Bicarbonate de sodium

Gaviscon menthe - 20 comprimés à croquer
Produit en stock
2.72 €
Movicol sans arôme - boite de 20 sachet-doses
Victime de son succès
4.26 €
Bicarbonate de sodium Gifer - boîte de 250 g
Victime de son succès
2.05 €

C’est un produit de nettoyage antimicrobien, antibactérien, désinfectant, antifongique, antiviral et assainissant, efficace sur les surfaces de contact alimentaire telles les plaques de cuisson ou le four. Il ne les agresse pas. Pour ce faire, frottez la tache avec une éponge humide et du bicarbonate ou mettez une pâte de bicarbonate de sodium et de l’eau puis frottez. C’est aussi une solution efficace et pratique pour nettoyer les casseroles brûlées et les vitres intérieures de four.

 

Pour ce faire, mettez une pâte de bicarbonate de sodium et de l’eau sur les parties brûlées, laissez passer 20 minutes puis saupoudrez encore, rajoutez de l’eau et attendre plusieurs heures avant de rincer. Il dégraisse et fait aussi disparaître la rouille de surface pour certaines oxydations. En effet, il permet d’enlever les traces de calcaire sur les appareils ménagers et empêche la formation de tartre. 

 

Il est également utilisé comme produit d’entretien ou agent nettoyant pour blanchir, désinfecter ou récurer les émaux des sanitaires en saupoudrant les surfaces et en frottant. Associé au sel, le bicarbonate est un anticalcaire pour récurer les robinets. Du vinaigre blanc avec du bicarbonate constitue en outre un produit de nettoyage pour la cuvette des toilettes. 

 

Le bicarbonate comme désinfectant et désodorisant

Le bicarbonate de sodium constitue un produit d’entretien du linge, car il sert à la fois de détachant, d’assainissant ou d’adoucissant, avant ou pendant le lavage. Ajoutez une demi-tasse dans l’eau de lavage et réduisez la dose de détergent ou de savon. Pour la literie, ce produit lutte efficacement contre les acariens, les parasites et tue les cafards. Saupoudrez les plinthes et tous les trajets des insectes.

 

Par ailleurs, une tasse remplie de bicarbonate de sodium posée dans le réfrigérateur détruit les particules d’odeurs du réfrigérateur. À remuer de temps en temps et à renouveler chaque mois. Pareillement pour la canalisation et la poubelle, le bicarbonate de sodium anéantit les mauvaises odeurs de décomposition des déchets organiques. Saupoudrez  50 g le fond d’une poubelle de 8 litres. Mélangé avec le vinaigre blanc, il agit comme un agent actif qui débouche les canalisations légèrement obturées tout en supprimant les mauvaises odeurs persistantes. Cette solution désincruste également les vieilles traces de calcaire. 

 

Le bicarbonate de soude est conseillé pour l’entretien de la fosse septique. Il possède des propriétés antimycosiques, antifongiques et désodorisantes pour lutter contre les odeurs de transpiration des vêtements, des chaussures et des baskets. Saupoudrez et laissez quelques heures. Pour désodoriser les moquettes et les tapis, mettez-en puis laissez agir durant quelques heures et aspirez l’excédent ou frottez le tapis. Le bicarbonate de soude est un produit multifonction : désodorisant, anti-moisissure... En effet, il absorbe les odeurs de moisi des placards longtemps fermés ou des livres d’occasion malodorants. 

 

Le bicarbonate de sodium remplace à la perfection le désodorisant pour la maison. Pour cela, mélangez quelques gouttes d’huile essentielle avec 1/3 du produit et remuer pour que l’odeur se diffuse. Diluez-le dans de l’eau chaude pour retirer les taches de café et de thé dans les tasses. C’est un adoucisseur d’eau efficace pour réduire la dureté de l’eau de piscine ou de bain. En effet, il stabilise le ph de l’eau à une valeur légèrement alcaline. De même, il procure un effet relaxant additionné à l’eau de bain et ses propriétés alcalines en font un bon hydratant. 

