite est élevé à partir de 60 ans.

Chez les femmes jeunes, on pense à des maladies inflammatoires de l’intestin, si la douleur se situe au niveau du rectum.

 

Parfois, des douleurs au niveau de la colonne lombaire et des sacro-iliaques sont projetées au niveau du bas du ventre. Ce sont des douleurs rhumatologiques projetées.

 

Chez l’homme

Chez l’homme, la douleur est aussi due à une torsion d’un testicule.

 

Parfois, les douleurs proviennent d’une appendicite, une inflammation soudaine de l’appendice du gros intestin, les douleurs sont dans ce cas accompagnées de nausées, de vomissements et d’une légère fièvre.

Les douleurs peuvent aussi être causées par la diverticulose ou l’atteinte du colon, la prostatite aiguë, ou l’infection par des gonocoques avec inflammation et douleurs au niveau de la prostate.

Si la localisation se trouve au niveau de l’anus, il faut penser à une poussée hémorroïdaire. Un diagnostic différentiel du cancer de l’anus n’est pas à écarter.

 

  • Chez un jeune sportif

Chez un sportif, une douleur pelvienne peut provenir d’une fracture du sacrum ou du pelvis. Des déchirures musculaires sont aussi à l’origine des douleurs du bas du ventre.

 

Des symptômes accompagnateurs

Selon la cause, différents symptômes peuvent accompagner la douleur au bas ventre.

Une infection urinaire s’accompagne toujours d’une miction douloureuse.

Si la cause est une infection, la douleur est accompagnée de fièvre.

Si l’émission de selles et de gaz est arrêtée, il s’agit d’une occlusion intestinale.

La colique néphrétique part d’une douleur au départ des reins.

Une perforation intestinale s’accompagne de vomissements, de sang dans l’urine et des difficultés à respirer.

 

Diagnostic du mal au bas du ventre

Le diagnostic du mal du bas ventre commence par s’informer sur la douleur elle-même. Il va demander son intensité, sa localisation exacte et sa durée. Il va aussi s’enquérir des symptômes accompagnateurs. De nombreux examens complémentaires selon la cause suspectée peuvent être demandés. Ces examens sont nombreux, toucher rectal, radiographie abdominale, examen gynécologique, scanner, analyse d’urine, de selles, ou de sang sont parmi les examens qui peuvent être demandés.

 

Traitement des douleurs du bas ventre

Selon la cause, les traitements sont tous différents. Dans un premier temps, le médecin va calmer les douleurs en prescrivant des antispasmodiques.

Des antalgiques du type paracétamol peuvent être utilisés en respectant le nombre de prises par jour, en évitant de prendre absolument l’aspirine et les anti-inflammatoires.

Par la suite, le traitement va dépendre de la cause de la douleur, pour les douleurs d’origine inflammatoire, des anti-inflammatoires sont prescrits, pour les infections bactériennes, des traitements antibiotiques sont indiqués. En cas d’appendicite ou de torsion ovarienne, des interventions chirurgicales seront nécessaires.

 

Conséquences des douleurs du bas ventre

Les douleurs pelviennes aiguës entraînent des consultations médicales d’urgence. Quand elles sont chroniques, liées au cycle, elles ont un retentissement au niveau de la qualité de vie. Elles peuvent avoir des conséquences sur la vie sexuelle, surtout lorsqu’elles sont invalidantes plusieurs jours ou plusieurs mois.

 

Chez la femme, si la cause est une grossesse extra-utérine, il est impératif de mettre fin à la grossesse et de sauver la vie de la femme afin d’éviter les complications irréversibles.

 

Découvrez également les autres solutions contre les douleurs digestives

Produits pour le mal en bas du vendre

Solutions pour le mal de ventre en bas

Charbon végétal actif

Produits pour le bas du ventre gonflé

Soigner les spasmes au ventre