Sauge

Activa Chrono Gastric - 15 gélules
Produit en stock
9.22 €
Ménopause Bio Phytoceutic - 80 comprimés
Victime de son succès
12.00 €
Ergyflavone Nutergia - 60 gélules
Produit en stock
23.04 €

Utilisation de la Sauge

La sauge est utilisée dans différents champs d’activités pour des fins thérapeutiques, esthétiques ou ornementales. Ce sous-arbuste entre dans les préparations culinaires de différents pays : France, Chine, Inde et bien d’autres. Les feuilles sont les parties de cette plante utilisées, que ce soit dans le domaine médical, dans le domaine cosmétique ou encore en cuisine.

  • En médecine

La sauge fait l’objet de nombreuses recherches scientifiques. Cette plante médicinale trouve son application dans différents domaines de la médecine, à savoir en neurologie, en gynécologie, en endocrinologie et en gynécologie entre autres. Cette plante vertueuse teint une place importante dans la médecine douce comme en phytothérapie et en homéopathie. Elle sert à soigner différentes pathologies.

 

En pharmacie, vous trouverez plusieurs variétés de présentations de sauge sous forme de médicament ou de complément alimentaire. Elle est vendue en tisanes, teinture mère, extraits fluides ou secs et en huiles essentielles.

  • En cosmétique

Dans le domaine de la cosmétique, cette plante aux mille vertus est sollicitée pour résoudre des petits problèmes de la peau et du cuir chevelu.

 

En lotion, cette plante aromatique permet d’assainir les peaux grasses. Il est même possible de faire un bain à la sauge pour profiter de tous ses bienfaits. Afin de traiter les peaux grasses, infusez une grosse poignée de sauge dans 250 ml d’eau pendant un quart d’heure. Le bain de sauge tonifie la peau et soigne les problèmes liés à la transpiration.

 

Au niveau capillaire, elle fortifie les cheveux tout en stimulant leur croissance. Il faut masser délicatement la lotion de sauge sur le cuir chevelu. Le traitement dure environ 10 jours. Il est indispensable d’ajouter du rhum ou de la vodka dans la préparation.

 

L’essence de sauge sert à fabriquer des produits cosmétiques tels que les parfums, les dentifrices et les savons.

  • En cuisine

Plante digeste, la sauge officinale est aussi utilisée en cuisine pour aromatiser certains plats. Elle est connue depuis des siècles pour ses vertus thérapeutiques. C’est pourquoi les Romains et les Grecs incluent les feuilles-de-sauge dans leurs repas.

 

En raison de sa forte teneur en antioxydant, la sauge peut être introduite dans l’assaisonnement des charcuteries. Elle permet d’augmenter leur durée de conservation. Elle peut aussi rehausser le goût de la fougasse, un pain provençal. Les feuilles de sauge peuvent être ajoutées dans les plats de légumes un peu fades comme les pommes de terre et les aubergines. Il faut tout simplement choisir les feuilles sèches dont l’arôme est plus marqué. Les feuilles fraîches s’utilisent dans les hamburgers et les sandwichs aux légumes grillés.

 

En Europe, les feuilles de sauge sont utilisées pour faire des beignets. Il s’agit d’une pratique très courante. Pour cela, il faut tremper ses feuilles dans une pâte à beignets et de les faire frire dans une huile.

On peut ajouter des feuilles de sauge dans divers plats, sauces et boissons. Le thé de sauge au citron et au miel permet de booster l’immunité.

  • Autres

Chez les tribus amérindiennes, certaines espèces de sauge, notamment la salviadivinorum sont employées dans des rites de purification pour combattre les nuisances occultes. Cela vient du fait qu’elles possèderaient des propriétés hallucinogènes.

 

Certaines espèces de sauge sont utilisées pour des fins ornementales. Elles participent dans l’embellissement des jardins et autres espaces verts.

