Comment soigner la diarrhée ?

vendredi 17 août 2018
Diarrhée

La diarrhée est une pathologie très fréquente qui n’épargne personne. Des nourrissons aux seniors, tout le monde est à risque. Elle se reconnaît facilement par l’évacuation fréquente de selles molles ou liquides. La diarrhée peut être aiguë ou chronique selon la fréquence des troubles. Dans tous les cas, les causes peuvent être différentes. Il faut savoir qu’il ne s’agit pas d’une maladie en soi, mais d’un symptôme qui peut cacher un problème de santé plus ou moins grave. Trouvez ici l’essentiel sur la diarrhée, les causes, les symptômes et les traitements.

 

La diarrhée : définition

La diarrhée et le transit intestinal sont extrêmement liés. À vrai dire, il s’agit d’un trouble transitaire qui se manifeste par l’émission très répétée de selles molles, parfois liquides. On parle de diarrhée lorsque la fréquence de défécation dépasse les 3 fois par jour. Une crise est dite aiguë lorsqu’elle apparaît brusquement, mais ne dure pas longtemps. La diarrhée chronique, quant à elle, se définit par la persistance des symptômes sur une période de 14 jours ou plus.

 

Les crises provoquent une perte plus ou moins significative d’eau et de sels minéraux, surtout chez les bébés et les enfants en bas âge. Il faut donc faire très attention pour ne pas souffrir de déshydratation et de collapsus circulatoire. La diarrhée est également très fréquente chez les personnes qui voyagent dans un pays étranger. C’est ce que l’on appelle la diarrhée du voyageur ou turista.

 

Les causes de la diarrhée

Tout d’abord, il faut savoir que ce trouble du transit implique au moins l’un des trois mécanismes qui suivent. En premier, il y a le manque d’absorption pas les intestins du liquide des matières fécales. Ensuite, il y a l’accélération du transit intestinale qui empêche l’assèchement normal des selles. Et enfin, il y a le passage anormal d’eau et de sels minéraux par le tube digestif. Nombreux sont les facteurs qui peuvent engendrer ces mécanismes.

 

Les diarrhées aiguës sont souvent dues aux différentes infections virales comme l’hépatite virale, le cytomégalovirus ou le rotavirus. Mais il n’est pas non plus rare que l’intoxication alimentaire ou l’invasion de parasites rapportés par des aliments ingérés dans l’appareil digestif soient en cause. Parfois, l’alimentation elle-même entraîne ce genre de trouble, trop manger et boire trop d’alcool sont des facteurs à risque.

 

virus provoquant la diarrhée

 

En outre, le stress peut étrangement causer une crise de diarrhée aiguë. Il existe des cas où le problème est occasionné par une infection intestinale nommée gastro-entérite. C’est une maladie du transit qui se contracte par le contact avec une personne malade ou la consommation d’un aliment contaminé. La gastro-entérite chez le bébé est particulièrement plus fréquente.

 

Quant à la tourista, ce sont les changements radicaux au niveau des habitudes alimentaires qui mettent l’appareil digestif à l’épreuve, suivis par la fatigue et la modification climatique. La diarrhée est la réaction physiologique qui en résulte.

 

Pour les diarrhées chroniques, les causes peuvent être la prise de laxatifs sur une très longue période. Certains traitements par antibiotiques peuvent aussi entraîner les mêmes conséquences. Par ailleurs, d’autres maladies risquent de favoriser les symptômes : une allergie alimentaire, une maladie cœliaque, des infections chroniques des intestins (maladie de Crohn, colite ulcéreuse), des problèmes endocriniens (hyperthyroïdie), ou encore le côlon irritable.

 

médicaments provoquant la diarrhée

 

Les symptômes de la diarrhée

Les selles prennent une consistance liquide et deviennent alors tellement molles que le rectum n’arrive plus à les contenir correctement. D’où l’augmentation anormale de la fréquence de défécation. Souvent, la personne malade souffre aussi de crampes abdominales et de nausées associées à des ballonnements. Par ailleurs, une grosse fièvre peut avoir lieu, suivie de frissons.

 

En cas de gastro-entérite, des violents vomissements, des maux de tête, des douleurs intestinales et musculaires s’ajoutent à tous ces autres symptômes. Si ces désagréments persistent pendant plusieurs jours, l’individu concerné risque la déshydratation et la fatigue générale à cause de la perte rapide et importante de liquides, de minéraux, d’électrolytes et de sucre.

 

Si le cas de diarrhée excède les 3 jours, si vous avez plus de 38°C de fièvre ou si vous constatez la présence de sang dans les selles, consultez vite un médecin, l’origine des symptômes est probablement une maladie plus grave qui requiert une prise en charge immédiate.

 

Quels sont les traitements de la diarrhée ?

Dans la grande majorité des cas, un traitement contre la diarrhée passagère n’est pas nécessaire surtout chez les adultes qui ne souffrent ni de fièvre ni de nausées. Les médecins conseillent même d’attendre entre 48 et 78 heures pour voir si le problème se résoudra tout seul. C’est après 3 jours de crises qu’il faudra impérativement consulter un spécialiste.

 

Les médicaments les plus utilisés sont des comprimés de lopéramide (Imodium par exemple). Il faut juste savoir qu’ils ne conviennent pas aux cas de diarrhée sanglante ou chronique. Si les responsables sont des agents pathogènes comme les bactéries, les antibiotiques s’avéreront efficaces. Et si le trouble est accompagné de douleurs abdominales, un antispasmodique comme le Spasfon sera prescrit.

 

La diarrhée entraîne souvent le manque d’appétit, mais les docteurs recommandent de ne pas jeûner pour éviter la fatigue (prendre par exemple de la vitamine C).

 

D’ailleurs, les symptômes ont tendance à disparaître plus rapidement avec un régime normal et sain qui permet d’apporter toute l’énergie nécessaire au corps. Pour les nourrissons et les enfants, une solution de réhydratation orale est conseillée, et ce, même si le jeune sujet souffre de nausées. Cela permet de remplacer l’eau et les sels perdus.

 

Certains aliments comme le riz, la purée de pommes de terre nature, les pâtes et la camomille romaine sont des antidiarrhéiques très efficaces. En tout cas, il est important de boire au moins 1,5 litre d’eau en une journée pour éviter d’être déshydraté. Les eaux minérales constituent la meilleure option, tout comme les tisanes et les bouillons de légumes. Les boissons sucrées sont à boire, mais avec modération et à condition qu’elles ne soient pas gazeuses.

 

boire pour lutter contre la diarrhée

 

Comment prévenir la diarrhée ?

La prévention de la diarrhée passe par l’hygiène de vie. Il faut systématiquement se laver les mains avant de préparer un repas, avant de passer à table, après être allé aux toilettes, et autant de fois que vous pensez que c’est nécessaire. Évitez de sécher les mains avec une serviette commune, un mouchoir en papier est préférable si c’est en dehors de chez vous.

 

se laver les mains contre la diarrhée

 

Par ailleurs, les viandes mal cuites, les crustacés crus et tous les aliments pas frais sont déconseillés pour ne pas attraper des infections intestinales. Évitez aussi le contact physique avec une personne atteinte de la diarrhée. Si vous n’avez pas le choix, n’oubliez pas de vous laver les mains tout de suite après.

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.