» » » Mal des transports

Mal des transports

Conseils santé

 

Le mal des transports est une pathologie fréquente et bénigne qui désigne une sensation nauséeuse appelée familièrement "mal de mer" mais qui peut être provoquée aussi bien par un déplacement en bateau, en voiture, en car, en train ou en avion. Une fois le voyage terminé, les symptômes diminuent spontanément et rapidement. le mal des transports est fréquent chez l'enfant. Le plus souvent, il s'améliore à l'adolescence.


Les symptômes du mal des transports sont les suivants : 

Il existe des traitements contre le mal des transports efficaces, et disponibles pour tous les âges, que l'on prend généralement 30 minutes à 1 heure avant le départ, et à renouveler si besoin.

 

Pour les enfants de 2 à 6 ans, on pourra par exemple conseillé Nausicalm en sirop ou Nautamine. Pour les enfants de 6 à 15 ans, le Nausicalm en sirop ou du Nautamine sera très efficace. Pour les adultes, les médicaments seront les mêmes mais en comprimés ou gélules. On pourra conseiller 1 à 2 gélules de Nausicalm avant un trajet par exemple. Il faudra cependant faire très attention, car ces médicaments sont contre-indiqués avec les glaucome, ou un adénome de la prostate.

 

Il est possible d'associer un traitement homéopathie contre le mal des transports avec Cocculine. C'est un médicament qui se prend la veille et le jour du départ 3 fois par jour. 


Le saviez vous ? Il est possible de limiter le mal des transports en privilégiant certaines places : le passager à l'avant de la voiture, au niveau des ailes en avion, sur le pont au centre en bateau. Regarder vers l'extérieur, aérer et ventiler le véhicule permet de diminuer le mal des transports. Eviter de lire pendant le voyage. ne pas consommer de café, de boissons alcoolisées ou gazeuses pendant le trajet. manger légèrement mais régulièrement pendant le voyage, ne pas partir le ventre vide.

 

Découvrez également les traitements contre les vomissements et les nausées

Tous les médicaments pour le vomissement 
Vomissement grossesse : tous les traitements adaptés 
Lutter contre l'envie de vomir
Traiter les nausées sans vomissement
Recourir à l'homépathie en cas de nausée

Nombre de produits : 25
Tanganil 500mg comprimé - boîte de 30 comprimés
Victime de son succès
4.24 €
Nautamine 90mg - boîte de 20 comprimés
Produit en stock
6.65 €
Nausicalm sirop - flacon de 150 ml
Produit en stock
4.35 €
OREILLE INTERNE granules Boiron - tube 4 g
Expédition sous 2 jours
6.13 €
COLCHICUM AUTUMNALE granules Boiron - tube 4 g
Expédition sous 2 jours
3.10 €
COLCHICUM AUTUMNALE globules Boiron - dose 1 g
Expédition sous 2 jours
2.95 €
LOBELIA INFLATA granules Boiron - tube 4 g
Expédition sous 2 jours
3.10 €
CEREBELLUM (CERVELET) granules Boiron - tube 4 g
Expédition sous 2 jours
3.10 €
CHENOPODIUM ANTHELMINTICUM granules Boiron - tube 4 g
Expédition sous 2 jours
3.10 €
DIAPHRAGME globules Boiron - dose 1 g
Expédition sous 2 jours
2.95 €
CITRUS DECUMANA granules Boiron - tube 4 g
Expédition sous 2 jours
3.10 €

Le mal des transports est un trouble digestif courant qui affecte de nombreuses personnes lors de leurs déplacements en voiture, en avion, en bateau ou en train. Cette condition inconfortable, également connue sous le nom de cinétose, survient lorsque le cerveau reçoit des informations contradictoires des yeux, des oreilles internes et d'autres parties du corps. Les symptômes du mal des transports peuvent varier d'une personne à l'autre, allant de légèrement désagréables à extrêmement perturbateurs. Heureusement, il existe plusieurs solutions naturelles et techniques qui peuvent aider à soulager le mal des transports et à rendre vos voyages plus agréables.