 

Mode d’administration de la sauge

La sauge peut se présenter sous différentes formes : huile essentielle, infusion, teinture mère… Choisissez ce que vous devez utiliser en fonction de votre problème de santé pour profiter de leurs vertus thérapeutiques.

 

En usage externe, l’huile essentielle de sauge sclarée s’utilise en massage corporel pour favoriser la détente. Il est essentiel de la faire diluer dans une huile végétale comme le tournesol avant de l’appliquer. Cette préparation permet aussi de soulager les troubles hormonaux. Lors du massage, insistez sur la zone de l’aine et du plexus solaire afin de combattre la fatigue.

 

En inhalation sèche, il suffit de déposer quelques gouttes d’huile essentielle de sauge sur un mouchoir ou encore sur un galet et de humer. Il est aussi d’usage de diffuser cette huile essentielle avec un diffuseur ou un brumisateur afin de soigner la dépression nerveuse.

 

Pour faire un bain de sauge, versez de l’eau en décoction avec une poignée de feuilles de cette plante dans votre eau de bain. Elle favorise la détente et apaise les douleurs rhumatismales.

 

La macération de sauge permet de nettoyer et de désinfecter les brûlures et les blessures. Elle peut accélérer la cicatrisation des plaies. En compresse, cette plante peut soigner les piqûres d’insectes et les morsures de serpent. L’application de la macération de sauge a la capacité de calmer les douleurs et d’apaiser le prurit.

En friction sur le cuir chevelu, la préparation à base de sauge limite la chute de cheveu et élimine les pellicules.

 

En usage interne, il faut privilégier l’infusion et la teinture de sauge. Elles peuvent aussi être utilisées en gargarisme afin de soulager les maux de gorge. Si vous optez pour la teinture mère, il faut prendre 25 gouttes 3 fois par jour. Pour les extraits liquides, prenez entre 1 ml à 3 ml par jour. En ce qui concerne les compléments alimentaires à base de sauge, il faut suivre les indications mentionnées sur son emballage. Demandez toujours l’avis de votre médecin avant de suivre un traitement même s’il s’agit d’un produit naturel.

 

Quelles sont les propriétés et les vertus de la sauge ?

Cette plante aromatique procure de multiples bienfaits sur la santé en général. Elle constitue un grand aide dans la guérison de nombreuses maladies. Certaines personnes affirment même que la sauge entre dans le soutien du traitement de certains cancers.

  • Sauge, une plante riche en substance antioxydante

Ayant des propriétés antioxydantes, la sauge officinale agit sur les radicaux libres, responsables de beaucoup de maladies. Les radicaux libres constituent une source du vieillissement prématuré de la peau, qui est à l’origine de l’apparition des rides et autres signes de l’âge avant la trentaine. La quantité de ces substances inévitables, qui ne sont autres que les radicaux libres doit être limitée en consommant des aliments antioxydants comme la sauge et les légumes frais.

  • Effet sur la mémoire et les troubles nerveux

La sauge agit aussi au niveau du système cognitif. Elle permet de compenser la déficience cognitive afin d’améliorer la mémoire des personnes atteintes d’Alzheimer. Des études ont même démontré que les extraits de sauge aident à combattre la fatigue passagère et à réduire l’anxiété, le stress et toutes autres dépressions.

Cette plante vertueuse favorise la détente et stimule le système immunitaire. Elle participe également à l’amélioration de l’humeur des personnes dépressives.

  • Anti-inflammatoire, antiseptique et astringent

Grâce à sa propriété anti-inflammatoire, la sauge peut soulager les douleurs musculaires et rhumatismales. Pour cela, vous pouvez prendre un bain avec de la sauge pour vous détendre et diminuer les inflammations. La sauge sous sa forme d’huile essentielle s’utilise en massage pour favoriser la circulation sanguine et pour détendre les muscles. N’oubliez pas de la diluer dans une huile végétale avant de l’appliquer sur la peau.

Cette plante calme la toux des fumeurs et soulage les maux de gorge. Puissant antiseptique, elle constitue un excellent remède naturel pour traiter les gingivites et la pharyngite.