 

Le bicarbonate de sodium multi-usage au quotidien

Ce produit tient une grande place dans le garage, car il permet d’enlever les gouttes de sève ou de résine sur les phares et la carrosserie. Il fait aussi disparaître une tache d’huile sur le béton. Par ailleurs, il peut éliminer les mauvaises odeurs sur les tapis, les sièges et le cendrier de la voiture. En même temps, il nettoie et prolonge la vie des bornes sulfatées d’une batterie d’automobile. 

 

Côté jardin, le bicarbonate de sodium est utilisé comme fongicide qui atténue l’acidité pour lutter contre l’attaque de mildiou sur les plantes ornementales, les cultures maraîchères, les choux, les endives, les pois ou les céleris. Mélangez le savon noir avec du bicarbonate de sodium pour atténuer l’acidité et limiter le développement des spores de champignons. Le bicarbonate de sodium dilué lutte aussi contre l’oïdium de vigne, la tavelure du pommier et les maladies liées au stockage de la poire, de la pomme, du cerisier, de l’airelle, des groseilliers et de la myrtille après récolte. 

 

Le bicarbonate de soude dans l’alimentation

C’est l’additif alimentaire codé E500 dans l’industrie alimentaire. Il joue le rôle de générateur potentiel de gaz carbonique dans la fabrication des eaux gazeuses et des boissons. Pour la préparation d’un gâteau, le bicarbonate de sodium est utilisé comme agent de levuration, levure chimique, régulateur pH ou anti-agglomérant qui gonfle les aliments cuits au four et les pâtes à crêpe. Il faut une cuillère à café de cette poudre pour 200 g de farine. Ajoutez une goutte de jus de citron ou de vinaigre de cidre pour améliorer son action. C’est aussi l’élément de panure indispensable pour que la pâte reste compacte, gonfle bien et n’explose pas pendant la friture. Une pincée de bicarbonate de sodium dans la recette de fondue la rend plus digeste et plus aérée. 

 

Dans la cuisine traditionnelle, le bicarbonate de sodium est utilisé pour préserver la couleur et les propriétés des légumineuses et des légumes lors de la cuisson. Il facilite en outre le trempage des légumes secs comme les haricots, les brocolis et les pois pour leur cuisson ainsi que la digestion si on l’ajoute à l’eau de cuisson des féculents et des choux. Il simplifie le montage des blancs d’œufs en neige. Le bicarbonate de sodium est reconnu pour ses propriétés anti-pesticides pour nettoyer les fruits et légumes. Laissez tremper ces derniers durant un quart d’heure dans de l’eau contenant 5 g de poudre puis rincez. Associé au chlorure de calcium, il participe à la reminéralisation rapide des eaux pures ou faiblement minéralisées. 

 

Le bicarbonate de sodium en médecine

Ce produit sert d’alcalinisation des patients en cas d’hyperkaliémie ou d’acidose métabolique, car il régule les milieux tampons de l’organisme. En tant qu’agent alcalinisant et antiacide, il facilite la digestion, soulage l’estomac souffrant d’acidité gastrique, estompe les nausées et apaise les reflux gastriques dus à une alimentation grasse, pimentée, un excès alimentaire ou au stress. Ce produit agit aussi contre les remontées acides en neutralisant les effets de l’acide chlorhydrique.

 

C’est le traitement par excellence contre l’ulcère gastro-duodénal et les aigreurs d’estomac (pyrosis). Il constitue également une solution contre la diarrhée sévère et soigne la réaction allergique aux plantes irritantes comme le sumac vénéneux. Le bicarbonate de sodium est le traitement requis pour les maladies inflammatoires comme la sclérose en plaques, la maladie de Crohn ou la polyarthrite rhumatoïde. Il est indiqué pour une utilisation ponctuelle pour le traitement des flatulences et des ballonnements. 

 

En cas de piqûres de méduses ou d’insectes, le bicarbonate de sodium est un antiprurigineux à appliquer sur les zones urticariales ou érythémateuses. Il soulage aussi des coups de soleil et des brûlures, sous forme de pâte froide. Il favorise la douceur de la peau et enlève leurs callosités et les plaques rugueuses (ictyose, kératose). Il peut également soigner les mycoses, les ampoules douloureuses, les pieds d’athlète... Pour ces derniers, faites un bain de pied de 15 minutes dans de l’eau chaude contenant 4 cuillères à soupe de poudre. Pour les mycoses, il est possible de saupoudrer du bicarbonate avant de mettre des chaussettes ou des bas, car il absorbe l’humidité. 

