» » » » Pevaryl 1% crème - tube de 30g
Pevaryl 1% crème - tube de 30g
Zoom

Pevaryl 1% crème - tube de 30g

Note moyenne : 9 avis

Le médicament Pevrayl 1% est indiqué dans le traitement ou le traitement d’appoint de certaines mycoses (affections cutanées dues à des champignons).

Produit en stock
Quantité 
+
-

Maximum 1

Ajouter au panier

Livraison dès 3.99 € à domicile, point relais, click & collect

Livraison offerte dès 49 € de commande

 

Ces produits peuvent également vous intéresser
Description
Le conseil du pharmacien
MARQUE
Notes et avis

Pevaryl 1 % crème - tube de 30 g est prescrit pour le traitement d’appoint de différentes mycoses, dont les candidoses. Il est également indiqué en cas de dermatophyties ainsi que de teignes.

 

Comme principe actif, cette crème renferme du nitrate d’éconazole. C’est un antifongique dans la catégorie des imidazolés. Pour ce qui est des excipients, le Pevaryl 1 % crème propose des stéarates d’éthylèneglycol et de macrogols 300 et 1500 (Téfose 63), paraffine liquide, glycérides poly glycolyses insaturés (Labrafil M 1944 CS), acide benzoïque, parfum comme des huiles essentielles de rose, du jasmin, d’iris, du santal, d’ylang-ylang, de coriandre, de vétyver, d’inalol, d’alcool cinnamique, d’aldéhyde cinnamique), de butylhydroxyanisole, et d’eau purifiée.

 

Posologie du Pevaryl 1 % crème - tube de 30 g

Le Pevaryl 1 % crème - tube de 30 g est destiné uniquement pour une application externe. Avant chaque application, il faut penser au nettoyage de la zone à traiter. Une fois que celle-ci est bien sèche, apposez la crème sur et autour de la plaie. Par la suite, il faut masser délicatement jusqu’à ce qu’à imprégnation complète. Une application de 2 à 3 fois suffit pour venir à bout de ces mycoses. Le traitement doit être en continu durant 2 à 4 semaines. La régularité d’application est gage d’un résultat efficace.

 

Quelles sont les précautions d’emploi pour le Pevaryl 1 % crème ?

Evitez de mettre Pevaryl 1 % crème en contact avec les yeux ou le nez ainsi que sur les muqueuses. Enfin, il est interdit de se laver ou se doucher avec un savon au pH acide durant le traitement, car cela encourage le développement du Candida.

 

L’avis du médecin est indispensable pour les personnes souffrant d’une autre pathologie et celles qui prennent des antivitamines K ou d’autres médicaments à base d’éconazole.

 

Les contre-indications pour le Pevaryl 1 % crème — tube de 30 g ?

Il est préférable de ne pas utiliser le Pevaryl 1 % crème — tube de 30 g durant le premier trimestre de la grossesse sauf si la crème est prescrite par un médecin. Il est interdit d’appliquer cette solution sur les seins pendant la période d’allaitement. L’arrêt du traitement est impératif en cas d’apparition d’allergies aux différents composants du Pevaryl 1 % crème.

 

Quels sont les effets secondaires liés à l’utilisation du Pevaryl 1 % crème ?

Le Pevaryl 1 % crème engendre quelques effets indésirables, mais ceux-ci varient d’une personne à une autre.

 

Les symptômes les plus fréquents sont des démangeaisons, une sensation de brûlure ainsi qu’une douleur sur la zone à traiter. Il y a des personnes qui présentent certains signes après son utilisation tels que des rougeurs, un inconfort et une dilatation de la partie traitée.

 

Des effets secondaires peu fréquents peuvent apparaitre tel un gonflement de la gorge ou du visage, une éruption sur la peau, des cloques, une exfoliation de la peau et une dermite de contact.

Retour en haut
Description
Le conseil du pharmacien
MARQUE
Notes et avis

Les mycoses cutanées touchent actuellement entre 15 et 30 % de la population. Plusieurs zones du corps peuvent en être atteintes. Des traitements efficaces existent. Mais, avant tout, il est essentiel de comprendre ce phénomène afin de se prémunir contre une récidive.

