» » » Comment soigner une tendinite à l'épaule ?

Comment soigner une tendinite à l'épaule ?


 

Parmi toutes les articulations du corps, celle de l’épaule est l’une des plus sollicitées au quotidien. C’est encore plus vrai pour les personnes dont le métier implique un usage intensif des membres supérieurs. C’est pour cette raison que la tendinite de l’épaule est particulièrement fréquente. Sans les soins appropriés, cette pathologie peut devenir chronique. Il est donc important de traiter correctement une tendinite de l’épaule. Découvrez dans cet article les différents types de soins pour prendre en charge ce problème d’articulation.

 


 

tendinite

La tendinite de l’épaule : causes et symptômes

  • Qu’est-ce la tendinite de l’épaule ?

La tendinite de l’épaule est aussi appelée tendinopathie de l’épaule. C’est une inflammation qui touche le tendon musculaire suite à son obstruction. Le tendon de l’épaule ou « coiffe des rotateurs » est un tissu formé de petites fibres et qui a pour rôle de relier le muscle à l’os.

 

Lorsque le muscle est utilisé de manière inadéquate ou lorsque celui-ci est soumis à des mouvements répétitifs, le tissu fibreux finit par se dégrader. La destruction du tendon se caractérise par de petites lésions qui précèdent une inflammation.

  • Quels sont les symptômes de la tendinite de l’épaule ?

Le principal symptôme de la tendinite de l'épaule est généralement la même : la douleur. C’est un signe qui se manifeste pour tous les types de tendinite : tendinite de la hanche, tendinite du pied, tendinite de Quervain, etc.

 

symptômes tendinite

 

Dans le cas de la tendinopathie de l’épaule, la douleur irradie parfois jusqu’au bras et peut être accentuée par certains mouvements de l’épaule. Elle s’amplifie par exemple quand vous soulevez le bras.

 

On peut également ressentir une vive douleur lorsque l’on exerce une certaine pression au niveau de la zone concernée. Il en est de même si vous vous couchez du côté de l’épaule touchée par la tendinite lorsque vous dormez.

 

Dans certains cas, la douleur est tellement intense qu’elle nuit à la qualité du sommeil. En l’occurrence, elle s’intensifie surtout pendant la nuit.

  • Quelles sont les causes de la tendinite de l’épaule ?

La cause la plus fréquente de la tendinite de l’épaule est le sport. On parle ici des activités sportives qui sollicitent beaucoup cette partie du corps. Les personnes les plus touchées par cette pathologie sont surtout celles qui pratiquent le tennis et les autres sports de raquettes, la natation, le baseball, etc. En effet, ces activités physiques impliquent des mouvements répétitifs qui ont tendance à détruire le tendon.

 

La pratique de nouvelles ou d’inhabituelles activités peut aussi être à l’origine de la tendinopathie de l’épaule. On peut citer par exemple l’escalade et la musculation. D’ailleurs, ces dernières peuvent aussi provoquer la tendinite de la main, la tendinite du bras, la tendinite de l’avant-bras et la tendinite du pouce.

 

A part les sportifs, ceux dont le métier suscite l’usage des membres supérieurs sont également exposés au risque de développer une tendinite de l’épaule. Les peintres en font par exemple partie, car leur travail implique surtout l’utilisation de la main et donc de soulever souvent le bras. Les mêmes mouvements sont répétés à l’infini pendant l’exécution des travaux.

 

De mauvaises postures au travail peuvent finir par détruire les tendons. S’asseoir en gardant les épaules voutées est une des mauvaises positions qu’on adopte couramment au travail.

 

Enfin, la tendinite peut aussi survenir d’un choc brutal touchant l’épaule.

 

Quels sont les traitements de la tendinite de l’épaule ?

  • Le repos est une priorité tennis

Il est quasiment impossible de soigner ce type de tendinite si on ne laisse pas l’épaule se reposer. Le but est d’éviter de reproduire les gestes responsables des dommages sur les tendons. Le repos aide à apaiser la sensation de douleur.

