» » » Chute de cheveux

Chute de cheveux (Cheveux et ongles)

Conseils santé

 

La chute des cheveux est physiologique quand elle se situe entre 50 et 100 cheveux par jour, avec un pic en automne et au printemps. Quand la perte de cheveux est plus importante et sur une période de plus de 6 semaines, on parle d'alopécie. Chez les hommes, la cause est le plus souvent androgénétique : due à une sensibilité génétique du cuir chevelu aux hormones masculines (la testostérone principalement). Chez la femme, les alopécies ont des origines plus variées : carences nutritionnelles (régimes), déficit en fer (règle abondantes, après un accouchement), origine androgénétique, troubles thyroïdiens, pilule contraceptive mal adaptée.


Chez l'homme, la chute des cheveux débute au niveau des golfes et du haut du crâne, puis s'étend progressivement. Chez la femme, la perte de cheveux et plus diffuse avec une raréfaction globale des cheveux et un élargissement de la raie médiane.
Une consultation médicale sera nécessaire si la chute de cheveux est localisée, en plaques ou avec des démangeaisons (teigne), si elle concerne un adolescent de moins de 18 ans, si la chute des cheveux fait suite à un traitement de médicaments, ou si la fatigue est associée avec une prise ou perte de poids. 
 

Pour la perte de cheveux chez les homme, on conseillera d'appliquer localement une lotion au minoxidil 5%. Pour l'alopexy ou l'Aolstil on  applique 1 ml matin à soir sur les cheveux secs, du centre de la zone à traiter vers la périphérie. L'efficacité est visible au bout de 4 mois. Il existe également d'autres lotions et shampooings antichutes comme Dercos Amniexil ou shampooings fortifiants qui sont d'excellents compléments du traitement au minoxidil. 

 

Chez la femme, la chute de cheveux sera traiter avec des compléments en vitamines et/ou acides aminés. On conseillera par exemple de prendre Cystine B6, 4 comprimés par jour au cours des repas. Il existe d'autres compléments alimentaires anti-chute, comme le forcapil ou Oenobiol capillaire, qui sont très efficaces en cure de 3 mois. Il est également recommandé chez les femmes d'utiliser des shampooings fortifiants ou anti-chutes de cheveux en complément. 


Le saviez vous ? Il est recommandé de se laver les cheveux fréquemment avec un shampooing doux pour éviter l'excès de sébum qui asphyxie le cuir chevelu. Utiliser des peignes et des brosses en poils naturels. Limiter l'usage du sèche cheveux, et ne pas le coller à la racine des cheveux. Eviter les colorations, les défrisages ou les permanentes.
 

Chute de cheveux

Chute de cheveux : alopécie et calvitie

L’alopécie est la chute rapide des cheveux ou des poils. En général, une personne perd 40 à 100 cheveux par jour. Toutefois, en automne, la mue peut atteindre 175. Les chutes sont considérées comme pathologiques, dès que l’individu perd plus de 100 cheveux.

 

La calvitie est le résultat de l’alopécie, c'est-à-dire en l’absence de cheveux causée par une perte accélérée. Dans la majorité des cas, elle est génétique et le dégarnissement débute au niveau du front, pour s’étendre vers le sommet du crâne.

 

Les solutions contre la chute de cheveux

On dénombre 25 cycles capillaires, durant lesquels les cheveux poussent, vivent et meurent. Généralement, la durée d’un cycle est de trois ans. Cependant, cette durée peut être plus ou moins longue, en fonction de l’activité de l’enzyme alpha réductase. 

 

Des recherches scientifiques ont permis de prouver que le finastéride et le minoxidil renforcent l’activité de l’alpha réductase, et réduisent la chute de cheveux. Néanmoins, il faut savoir que la prise de finastéride et de minoxidil a un effet néfaste sur la libido.

 

Les compléments alimentaires riches en vitamine B sont des alternatives. Ces compléments peuvent rallonger les cycles capillaires, et en conséquence, la durée de vie des cheveux. La cystéine sera efficace, puisqu’elle a un effet bénéfique sur le système immunitaire et répare l’ADN de la peau et des cheveux.