 

Comprendre le mal des transports

Pour comprendre comment soulager le mal des transports, il est important de connaître ses causes sous-jacentes. Le mal des transports est principalement causé par le déséquilibre sensoriel qui se produit lorsque les signaux transmis au cerveau sont discordants. Les principales causes du mal des transports comprennent :

  • Les causes du mal des transports

Une mauvaise coordination entre les informations visuelles et les mouvements perçus par le corps. Par exemple, regarder un livre ou un écran en mouvement pendant un trajet en voiture peut déclencher le mal des transports.

 

Un décalage dans la perception de l'équilibre et de l'orientation spatiale. Certains individus sont plus sensibles à ces changements et sont donc plus susceptibles de développer le mal des transports.

 

Une stimulation excessive du système vestibulaire, qui est responsable de la détection du mouvement et de l'équilibre dans l'oreille interne.

  • Les symptômes du mal des transports

Les symptômes du mal des transports peuvent varier d'une personne à l'autre, mais ils comprennent souvent :

 

- Des nausées et des vomissements

- Des étourdissements et des vertiges
- Des maux de tête
- Une sensation de malaise général

 

Il est important de noter que ces symptômes peuvent varier en intensité et en durée d'une personne à l'autre. Certains individus peuvent éprouver une gêne légère, tandis que d'autres peuvent être gravement affectés par le mal des transports.

 

En France, le mal des transports est un problème courant, surtout lors des longs trajets en voiture ou en train. Les Français sont connus pour leur amour des voyages et de l'exploration, mais cela ne signifie pas qu'ils sont tous immunisés contre le mal des transports. En fait, de nombreuses personnes en France souffrent de ce problème et cherchent des moyens de le soulager.

 

Une des méthodes populaires pour prévenir le mal des transports en France est de consommer des aliments légers avant de voyager. Les Français ont tendance à privilégier les repas simples et digestes, tels que des salades ou des fruits, avant un voyage. Cela permet d'éviter les sensations de lourdeur ou de malaise qui peuvent aggraver le mal des transports.

 

De plus, les Français utilisent souvent des remèdes naturels pour soulager le mal des transports. Par exemple, l'huile essentielle de menthe poivrée est connue pour ses propriétés apaisantes et peut être utilisée en inhalation ou en application topique pour soulager les nausées et les maux de tête associés au mal des transports.

 

Enfin, les Français sont également adeptes de l'acupuncture pour traiter le mal des transports. Cette pratique ancienne consiste à stimuler certains points du corps avec de fines aiguilles pour rétablir l'équilibre énergétique. De nombreux Français ont recours à l'acupuncture avant de voyager pour réduire les symptômes du mal des transports.

 

Les solutions naturelles pour combattre le mal des transports

Lorsque vous cherchez des moyens de soulager le mal des transports, vous pouvez envisager des solutions naturelles qui peuvent aider à réduire l'inconfort associé à cette condition. Parmi les solutions naturelles les plus couramment utilisées, on trouve :

  • Les huiles essentielles contre le mal des transports

Certaines huiles essentielles ont été utilisées depuis des siècles pour soulager les symptômes du mal des transports. L'huile essentielle de menthe poivrée, par exemple, peut aider à apaiser les nausées et à réduire les sensations de déséquilibre. Une autre huile essentielle populaire est l'huile de gingembre, qui est réputée pour ses propriétés anti-nauséeuses.

 

Pour utiliser les huiles essentielles contre le mal des transports, vous pouvez les diffuser dans l'air à l'aide d'un diffuseur ou les appliquer directement sur votre peau diluées dans une huile végétale, comme l'huile de coco.

  • Les remèdes alimentaires pour le mal des transports

En plus des huiles essentielles, certains aliments peuvent également aider à soulager le mal des transports. La consommation de gingembre sous forme de thé, de bonbons ou de capsules peut aider à apaiser les nausées. Les agrumes, comme les oranges et les citrons, sont également connus pour leurs propriétés anti-nauséeuses. Essayez de les grignoter ou de boire du jus d'agrume avant et pendant votre voyage.

 

Il est également important de rester bien hydraté tout au long de votre voyage. Boire suffisamment d'eau peut aider à prévenir la déshydratation, ce qui peut aggraver les symptômes du mal des transports.