 

À propos de cette infection

Les mycoses de la peau sont causées par des champignons. Elles sont sans dangers malgré le fait que leurs manifestations esthétiques soient désagréables et que les démangeaisons qu’elles entraînent soient souvent insupportables. Elles se trouvent sur plusieurs parties du corps, notamment dans les zones où la température et l’humidité sont élevées (pieds, plis, interstices cutanés).

 

Durant l’été, la plupart des gens profitent des vacances pour aller au bord de la mer ou à la piscine. Inopinément, des mycoses de la peau peuvent apparaître. En effet, dans ces situations, les conditions sont réunies pour qu’elles se manifestent. Étant donné que les champignons en cause sont déjà présents dans la couche superficielle de la peau, la chaleur et l’humidité de la transpiration favorisent leur apparition. Heureusement que le problème est facile à traiter dans la majorité des cas si les indications y afférentes ont été suivies à la lettre.

 

Les différents traitements

Des médicaments en application locale sont parfois amplement suffisants pour traiter des mycoses de la peau à un stade encore peu étendu. Ils sont constitués de composants qui proviennent de différentes catégories chimiques. L’Éconazole est l’un des antifongiques les plus employés pour soigner les mycoses cutanées. Il est la principale substance active dans le Pevaryl 1 % crème.

 

D’autres éléments faisant partie de la famille des Imidazolés sont aussi très utilisés et présentent une efficacité similaire. Ils sont indiqués pour éliminer de nombreux champignons mycosiques tels que le Candida Albicans, les Dermatophytes ou le Malassezia Furfur. Ils sont également conditionnés sous plusieurs formes (crème, émulsion, poudre, solution) et la durée d’utilisation est variable d’une infection à une autre. Par ailleurs, bon nombre de traitements sont accessibles et ne réquièrent aucune prescription médicale.

 

La Terbinafine, un autre antifongique, est aussi très présente dans certains médicaments anti-mycose. Sous forme de crème, ceux-ci sont uniquement utilisés pour soigner le pied d’athlète de plus de 12  ans.

Pour éviter la réapparition

Les médicaments pour traiter les mycoses de la peau ont une efficacité rapide. Toutefois, il y a des risques de récidive si le traitement n’est pas suivi d’une bonne hygiène corporelle. Il s’agit, entre autres, de bien nettoyer les zones favorables à leur réapparition.

 

Si une maladie cutanée laisse apparaître des taches sur la peau, il est impératif d’éviter de porter des habits en tissu synthétique qui bloquent l’évacuation de la transpiration. Il faut aussi s’abstenir d’aller dans les saunas et de s’enduire d’huiles. En effet, l’infection en cause est le Pityriasis Versicolor, un champignon qui est attiré par les corps chauds et gras.

 

En ce qui concerne les autres manifestations mycosiques, il suffit de ne pas marcher pieds nus en plein été, de sécher les interstices entre les orteils après un bain, de mettre des vêtements en coton et des souliers ne couvrant pas les orteils. 

Laurence Silvestre

Docteur en Pharmacie

Section d'inscription : A - Numéro RPPS : 10001822864

 

 

Retour en haut
Description
Le conseil du pharmacien
MARQUE
Notes et avis

Johnson & Johnson Santé Beauté France

1 rue Camille Desmoulins
92787 Issy-les-Moulineaux Cedex 09
France

 

Sites de production

Rue de Retortat
51120 Sézanne
France

 

+33 (0)1 55 00 48 00

00 800 260 26 000
00 800 555 22 000


labo@jnj.com
 

 

Retour en haut
Description
Le conseil du pharmacien
MARQUE
Notes et avis

Avis des internautes sur Pevaryl 1% crème - tube de 30g (9 avis)

- Posté le dimanche 27 janvier 2019 par patrck B
conforme à la commande livraison rapide
- Posté le mercredi 26 décembre 2018 par andré G
produit efficace
- Posté le lundi 17 décembre 2018 par samira D
Livraison ultra rapide.
[Ajouter votre commentaire]
Retour en haut
Nos conseils santé
mycose pied
Les mycoses des pieds : causes, symptômes, traitements, précautions
Santé
Également appelée « pied d’athlète », la mycose des pieds est une infection dermatologique causée par le développement d'un champignon ou d'un parasite microscopique de la peau.
En savoir plus
Informations mises à jour le 13/01/2021 à 23:05:33