  • Excellent remède digestif et stimulant hormonale

Les feuilles-de-sauge facilitent la digestion gastrique. La Commission E (un panel interdisciplinaire d’experts reconnus en médecine, toxicologie, pharmacologie, phytothérapie et pharmacie) reconnait cette vertu. Elles ont aussi le pouvoir de stimuler l’appétit et de booster la santé en général. Cette partie de la plante peut traiter les spasmes digestifs et les douleurs abdominales.

 

En gynécologie, la sauge permet de régulariser les cycles menstruels et calmer les douleurs pendant les règles. Elle soigne la leucorrhée et lutte contre les bouffées de chaleur causées par la ménopause.

Cette plante possède d’autres propriétés médicinales. Grâce à son effet hypoglycémiant, la sauge peut être utilisée en cas de diabète.

 

Dans quels cas utiliser la sauge ?

La sauge entre dans le traitement de nombreuses maladies. Il est même démontré qu’elle a la capacité de réduire la fièvre modérée ou légère. Les femmes en période de ménopause doivent l’utiliser pour soigner la bouffée de chaleur. Si vous souffrez de douleurs menstruelles, cette plante constitue également la solution efficace la plus naturelle.

 

Les personnes atteintes de rhumatisme ou autres maladies articulaires peuvent en outre prendre la sauge sous sa forme de médicament ou de complément alimentaire. Un massage avec l’huile essentielle de sauge permet aussi de soulager les douleurs et favorise la détente.

 

En cas de morsure de serpent ou de blessure, vous pouvez utiliser en compresse les feuilles-de-sauge. Elles accélèrent la cicatrisation et soulagent les douleurs. Si vous avez une peau grasse, prenez un bain de sauge ou diffusez tout simplement un extrait liquide de sauge sur la partie concernée pour résoudre le problème. Cet extrait permet également de réguler la production de sébum.

 

En cas de perte significative de cheveux, il est recommandé de faire une infusion de sauge et de l’appliquer sur le cuir chevelu. Massez vos cheveux pendant quelques minutes et puis lavez-les comme d’habitude.

Pour soigner le stress, le bain de sauge est une solution efficace. Elle permet de détendre le corps, mais aussi le système nerveux. C’est aussi un remède naturel pour lutter contre la fatigue.

 

Pour venir à bout lutter de la transpiration, utilisez les feuilles-de-sauge. Si vous avez les pieds qui transpirent beaucoup, il faut mettre ces feuilles dans les chaussures pour réguler la transpiration.

 

Valeurs nutritionnelles de la sauge

La sauge est une plante dotée de bienfaits impressionnants. Ces vertus proviennent de ses différents actifs ayant des propriétés médicales. Cette plante contient de l’acide rosmarinique et de l’acide carnosique qui lui procurent des effets antioxydants. Les compléments alimentaires à base de sauge sont riches en œstrogène, en phénoliques et en mucilage.

 

L’usage de cette plante riche en vitamine K permet de préserver la santé du tissu des os. Elle joue aussi le rôle antihémorragique. Il faut aussi mentionner que la vitamine k qui la compose participe à la synthèse des protéines et à la formation des os (notamment pour les nouveau-nés).

 

C’est aussi une source de fer. Ce dernier est essentiel pour le transport d’oxygène et pour la fabrication de nouvelles cellules et hormones. On peut aussi trouver des calories, des glucides, des lipides et des fibres alimentaires dans les feuilles-de-sauge.

 

Précaution et contre-indications

Étant donné que la sauge contient une grande quantité de vitamine K, il convient de ne pas l’utiliser si vous suivez un traitement avec des médicaments anticoagulants. Cela s’explique par le fait que la vitamine K présente dans cette plante a un effet coagulant.

 

Les femmes enceintes ne doivent pas utiliser l’huile essentielle de sauge. Il en est de même pour les patients souffrant d’épilepsie. En effet, cette huile est composée de thuyone, une substance neurotoxique.