 

Le bicarbonate de sodium est un agent mucolytique qui peut servir pour le traitement antitussif et la goutte. Il ralentit la progression de certaines maladies comme l’insuffisance rénale chronique. Dans le cas d’empoisonnement toxicologique ou médicamenteux qui engendre des complications cardiaques, ce produit est le remède idéal. C’est également un antidote efficace par voie intraveineuse dans le cas de bradycardie.

 

Les sportifs se servent du bicarbonate de sodium pour augmenter leur performance physique, notamment pour les cyclistes et les athlètes. En effet, ce produit a un impact positif sur la vitesse et l’endurance, car il accroît le pH du sang. Ainsi, il réduit et compense l’acidité produite par les muscles en augmentant les capacités anaérobiques. Par ailleurs, en consommer tous les jours, à petite dose, pourrait réduire l’inflammation causée par des maladies comme la polyarthrite rhumatoïde. Le bicarbonate soulage les démangeaisons causées par tout problème cutané comme l’urticaire, le psoriasis, le coup de soleil ou l’eczéma. 

 

Le bicarbonate de soude au quotidien

Il entre dans la composition des extincteurs d’incendie de classe B pour éteindre les faux causés par les alcools dérivés carboxyliques et les feux gras d’hydrocarbures liquides, incluant l’essence. On peut l’utiliser pour éteindre les flammes surtout dans le cas où l’usage de l’eau serait déconseillé.

 

De même, les poudres sèches qui limitent la propagation de l’incendie sont à base de bicarbonate de sodium et de potassium. Le bicarbonate de sodium est cependant interdit pour l’extinction des feux de graisse et de friture. 

 

Le bicarbonate de sodium est un produit passe-partout qui sert dans des domaines différents. Il est utilisé dans la production agricole de spiruline, l’anodisation de l’aluminium, la purification des fumées et constitue un agent de traitement antiacarien. Il est aussi possible de nettoyer le fer à repasser avec ce produit.

 

En effet, quand sa semelle devient noire, saupoudrez-la avec du bicarbonate et un chiffon à peine humide puis frottez. Par ailleurs, il entre également dans la fabrication de pastilles pour lave-vaisselle et pour les toilettes. 

 

Mises en garde

Le bicarbonate de soude est proscrit chez les personnes souffrant d’insuffisance cardiaque, d’anurie, d’oligurie, d’insuffisance rénale ou d’hypocalcémie. En cas d’ingestion d’acides minéraux, cette substance ne doit pas être utilisée par voie orale. Il ne faut pas non plus s’en servir tous les jours, même si c’est pour se laver les dents, sauf recommandation du dentiste, en cas de gingivite. Les femmes enceintes et les enfants de moins de 2 ans doivent le prendre avec prudence. Une ingestion prolongée du bicarbonate est déconseillée, car il a une teneur élevée en sodium. 

 

Pour sa conservation, il faut mettre le bicarbonate de sodium dans une boîte en plastique ou en métal, à l’abri de la lumière et de l’humidité, de préférence dans un placard et non dans le réfrigérateur. Pour savoir si on peut encore l’utiliser, il faut mettre 2 cuillerées à soupe de vinaigre dans une tasse plus une demi-cuillerée à soupe de bicarbonate. S’il y a effervescence, le produit est encore utilisable. 

 

Pour le choix de bicarbonate de sodium, celui vendu en grande surface est valable pour un usage courant. Mais pour des soins cosmétiques ou un usage dentaire, il serait préférable d’acheter de la poudre de qualité, proposée en pharmacie. Il ne faut pas confondre le bicarbonate avec les cristaux de soude et le percarbonate de sodium malgré la similarité de leurs aspects, car leurs compositions sont différentes. 

Le bicarbonate de sodium est un composé chimique inorganique qui se présente sous forme de poudre blanche. On le connaît sous différentes appellations en fonction de son utilisation, que ce soit dans l’univers de la pâtisserie industrielle, de la médecine, etc. Il contient entre autres du carbone, du sodium, de l’hydrogène et de l’oxygène. 