 

Mais attention ! Il ne faut pas mélanger repos et immobilité. En effet, vous devez continuer à bouger tout en veillant à limiter les gestes qui vous font souffrir. L’inactivité peut aggraver la situation, car elle raidit l’articulation et provoque ainsi une ankylose. Abstenez-vous donc de placer une attelle ou tout autre dispositif qui immobilisera votre bras et votre épaule.

 

Combien de temps dure une tendinite de l'épaule ?

 

Voici donc quelques gestes à respecter durant le traitement de la tendinite de l’épaule :

  • Il est recommandé de suspendre les activités qui sont à l’origine de l’inflammation, que cela soit le sport ou le travail.
  • Évitez de porter des objets lourds.
  • Il est conseillé de remettre à plus tard ou de déléguer les tâches de bricolage ou de jardinage. Ce sont des travaux qui sollicitent trop votre épaule.
  • Évitez d’effectuer des mouvements vigoureux qui impliquent l’épaule (par exemple un lancer).
  • Ayez l’habitude de vous tenir bien droit. Gardez les épaules plus en arrière, que vous restiez debout ou assis.
  • Dans certaines tâches quotidiennes (comme passer l’aspirateur), gardez le coude tout près de votre corps autant que possible, au lieu d’allonger entièrement le bras.

Voici les gestes à éviter absolument :

  • Soulever un objet à bout de bras,
  • Avoir les épaules voutées au lieu de se tenir bien droit,
  • Travailler les bras levés en permanence.
  • Le soin par le froid et le chaud

soulager les douleurs par le froid

 

Le froid est un moyen efficace pour apaiser naturellement la douleur. D’ailleurs, il fonctionne pour soulager les différentes formes de tendinites telles que la tendinite du talon, la tendinite de la cheville, etc.

 

En cas de douleur, placez une poche de glace sur l’épaule concernée. Gardez-la pendant une quinzaine de minutes avant de l’enlever, puis remplacez-la par une bouillotte chaude. Le rôle de la chaleur est de décontracter et d’assouplir les muscles et les tendons. Pour cela, il faut maintenir une bouillotte d’eau chaude, mais pas brûlante, pendant une dizaine de minutes sur la zone inflammée. Répétez l’application entre 2 à 3 fois par jour.

 

Autre alternative, vous pouvez remplacer la poche de glace par un sac de petits pois. Il a l’avantage de bien épouser les courbes du corps. Il est aussi possible de vous procurer du gel mou réfrigérant à la pharmacie. 

 

Le principal atout de l’alternance de froid et de chaud est de vous permettre de bénéficier d’un apaisement presque immédiat. De plus, elle peut vous éviter de prendre des médicaments anti-inflammatoires ou d’autres antidouleurs.

 

Attention : Pour ne pas agresser la peau, il est déconseillé de mettre la poche de glace ou la bouillote en contact direct avec l’épiderme. Enveloppez-les d’abord dans une serviette avant de les appliquer.

  • La prise d’anti-inflammatoires

Pour soulager la douleur, il est aussi possible de prendre des médicaments anti-inflammatoires.

 

anti-inflammatoires

Les médicaments

De nombreux types d’anti-inflammatoires peuvent être délivrés sans ordonnance. Le plus réputé est l’ibuprofène. Son efficacité pour soulager la douleur est généralement satisfaisante. En revanche, il peut entraîner de nombreux effets secondaires. L’ibuprofène et les autres médicaments classés comme anti-inflammatoires non stéroïdiens ou AINS sont potentiellement dangereux.

 

C’est pourquoi ce type d’anti-inflammatoire n’est jamais proposé comme première solution pour le soin de la tendinite, bien qu’il soit efficace.

Les anti-inflammatoires naturels 

Comme les AINS sont susceptibles de présenter des effets secondaires, beaucoup préfèrent s’orienter vers les soins naturels. Les effets indésirables des plantes ou des compléments alimentaires sont peu nombreux et n’affectent pas le fonctionnement du système immunitaire.