 

Les techniques de respiration pour soulager le mal des transports

La respiration est un outil puissant pour soulager le mal des transports. En utilisant des techniques de respiration spécifiques, vous pouvez calmer votre esprit et votre corps, réduisant ainsi les symptômes du mal des transports. Il existe deux techniques de respiration couramment utilisées :

  • La respiration profonde et le mal des transports

La respiration profonde consiste à inhaler lentement par le nez, en remplissant complètement vos poumons d'air, puis à exhaler lentement par la bouche. Cette technique de respiration aide à calmer le système nerveux, réduisant ainsi les sensations de malaise associées au mal des transports. Lorsque vous ressentez les premiers signes du mal des transports, prenez quelques instants pour pratiquer la respiration profonde et concentrez-vous sur votre souffle.

  • La respiration guidée pour le mal des transports

La respiration guidée implique de suivre un rythme de respiration spécifique. Vous pouvez utiliser des applications ou des vidéos en ligne pour vous guider dans cette technique. L'une des méthodes de respiration guidée les plus courantes consiste à inhaler pendant une certaine période, puis à expirer pendant le même temps. Cette technique aide à réguler votre rythme respiratoire, ce qui peut avoir un effet apaisant sur le mal des transports.

 

Les médicaments contre le mal des transports

Si les solutions naturelles ne sont pas suffisantes pour soulager votre mal des transports, vous pouvez envisager des médicaments en vente libre pour aider à réduire les symptômes. Parmi les médicaments couramment utilisés contre le mal des transports, on trouve :

  • Les antihistaminiques pour le mal des transports

Les antihistaminiques, tels que la dimenhydrinate et la méclizine, sont souvent recommandés pour soulager les symptômes du mal des transports. Ces médicaments agissent en bloquant les récepteurs de l'histamine, une substance chimique libérée par le cerveau en réponse aux mouvements. Ils peuvent aider à réduire les nausées, les vomissements et les étourdissements associés au mal des transports. Il est important de suivre les instructions du fabricant et de consulter un professionnel de la santé avant de prendre des antihistaminiques.

  • Les antiémétiques pour le mal des transports

Les antiémétiques sont des médicaments spécialement conçus pour traiter les nausées et les vomissements. Certains antiémétiques en vente libre, tels que la métopimazine et le dimenhydrinate, peuvent être utilisés pour soulager les symptômes du mal des transports. Comme pour les antihistaminiques, il est important de lire attentivement les instructions du fabricant et de consulter un professionnel de la santé avant de prendre des antiémétiques.

 

Les précautions à prendre avant un voyage

Avant de vous lancer dans un voyage, il est important de prendre certaines précautions pour réduire les risques de mal des transports :

  • Les conseils de préparation avant un voyage

Choisissez une place près de la fenêtre lorsque vous voyagez en voiture, en train ou en avion. Cela vous permettra de voir les mouvements du véhicule et de mieux coordonner les signaux visuels et les sensations kinesthésiques.

Évitez de lire, de regarder des vidéos ou de faire d'autres activités qui pourraient stimuler davantage votre système visuel pendant le voyage. Dans la mesure du possible, fixez votre regard sur des objets fixes à l'horizon.

Essayez de vous reposer et de dormir suffisamment avant votre voyage. La fatigue peut aggraver les symptômes du mal des transports.

  • Les astuces pour un voyage sans mal des transports

Essayez de manger légèrement avant votre voyage, en évitant les repas lourds et gras qui pourraient aggraver les nausées. Optez plutôt pour des collations légères, comme des fruits ou des biscuits salés.

 

Lorsque vous voyagez en voiture, assurez-vous d'avoir une bonne ventilation dans l'habitacle. Ouvrez une fenêtre ou mettez en marche la climatisation pour éviter la chaleur excessive, qui peut aggraver les symptômes du mal des transports.

 

Si possible, faites des pauses régulières tout au long de votre voyage. Sortez de la voiture, marchez un peu et prenez l'air frais pour aider à réduire les symptômes du mal des transports.

 

 

Quels types de trouble digestif peut-on soigner avec des médicaments sans ordonnance ?

On peut soigner différents types de troubles digestifs avec des médicaments sans ordonnance. Voici quelques-uns des troubles digestifs courants qui peuvent être traités, notamment :

 

Il est essentiel de lire attentivement les instructions d'utilisation de chaque médicament, de respecter les doses recommandées et de consulter un professionnel de la santé si les symptômes persistent, s'aggravent ou sont accompagnés de complications graves. Une alimentation équilibrée et une bonne hydratation sont également importantes pour maintenir un système digestif sain.