 

Évitez le contact de l’huile essentielle de sauge avec les yeux et les muqueuses. Puisqu’elle est concentrée, il faut toujours la diluer dans une huile végétale avant de s’en servir. Dans tous les cas, il faut toujours consulter un médecin avant de l’utiliser.

 

Il faut la tenir hors de la portée et de la vue des enfants.

 

Synergie possible

Les extraits de feuilles-de-sauge peuvent être utilisés avec d’autres huiles ou actifs pour obtenir plus d’effets. Le choix de la synergie se fait en fonction de la maladie à traiter.

 

Lors de la ménopause, la sauge est un excellent moyen de ne pas souffrir des effets de la bouffée de chaleur. En association avec le Maca, la sauge serait encore plus efficace.

 

Pour guérir les troubles digestifs, d’autres combinaisons peuvent produire de bons résultats :

  • Spasmes et gaz dans l’estomac : ajoutez un charbon végétal dans la préparation de sauge.
  • Nausée et indigestion : ajoutez une huile essentielle de citron ou de menthe poivrée dans votre formule à base de sauge. Il est possible d’adjoindre du gingembre ou de l’artichaut en cas de mauvaise digestion. En cas d’hépatique, utilisez du radis noir et des feuilles-de-sauge dans votre préparation.

Ce que disent les professionnels de santé à propos de la sauge

Les études menées par l’Agence européenne du médicament démontrent qu’il n’est pas convenable de suivre un traitement continu à base de sauge. En usage interne, la Commission E et l’ESCOP informe que le traitement de la transpiration excessive ne doit pas dépasser les quatre semaines. Du côté de l’ESCOP, elle évoque l’idée que le traitement à base d’extrait aqueux sera plus efficace que l’utilisation en infusion.

 

Selon les professionnels de la santé, même si la sauge officinale est reconnue et utilisée comme traitement de la transpiration et des divers troubles menstruels, elle détient d’autres vertus. Ses bienfaits étant nombreux, il est intéressant de noter qu’elle possède des propriétés antioxydantes, anti-infectieuses et antitumorales. D’après les recherches des scientifiques, son action pour les fonctions cognitives fait que la sauge est une excellente alliée à utiliser surtout chez les personnes qui commencent à prendre de l’âge. Une étude menée par des spécialistes a pu démontrer qu’il faudrait faire attention à l’usage de son huile essentielle. Effectivement, sa teneur en thuyones invite le médecin et/ou sujet à bien étudier sa dose d’utilisation. À forte dose, ce principe actif aurait des effets abortifs et neurotoxiques. Utilisée en phytothérapie, en feuille, la quantité de thuyones est relativement faible par rapport à sa forme extraite en huile essentielle. Ceci dit, il faut tout de même se méfier des utilisations excessives et à fortes doses. À chaque usage de produit ayant la sauge comme principe actif, il vaut mieux se référer aux différentes contre-indications.

 

Dans tous les cas, il reste important de toujours respecter les doses prescrites et recommandées par les professionnels de la santé. En cas d’apparition de symptômes, il est conseillé de consulter un médecin.

La sauge appartient à la famille botanique des labiées ou Lamiaceae qui compte plus de 900 espèces. Cette plante vivace est connue sous le nom scientifique de SalviaOfficinalis. Au Moyen Âge, elle a été considérée comme étant une panacée. Certaines variétés notamment la sauge officinale (salviaofficinalies) et la sauge sclarée (salviasclarea) possèdent des propriétés médicinales. La sauge est aussi une plante qu’on trouve dans la préparation culinaire provençale. Ses feuilles aromatiques s’avèrent être très efficaces pour traiter de nombreux problèmes de santé : troubles digestifs, maladie d’Alzheimer, maux de gorge et troubles de la ménopause entre autres. Dans le milieu pharmaceutique, cette plante aux multiples bienfaits se présente sous plusieurs formes : huile essentielle, teinture, feuilles séchées et bien d’autres. Tour d’horizon sur les propriétés, l’utilisation, les contre-indications et les compostions de la sauge.