  • Le curcuma est une plante anti-inflammatoire naturelle que vous pourrez utiliser. Il est riche en curcumine, une substance active qui permet de bloquer certains mécanismes impliqués dans le processus de l’inflammation des tendons. Pour profiter des bienfaits du curcuma, vous pouvez l’inclure directement dans vos plats quotidiens. Vous pouvez l’associer avec du poivre noir pour favoriser son absorption par votre organisme. Le curcuma est aussi disponible sous forme de complément alimentaire, à acheter en pharmacie. Ce format vous permet de bénéficier d’un apport plus élevé en curcumine et donc d’une meilleure efficacité.
  • L’huile de poisson est un autre produit alimentaire aux propriétés anti-inflammatoires. C’est une substance riche en oméga-3, un élément connu pour son effet anti-inflammatoire une fois absorbé par l’organisme. Cette huile serait même une alternative idéale aux médicaments AINS pour traiter la douleur.
  • Opter pour la kinésithérapie

kine tendinite

 

La kinésithérapie est une forme de soin préconisée pour éviter la tendinite chronique. Ce traitement a, en effet, pour rôle de rompre un cercle vicieux. Lorsque le tendon est lésé, cela a tendance à tirailler l’os concerné vers le haut. Cela a pour effet d’user le tendon encore plus.

 

La kinésithérapie n’est pas seulement efficace pour soulager l’épaule. Elle peut aussi être utilisée en cas de tendinite du genou, de tendinite du coude, de tendinite du moyen fessier, etc.

 

L’objectif de cette thérapie est de mobiliser l’articulation grâce à différents exercices. Elle permet de stimuler la production de collagène qui contribue largement au rétablissement des tendons.

 

Attention, les séances doivent toujours être supervisées par un spécialiste. Évitez de vous exercer lorsque vous êtes seul, à moins que le kinésithérapeute ne vous l’ait expressément recommandé.

  • Comment se déroule le traitement en kinésithérapie ?

Le kinésithérapeute procède généralement en 4 étapes pour soigner la tendinite.

 

La première étape consiste à diminuer l’inflammation. C’est un bon moyen de réduire le développement des tissus cicatriciels. En effet, ce tissu favorise le risque de faiblesse chronique au niveau du tendon affecté. Le professionnel effectuera un drainage lymphatique manuel pour stimuler la circulation sanguine. C’est généralement la première étape dans le processus de guérison en cas de douleurs importantes et d’inflammation aigüe.

 

Pendant la deuxième étape, le spécialiste effectuera des frictions, notamment en cas d’inflammation chronique. Il s’agit d’une forme de massage. Ses spécificités et ses avantages vous seront présentés lors de votre rendez-vous. Le but des frictions est de réduire les liaisons tissulaires qui se sont formées et de prévenir de nouvelles formations. Pour rappel, ces tissus présentent des risques pour le tendon. Les frictions permettent également de stimuler le remodelage des fibres de collagène.

La troisième étape de la kinésithérapie consiste à traiter les zones périphériques. Pour cela, le kinésithérapeute effectuera une évaluation concrète au niveau de l’épaule et de ses alentours. Le but est de déterminer l’origine réelle de la lésion du tendon. Grâce à son savoir-faire, il pourra déterminer précisément quel tissu fibreux est touché et quelle sera la suite du traitement en fonction de la lésion.

 

La dernière étape est de vous prodiguer les conseils à mettre en pratique pour optimiser la guérison. Le praticien vous apprendra quels sont les gestes à adopter au quotidien : les bonnes postures à prendre quand vous êtes debout, la position à garder au travail, etc. Les conseils, le professionnel pourra aussi vous indiquer quelques types d’exercices à faire chez vous. Il peut s’agir de petits mouvements pour renforcer le muscle ou des étirements, entre autres. En résumé, cette dernière étape vous permet non seulement de guérir rapidement, mais aussi de prévenir une éventuelle récidive de la tendinite de votre épaule.

  • Quels sont les avantages de la kinésithérapie dans le soin de la tendinite de l’épaule ?

La kinésithérapie peut être considérée comme un traitement naturel. Elle assure :

  • Une réduction en temps des douleurs,
  • Un meilleur discernement de la problématique,
  • La possibilité de bénéficier de plusieurs conseils et des exercices qui correspondent à votre situation,
  • Les techniques pour éviter le retour du même problème.
  • Le traitement par ondes de choc

Le soin par les ondes de choc est un mode de traitement qui peut être effectué soit par un kinésithérapeute soit par un médecin. Le but principal de cette technique est de stimuler la vascularisation des tendons afin de favoriser leur cicatrisation.

