Douleur bas ventre homme

Colilen IBS Aboca - boite de 96 gélules
Produit en stock
29.94 €
Spasfon Lyoc 160mg - 5 lyophilisats oraux
Produit en stock
2.45 €
Carbofen - boîte de 30 gélules
Produit en stock
6.39 €

Les douleurs du bas ventre chez l’homme sont généralement appelées douleurs pelviennes. Motif fréquent de consultation médicale, notamment en proctologie et en urologie ; ces maux peuvent alors s’agir de troubles digestifs, urinaires ou génitaux. Ainsi, lors du diagnostic, il est important de chercher d’autres symptômes qui accompagnent les douleurs afin d’en déterminer la cause.

 

Les douleurs localisées ont de nombreuses causes. Quelles peuvent être les origines de ces troubles pelviens chez l’homme ? Comment se déroulent les consultations et quels sont les éventuels traitements ?

 

Focus sur la douleur du bas ventre de l’homme 

Chez l’homme, la zone pelvienne est composée de plusieurs organes vitaux. Le bas ventre, qui désigne le pelvis contient la vessie, la prostate et la fin du tube digestif c’est-à-dire le rectum. Au-delà de 6 mois, les douleurs du bas ventre sont désignées comme des douleurs pelviennes chroniques. En fait, certains aspects comme la fatigue chronique, l’anxiété, la dépression ou encore les migraines peuvent favoriser leur développement. Cependant, lorsque la douleur du bas ventre de l’homme est plutôt aiguë et de courte durée, les causes sont nombreuses, mais identifiables.

 

Ces douleurs peuvent ainsi se manifester de multiples façons. Profondes, lancinantes, légères ou intolérables ou encore subites, elles peuvent notamment causer des crampes, des contractions ou des douleurs localisées.

 

Douleur du bas ventre chez l’homme : les causes et symptômes liés

Si pendant longtemps on a toujours associé automatiquement une douleur dans le bas ventre de l’homme à une prostatite chronique ; on sait aujourd’hui que ces maux peuvent avoir d’autres sources extra génitales. Cette inflammation de la prostate n’est en fait qu’une douleur très minoritaire. Il faut toutefois savoir que les origines des douleurs pelviennes sont encore assez méconnues. L’analyse et l’identification des symptômes accompagnant les douleurs sont alors nécessaires.

 

Les principaux symptômes pouvant être recherchés sont la fièvre, le sang dans les urines ou les selles, les secrétions anormales du pénis, les éruptions ou les rougeurs sur le pénis. On pourrait également constater une hyperthermie, des nausées et des vomissements, une perte de poids, une diarrhée ou une constipation, des crampes musculaires, etc.

 

Les douleurs du bas ventre chez l’homme peuvent être dues à une perforation d’un organe. Dans ce cas, la douleur est insupportable et s’accompagne de malaise. S’il y a des difficultés à respirer et des vomissements, les douleurs peuvent indiquer une perforation des intestins. Il se peut également qu’elles soient les signes d’une inflammation : une appendicite, une péritonite ou d’une colite. En cas d’infection urinaire, les douleurs arrivent avec des sensations de brûlure en urinant et de la fièvre. Si le sujet constate un arrêt des émissions de gaz et/ou des selles, il pourrait s’agir d’une occlusion intestinale. La torsion du testicule peut aussi causer des douleurs pelviennes.

 

Chez l’homme, les douleurs dans le bas ventre peuvent également être des signes d’autres différentes pathologies telles que la diverticulose recto sigmoïdienne, les calculs rénaux, la prostatite aiguë, les hémorroïdes, voire un cancer. Autrement, il s’agirait également de douleurs rhumatologiques projetées situées au niveau de la colonne lombaire.

 

Par ailleurs, les douleurs ressenties dans le bas ventre sont parfois des séquelles d’infections ou d’antécédentes opérations au niveau du pelvis.

 

Quand faut-il consulter ?

Lorsque les douleurs sont d’une intensité importante et que des simples antalgiques ne peuvent pas les soulager, il faut immédiatement consulter un professionnel. Si les douleurs s’accompagnent de différents types de symptômes, la consultation est d’autant plus essentielle.

 

Le diagnostic en cas de douleur du bas ventre chez l’homme

Le diagnostic est nécessaire afin de déterminer si la douleur du bas ventre de l’homme est d’origine gynécologique et urinaire, digestive ou ostéo-articulaire. La gastro-entérologie, l’urologie et la proctologie sont les principales spécialités médicales concernées par les maux du bas-ventre de l’homme.

 

Durant cette consultation, le médecin commence toujours par des séries de questions sur l’intensité des douleurs, leur localisation et leur fréquence. Il ne faut surtout pas hésiter à lui mettre au courant de tous les détails afin de ne pas fausser son appréciation et son diagnostic. Il peut aussi ordonner différents types d’examens complémentaires afin de déterminer l’origine des douleurs. En effet, toucher rectal, scanner, coloscopie, échographie, examen des urines et de sang, coproculture ou analyse des selles, radiographie du bas-ventre, fibroscopie, IRM s’avèrent nécessaires.

 

Le traitement de la douleur dans le bas ventre de l’homme est dit étiologique, car seul le médecin est en mesure de prescrire le traitement le mieux adapté. S’il ne s’agit que de simples contractions, le paracétamol sera préconisé. En outre, d’autres types d’antalgiques peuvent être prescrits. Si les douleurs sont d’origine digestive, les antispasmodiques (permettant de soulager et d’atténuer les contractions et les crampes), les laxatifs ou les épaississants peuvent être recommandés. En fin de traitement, d’autres examens et analyses pourront être demandés afin de vérifier la disparition de la cause des douleurs pelviennes.

 

Prévention des douleurs du bas ventre de l’homme

Il est possible de prévenir les douleurs dans le bas ventre de l’homme, notamment celles qui sont dues à des troubles digestifs. En effet, la prévention consiste à adopter une alimentation riche en fibre et bien diversifiée, à éviter l’eau trop minéralisée et à suivre un mode de vie saine.

 

Pour prévenir les hémorroïdes, il faut lutter contre la constipation, pratiquer des activités sportives régulières, éviter la station assise ou debout trop prolongée et pratiquer une hygiène anale raisonnable. Pour prévenir les troubles urinaires, il faut boire de l’eau en quantité suffisante, avoir une bonne toilette intime, uriner après chaque rapport sexuel et ne jamais se retenir d’urine. Choisir les bons sous-vêtements est aussi important.

Enfin, pour prévenir les infections et les cancers de la prostate, il faut réduire la consommation de matières grasses, éviter l’alcool, la caféine, les épices et autres aliments ayant un effet irritant sur la prostate. Aussi, il faut consulter régulièrement son médecin afin de s’assurer que tout va bien.

 

Découvrez toutes les autres gammes pour les problèmes digestifs 

Traiter le syndrome de l'intestin irritable
Apaiser les crampes abdominales
Tous les médicaments pour le mal de ventre
Traiter les douleurs abdominales
Soigner les douleurs du bas du ventre chez les hommes
Apaiser les douleurs du haut du ventre
Tous les remèdes pour le colon irritable
Soigner le syndrome du colon irritable
Tisane de romarin : une aide pour les problèmes de digestion