 

Histoire et origine

La sauge est une plante médicinale réputée depuis l’Antiquité. Elle figure parmi les plus anciennes plantes. Sa culture débute vers le XIIIe siècle. Il y avait même un adage très populaire qui dit : « Pour quelle raison un homme devrait-il mourir alors que de la sauge pousse dans son jardin ? » Les Égyptiens ainsi que les Romains connaissaient déjà les vertus de cette plante. Si les Grecs s’en servaient pour guérir les petits maux digestifs, les Romains l’utilisaient comme tonique et compresse contre les morsures de serpent.

 

Son appellation scientifique « salvia » vient du mot latin « salvare » qui veut dire guérir. C’est pour cette raison que cette plante à la fois aromatique et médicinale s’ajoute dans la composition de plusieurs préparations. François Ier donna l’instruction d’utiliser la sauge afin de réaliser l’eau d’arquebuse. Cette dernière est destinée au début à soigner les plaies occasionnées par une arme. Elle devient par la suite un remède traditionnel permettant de combattre beaucoup de pathologies. À présent, l’Agence européenne de médicament ainsi que d’autres comités scientifiques reconnaissent la valeur thérapeutique de cette plante pour le traitement des inflammations de l’ORL et de la peau.  

 

Il faut souligner que l’usage médicinal de la sauge fait aussi partie de la médecine ayurvédique en Inde. Cette plante traversait des siècles et des continents en tant que médicament et plante alimentaire. D’ailleurs, elle était déjà utilisée comme ingrédient dans bon nombre de plats traditionnels et s’utilise dans le traitement de certaines maladies digestives.

 

La sauge est présente dans toutes les zones tempérées, les régions ensoleillées ainsi que sur les sols suffisamment drainés. Son lieu d’origine est le Bassin méditerranéen. Toutefois, on peut la retrouver dans beaucoup de pays et de régions dans le monde. Il faut noter que tous les types de sauge, surtout ceux provenant de l’Europe, n’ont pas les mêmes caractéristiques.

 

Caractéristique

Toutes les variétés de sauges sont toutes différentes. Chacune possède des propriétés botaniques spécifiques. Toutes les espèces sont des arbustes ou vivaces. En Europe, quelques dizaines de sauges s’avèrent être indigestes dont la sauge des prés.

 

La Sauge officinale ou encore Salviaofficinalis est à la fois vivace et rustique. Elle est résistante et peut vivre plusieurs années. Il s’agit d’un sous-arbrisseau à tige quadrangulaire mesurant 80 cm de hauteur environ. Cette espèce prospère dans les régions ensoleillées et sèches. Elle dispose de petites fleurs en épis avec une nuance violette ou bleue. Ses feuilles présentent une couleur vert-de-gris de forme ovale à la texture douce. La sauge officinale est l’espèce la plus connue dans le domaine de la médecine. Les autres variétés renferment par ailleurs des vertus intéressantes et presque similaires à l’officinalis.

 

La Sauge sclarée ou Salviasclarea est une variante bisannuelle pouvant atteindre jusqu’à 1 mètre de hauteur. Cette plante dressée est à la fois robuste et velue dégageant un parfum musqué. Elle possède des feuilles ovales et gaufrées et développe des fleurs lilas et bleues.

 

La Sauge d’Espagne (Salvialavandulifolia) est aussi un sous arbrisseau de 50 cm de taille en moyenne. Cette espèce de sauge a des fleurs dont la taille et le parfum sont similaires à la lavande. Ces fleurs présentent des couleurs bleues et violettes.

 

Il faut noter que certaines espèces ne sont pas comestibles, mais juste ornementales. La sauge officinale apprécie la compagnie d’autres espèces comme le Salviaofficinalis « Aurea » et le Salviaofficinalis « Purpurescence ».