  • En quoi consiste le traitement par ondes de choc ? 

Un traitement par ondes de choc est une méthode de soin qui implique l’utilisation d’ondes mécaniques. Elles vont être dirigées sur la zone à traiter. Ces ondes permettent de favoriser la cicatrisation des tendons. Pour ce faire, elles provoqueront un saignement des vaisseaux pour que le tendon usé puisse être réparé.

 

Dans le soin de la tendinite, ce type de traitement est principalement indiqué pour soigner la tendinite rotulienne, la tendinite du tendon d’Achille, la tendinite du coude et celle de l’épaule.

 

Le traitement ne débutera qu’après un diagnostic clinique et une échographie.

  • Comment se passe le traitement par ondes de choc ? 

Le soin de la tendinite par ondes de choc peut être réalisé à l’aide de 2 machines différentes : celle fournissant des ondes de choc radiales et celle fournissant des ondes de choc focales. Les traitements diffèrent tant par rapport au résultat obtenu que pour le coût.

 

Le traitement aux ondes de choc radiales est surtout préconisé par les kinésithérapeutes. Les ondes ne pénètrent pas en profondeur, mais se dispersent autour de la zone à traiter. La machine permet donc d’agir sur une large surface. La durée du traitement aux ondes de choc radiales est relativement longue. En effet, un patient atteint de la tendinite de l’épaule a besoin de 8 à 12 séances pour guérir complètement.

 

Le traitement aux ondes de choc focales est plutôt prisé par les médecins. À la différence de celles radiales, les ondes de choc focales agissent en profondeur et sur une petite surface. Ce soin est donc plus efficace en cas de calcification de l’épaule ou si la tendinite est profonde. Ici, le traitement nécessite tout au plus 3 séances. L’appareil émet 3000 ondes de choc en moyenne par séance.

  • Quelle est l’efficacité d’un traitement par ondes de choc ?

Comme il s’agit d’un mode de traitement assez récent, de nombreuses questions se posent sur l’efficacité des ondes de choc pour soulager la tendinite de l’épaule. Dans l’ensemble, les résultats du traitement sont satisfaisants. Toutefois, son efficacité est remise en question lorsqu’il est utilisé sur des personnes qui présentent d’autres pathologies. L’âge est aussi un facteur de variation de l’efficacité de ce type de soin.

 

Des médecins rapportent que les ondes de choc ont de bons résultats sur la tendinite de l’épaule, mais elles fonctionnent encore mieux sur la tendinite du tendon d’Achille et celle du coude.

 

Néanmoins, il faut noter que les ondes de choc sont des traitements complémentaires. Elles sont surtout utilisées pour compléter les autres soins déjà éprouvés par les professionnels de la santé.

  • Opter pour une alimentation qui favorise la guérison

Une bonne alimentation permet non seulement de diminuer l’inflammation, mais aussi de stimuler le système immunitaire pour favoriser la guérison. D’ailleurs, plusieurs études ont déjà prouvé qu’un apport nutritionnel spécifique contribue de manière significative à la réparation des tendons abîmés.

Comment soigner une tendinite en mangeant sainement ? Tout simplement en intégrant ou en supprimant certains aliments de vos plats habituels. Voici les habitudes alimentaires à prendre pour favoriser la guérison de la tendinite de l’épaule.

  • Consommer des aliments naturels

aliments naturels

 

Plus l’alimentation est naturelle, plus l’apport en nutriment est complet. De ce fait, il est préconisé d’intégrer des fruits et des légumes frais et bios dans son assiette. Les aliments transformés, les sucres raffinés et les graisses animales sont en revanche à supprimer. Ces aliments peuvent nuire au bon fonctionnement de l’organisme et freiner ainsi le processus de guérison.

