» » » Mycoses des ongles

Mycoses des ongles (Cheveux et ongles)

Conseils santé

les mycoses (symptomes, causes et traitements)

 

Une mycose des ongles ou onychomycose, est une infection provoquée par un champignon qui atteint les ongles des orteils (dans 80% des cas) ou des doigts et qui aboutit progressivement à sa destruction. Le plus souvent, l'onychomycose est due à un dermatophyte qui se développe en milieu chaud et humide. Ainsi, la transpiration des pieds dans les chaussures fermées ou les activités en milieu humide tel que la natation sont particulièrement favorables à son développement.  30% des personnes âgées de plus de 70 ans ont une onychomycose. 

 

Les symptômes d'une mycose des ongles sont les suivants : 

  • épaississement de l'ongle qui devient friable. Coloration jaunâtre ou brunâtre (parfois noire) de l'ongle. 
  • Atteint surtout l'ongle du gros orteil mais peut toucher n'importe quel ongle. 
  • Possibilité de douleur à la pression de l'ongle. 

Une consultation médicale sera nécessaire si plus de deux ongles sont atteints chez une même personne, si plus d'un tiers de l'ongle est atteint ou la base de l'ongle est atteinte, ou si la personne est diabétique ou immunudéprimée. 

 

Lorsqu'on a une mycose des pieds, vous pouvez appliquer un vernis antifongique. Par exemple le Curanail (Amlorolfine). Ce médicament s'applique une fois par semaine en retirant au préalable le reste du vernis avec un dissolvant. Il faut également limer l'ongle et le nettoyer avec une lingette fournie. Le traitement pour soigner la mycose des pieds est long. Il dure en moyenne 6 mois pour les doigts et 9 mois en moyenne pour les orteils. Il doit être effectué jusqu'à repousse complète de l'ongle sain, sinon il est totalement inefficace. 


Il existe d'autres traitements locaux pour la mycose des pieds, comme l'Apaisyl ongles abîmés ou le Nailner. Les applications sont en règle générale quotidienne jusqu'à guérison complète de l'ongle. 


Le saviez vous ? ENnse séchant soigneusement les poieds, sans oublier les ongles après la douche on limite le risque de mycoses des pieds. Il est préférable de choisir des chaussettes en coton, et de les changer tous les jours. Il est important de porter des chaussures aérées et de les alterner d'un jours sur l'autre. Pour éviter d'attraper des mycoses des ongles à la piscine, portez des tongs dans les lieu publiques comme les douches et les vestiaires collectifs. Faites également attention au risque de contagion, ne touchez pas votre ongle infecté. Coupez les ongles régulièrement.

 

Mycoses des ongles

Mycoster 1% crème - tube de 30g
Produit en stock
3.82
Lamisilate 1% crème - tube de 10g
Produit en stock
4.73
Pevaryl 1% crème - tube de 30g
Produit en stock
4.79

Les manifestations

Les mycoses figurent parmi les problèmes cutanés les plus courants. Elles sont sans risques et se développent discrètement. Leur diagnostic se base sur leur localisation et sur l'étude des caractéristiques du champignon responsable de l’infection.

 

Les mycoses touchent différentes zones du corps, de la tête aux ongles des pieds. Elles atteignent principalement les plis de la peau : aisselle, aine, sous les seins, nombril, espace entre les orteils ou les doigts, etc. La macération et la transpiration facilitent le développement des champignons. Les pieds des athlètes sont les plus touchés par cette infection cutanée.

 

Les symptômes les plus courants sont des plaques rougeâtres, des démangeaisons et une collerette blanchâtre.

 

Les traitements

Les antifongiques sont utilisés dans le traitement des infections locales et profondes, dues à des champignons microscopiques, en l’occurrence les mycoses cutanées. Ils pénètrent la membrane cellulaire des champignons et détruisent les cellules pour provoquer leur mort.

 

D’autre part, les médecins pourront prescrire des antimycosiques pour lutter contre les champignons responsables des mycoses. Ils sont proposés sous forme de gel, de crème, de poudre, de lotions, de bains de bouche, de vernis et par voie orale.

 

Concernant la posologie usuelle, une application quotidienne est impérative. La durée du traitement varie de 15 jours à 1 mois.