 

Caractéristiques

Appelé aussi carbonate monosodique, bicarbonate de soude, hydrogénocarbonate ou carbonate acide de sodium, le bicarbonate de sodium apparaît sous forme d’agrégats de cristaux prismatiques en concrétions ou en veines fibreuses ou sous forme de cristaux blancs, solubles dans l’eau. Il est également appelé sel de Vichy, car c’est le minéral principal de l’eau de Vichy. C’est un produit à la fois acide et basique qui exerce une fonction tampon dans le sang. En effet, le bicarbonate réduit l’acidité gastrique et organique.

 

À l’inverse, un déficit peut causer l’ostéoporose et la fonte musculaire. Ce produit possède différentes granulométries : fine pour les cosmétiques et les soins du corps, grosse pour une utilisation en poudre sur une éponge ou intermédiaire, la plus polyvalente. C’est une poudre un peu granuleuse et donc un abrasif doux, soluble dans l’eau. Fongistatique, non inflammable et légèrement alcalin, il stoppe la croissance des champignons pathogènes. On lui prête de nombreuses qualités, car on peut l’utiliser dans des domaines variés. 

Le bicarbonate de sodium est utilisé de 5 manières différentes : pâte, solution, poudre, mélange ou vaporisation (pulvérisation).

 

La forme en poudre sert à nettoyer les surfaces, absorber les odeurs, préparer des pâtisseries ou lutter contre les allergènes. La pâte de bicarbonate est utilisée pour le nettoyage de surface ou pour la peau. Quant à la solution de bicarbonate de soude, elle est beaucoup plus utile pour le trempage ou le nettoyage de linge, la cuisine ou comme soins du corps. 

 

Il existe 3 types de bicarbonates de soude : technique, médicinal (officinal) et alimentaire. Le type technique ne doit être utilisé que pour les tâches ménagères, car celui-ci est le plus abrasif. Pour le manipuler, il faut porter des gants en caoutchouc afin d’éviter une irritation de la peau. Le type alimentaire est polyvalent et se reconnaît sous le code FCC. Il peut être utilisé presque pour tout usage, jardin, soins du corps, animaux, entretien de maison… Il coûte moins cher et peut être consommé sans contre-indication.

 

Le bicarbonate le plus pur, le plus cher et le plus fin est utilisé pour un usage médical, car il a subi de nombreuses opérations de raffinage. Il y a aussi le bicarbonate de soude destiné à l’élevage. Il possède des propriétés basiques capables de rééquilibrer le pH des animaux qui consomment beaucoup de protéines. 

 

Utiliser du bicarbonate de sodium est intéressant, car il coûte moins cher, mais aussi il est plus disponible et plus sécurisé. De même, il est non toxique, biodégradable et comestible. Par ailleurs, il ne contient pas de conservateur et ne provoque pas d’allergie. C’est une substance polyvalente qui peut remplacer de nombreux produits entre autres les dentifrices, les désodorisants, les lessives chimiques, les produits anticalcaires ou les produits d’entretien. 

 

Origine

Durant l’Antiquité, les Égyptiens utilisaient le bicarbonate de sodium sur les eaux saumâtres des lacs africains et s’en servaient pour les rituels d’embaumement et de conservation des momies. Il servait aussi d’onguent, savon ou pour purifier leurs habitations. Il apparaissait lors de l’évaporation des lacs salés à eau bicarbonatée.

 

Les Égyptiens l’utilisaient pour nettoyer les dents ou pour l’hygiène ritualisée du corps. Le bicarbonate de soude est visible sur les sources thermales antiques et les eaux de source chaudes sous forme d’un monohydrate. Quand ces sources chaudes refroidissent, le bicarbonate de soude se dépose. 

 

Le chimiste français Nicolas Leblanc élabore, en 1791, un procédé artificiel pour l’obtention du bicarbonate de sodium avec son aspect actuel. Mais c’est en 1846 que son raffinage industriel à partir de gisements naturels de trona ou de natron a été mis au point. La plupart du temps, il est recueilli après le traitement des eaux saumâtres. En 1863, le chimiste belge Ernest Solvay produit du bicarbonate de sodium avec le procédé Solvay, avec de la craie (calcaire, craie) et du sel gemme (sel géologique). La formule est actuellement communément utilisée en Europe. 