  • Privilégier les légumes à feuilles vertes

La guérison de la tendinite de l’épaule peut être favorisée en prenant régulièrement des légumes verts tels que le chou, le brocoli, les épinards, etc. Ces aliments sont en effet connus pour leur richesse en antioxydants. Ils peuvent ainsi agir sur la cause principale de l’inflammation, à savoir : le stress oxydatif. Compte tenu de leur rôle sur l’inflammation, les légumes verts sont considérés comme étant des aliments qui favorisent la guérison de la tendinite.

  • Consommer des sources de vitamine C

La vitamine C favorise la fabrication du collagène, une substance indispensable pour reconstituer le tendon usé. Il est donc recommandé de manger des aliments riches en vitamine C tels que les fruits rouges et les baies. Les agrumes, la courge et les poivrons sont aussi de bonnes sources de vitamine C. En plus, ces aliments sont riches en antioxydants.

  • Manger des aliments riches en potassium et en magnésium

Grâce à leur teneur élevée en magnésium et en potassium, les avocats et les bananes sont des fruits à privilégier lors d’une tendinite de l’épaule (ou de tout autre type de tendinite). Ces substances aident à la récupération du muscle. De plus, elles aident à améliorer la circulation sanguine et favorisent un sommeil réparateur.

  • Choisir les protéines de qualité

Les protéines sont très importantes, car elles sont aussi impliquées dans la réparation des tendons. Il est tout de même conseillé de privilégier les sources végétales telles que les légumineuses et les oléagineux. Les sources de protéines animales que vous pourrez prendre sont les poissons, les œufs, la volaille et les crustacés.

  • Bien s’hydrater

s'hydrater

 

En temps normal, une bonne hydratation est sans conteste un bon moyen pour garantir la santé générale. Elle est encore plus nécessaire lorsque vous souffrez d’une tendinite. Il faut savoir que le fait de boire de l’eau en quantité suffisante permet de drainer les déchets dans le corps. Leur accumulation dans l’organisme favorise l’apparition d’une inflammation.

 

En général, l’eau plate est la meilleure boisson à consommer pour s’hydrater efficacement. Toutefois, il est recommandé de l’alterner de temps en temps avec de l’eau pétillante. Celle-ci contient du bicarbonate, un élément capable de neutraliser l’acidité gastrique. Sa prise doit se faire en-dehors des repas.

  • Quand voir un rhumatologue ?

Dans certains cas, le repos et les anti-inflammatoires s’avèrent inefficaces contre la tendinite de l’épaule. Il est alors préconisé de contacter un rhumatologue pour qu’il vous prescrive un traitement plus adapté. En général, le médecin spécialiste entame un soin par injection de corticoïdes ou un traitement par ondes de choc. Néanmoins, ces traitements ne sont appliqués qu’après s’être assuré qu’il s’agit bien de la tendinite.

Voici les situations dans lesquelles vous devez absolument voir un médecin :

  • Une chute qui a engendré une douleur brutale au niveau de l’épaule,
  • L’inefficacité des médicaments antidouleur ou anti-inflammatoires après quelques jours de traitement,
  • Une douleur qui s’accompagne d’essoufflement et parfois même de douleurs thoraciques,
  • Une douleur qui dure peu de temps, mais qui revient fréquemment,

L’absence d’amélioration après 3 mois de traitement kinésithérapique.

 

En savoir plus sur la tendinite : 

Quels sont les symptômes d'une tendinite ? 

Comment soigner une tendinite efficacement ? 

Comment soigner une tendinite à l'épaule ? 

Comment soigner une tendinite du coude ? 

Comment traiter une tendinite au poignet ? 

Comment soulager une tendinite du bras ? 

Comment soigner une tendinite de l'avant bras ? 

Comment soulager une tendinite de la main ? 

Comment traiter une tendinite du pouce ? 

Comment soulager une tendinite au genou ?

Comment traiter une tendinite à la cheville ? 

Comment soulager une tendinite au pied ? 

Comment traiter une tendinite à la hanche ? 

Comment traiter une tendinite du tendon d'achille ? 

Comment soulager une tendinite au moyen fessier ? 

Comment soigner une tendinite rotulienne ? 

Comment soulager une tendinite au talon ? 

Qu'est-ce que la tendinite de quervain ? 

Comment traiter une tendinite chronique ?

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.