» » » Troubles veineux

Troubles veineux (Médicaments de phytothérapie)

Troubles veineux

Jambes lourdes, varices et/ou hémorroïdes, ces troubles veineux vous gâchent votre mode de vie au quotidien et vous empêchent parfois de profiter pleinement de l’été, car ils s’aggravent en période de chaleur.

 

La phytothérapie est aujourd’hui un moyen naturel pour venir à bout de ces sensations d’inconfort.

 

Vous êtes cependant encouragé à faire quelques exercices de marche et à changer de temps en temps votre position pour favoriser la circulation du sang. Ils pourront activer de cette façon les pompes de l’organisme et permettront au sang de remonter jusqu’au cœur. Marchez régulièrement et d’une manière soutenue ou faites du vélo.

 

Pour les hémorroïdes ou les jambes lourdes, le froid peut faire des miracles. Massez vos jambes de bas en haut avec du gel fraîcheur pour les jambes lourdes pour apaisé cette sensation désagréable.

 

Pour vous soulager encore plus, en position allongée, mettez vos pieds contre le mur durant 5 minutes. Vous pouvez également surélever vos jambes lorsque vous dormez.

 

Si vous avez des œdèmes, pensez vite à vous allonger, les jambes en l’air et commencez à les masser en partant de la cheville à la hanche. Les bas de contention sont aussi indispensables pour prévenir les troubles veineux. Ils sont très utiles lorsque vous allez voyager pendant une longue durée ou si vous piétinez beaucoup.

 

La question phytothérapique est très exercée pour traiter les troubles veineux. En effet, depuis des années les plantes viennent au secours des personnes touchées par ce type de malaise : la vigne rouge par exemple est la plante la plus connue pour soulager les problèmes de circulation. Elle a été autrefois consommée en tisane. Actuellement, il existe des médicaments comme Elusanes vigne rouge Naturactive indiqué spécialement pour réduire les sensations de jambes lourdes et les troubles hémorroïdaires.

 

D’autres végétaux sont aussi bénéfiques comme le chêne pédonculé, le châtaignier ou le marron d’Inde, tous encore employés pour traiter les jambes lourdes et les hémorroïdes.

 

Par ailleurs, même si les hémorroïdes constituent un sujet presque tabou pour certains, il faut en parler. C’est une maladie qui touche une grande partie du monde. Rappelons que l’automédication peut compliquer les choses. Il est alors toujours préférable de consulter un médecin dans le cas où les troubles persistent.

Troubles veineux

Origines des troubles veineux

Les femmes sont généralement les plus touchées par les troubles veineux : jambes lourdes, varices ou hémorroïdes.

 

L’accouchement, les carences hormonales ou les cycles menstruels en sont souvent les raisons principales tandis que chez les hommes, cette pathologie est plus liée à la sédentarité. Au-delà de 80 ans, environ 70% des femmes sont victimes de cette maladie qui est de plus en plus ressentie et aggravée par les périodes de chaleur. Elles créent de l’inconfort dans le mode de vie de plusieurs personnes.

 

Cependant, si dans certaines situations, ces problèmes peuvent être prévenus, il existe des cas où ils sont héréditaires et augmentent les risques d’avoir des varices de 45% environ.

 

La complication la plus fréquente est l’apparition des dilatations des veines sur 10 à 20 % de la population âgée entre 30 et 70 ans.

 

Les troubles veineux ou insuffisances veineuses sont généralement liés à une mauvaise circulation du sang caractérisée par un retour insuffisant du sang vers le cœur causé par une altération de la paroi veineuse ou valvule.

 

Quand les valvules sont dysfonctionnelles, ces petits clapets ne peuvent plus empêcher le sang de redescendre dans les jambes et le sang va donc rester dans les petites veines.

 

Manifestations et traitement

Les troubles veineux se traduisent par une sensation de jambes lourdes, hémorroïdes, varices, crampes nocturnes, ecchymoses spontanées, mouvements incontrôlés des jambes, enflure. Des œdèmes peuvent parfois apparaître au bas des jambes en fin de journée ou à la longue, une maladie plus grave comme la phlébite.

 

Ces troubles sont empirés par la station debout prolongée, une posture fixe durant la journée, des vêtements qui serrent trop à la taille. Le fait de marcher peut soulager, car sous la plante des pieds se trouvent des vaisseaux sanguins qui seront pressés et propulseront le sang comme l’effet d’une éponge vers le haut du corps.