 

Le bicarbonate de sodium dans l’hygiène

Le bicarbonate de sodium peut servir en usage domestique, pour l’hygiène et le soin du corps. Pour le visage, il assainit la peau lorsqu’il est proposé sous forme d’exfoliant doux ou gommage. Utilisé comme peeling pour le visage, il ravive le teint et assainit la peau. C’est un anti-bouton performant quand il est mélangé avec de l’hydrolat floral. Il les assèche. Par contre, il faut bien hydrater la peau après son application. 

 

C’est un agent de blanchiment des dents utilisé comme dentifrice pour ses propriétés anti-caries, antibactériennes, et son pouvoir contre la plaque dentaire et le tartre. Le bicarbonate de sodium constitue un nettoyant mécanique pour les gencives et les dents. Il est possible de l’utiliser mélangé avec du dentifrice classique ou de l’argile en poudre sur une brosse à dents à poils souples. Et ce en seule une fois tous les 10 jours pour éviter d’abîmer l’émail.

 

Ce produit est un antiseptique utilisé en bain de bouche pour soigner les aphtes, les plaies de muqueuses, les gencives douloureuses et la cavité buccale. Il est possible de l’utiliser sur l’ulcération en mettant du bicarbonate sur le doigt avant d’en mettre sur l’aphte. Il neutralise l’acidité de la bouche, lutte contre la mauvaise haleine et prévient la plaque dentaire et les infections buccales. Pour ce faire, mettez-en une petite cuillerée dans une tasse d’eau tiède. À prendre une fois par jour.

 

Le bicarbonate de sodium est également utilisé dans certains gargarismes ou pour l’hygiène des dreadlocks. En effet, grâce à sa propriété alcaline, il neutralise les acides produits par la dégradation des déchets coincés dans la bouche, provoquant la mauvaise haleine. Cette dernière est surtout causée par l’odeur de poisson, l’ail et l’oignon. 

 

Utilisé comme alternative aux shampoings industriels et chimiques, le bicarbonate de sodium est tout aussi efficace une fois mélangé avec de l’eau légèrement vinaigrée ou utilisé pour un rinçage à l’eau. Pour cela, saupoudrez les cheveux mouillés avec du bicarbonate, massez le cuir chevelu et rincez pour l’assainir et soulager les démangeaisons. Une fois par semaine, mettez une cuillère à café de bicarbonate de soude dans votre shampoing, massez 3 à 5 minutes. Cela enlève les résidus de gels et de laques et évite la formation de pellicules. Pour nettoyer les peignes, les brosses à cheveux ainsi que tous les accessoires de beauté, trempez-les dans de l’eau chaude avec quelques cuillères de bicarbonate de soude.

 

Ce produit constitue aussi un shampoing sec qui absorbe l’excès de sébum sur le cuir chevelu. Appliquez-en, attendez quelques minutes et brossez les cheveux. Ils seront plus doux et plus propres. À faire une fois par semaine, car une utilisation excessive peut endommager les cheveux à cause des propriétés abrasives du produit. 

 

Cette substance est pratique comme déodorant neutre, car elle possède des vertus antibactériennes et hypoallergènes. Appliquez-en en tapotant sous les aisselles à peine humides. Il est aussi conseillé contre les mauvaises odeurs des pieds. Plongez ces derniers dans de l’eau avec du bicarbonate durant 15 minutes. Ou alors saupoudrez-le dans les chaussures laissez passer plusieurs heures ou appliquez directement sur la peau pour faire disparaître les mauvaises odeurs.

 

Le bicarbonate de sodium apaise aussi la peau après épilation ou rasage. Pour ce faire, mélangez une tasse d’eau tiède avec le produit puis appliquez-en avant et après épilation ou rasage. Côté beauté, cette substance possède des vertus purificatrices en blanchissant naturellement les ongles. Plongez ces derniers dans de l’eau tiède avec 3 cuillères de bicarbonate de sodium.