Eczéma traitement

Stelatopia Intense Mustela - tube de 30ml
Produit en stock
13.50 €
Cicavit+ SOS grattage SVR - spray de 40 ml
Produit en stock
13.09 €
Cortisédermyl 0,5% crème - tube de 15 g
Produit en stock
3.35 €
Huile essentielle Niaouli Bio Dr Valnet - 10 ml
Victime de son succès
5.80 €

Comment prévenir l’eczéma ?

Il n’y a pas de mesure reconnue pour éviter l’apparition de l’eczéma ni de consensus médical à cet égard. Il est juste possible de prendre des mesures qui peuvent aider à atténuer les crises. Il faut, par exemple, éviter la consommation d’aliments contenant des allergènes qui sont susceptibles de provoquer ou encore d’aggraver les crises. On compte, entre autres, le blé, le lait, le chocolat… Il est également nécessaire de réduire le stress, éviter l’exposition aux allergènes et ne pas agresser la peau avec divers produits cosmétiques.

L’eczéma désigne une affection cutanée non contagieuse qui peut avoir diverses causes. C’est la raison pour laquelle l’apparition de cette pathologie peut être différente d’une personne à une autre. Quoi qu’il en soit, qu’il s’agisse d’un eczéma atopique, dyshidrosique, allergique, dermite, séborrhéique, de contact ou de stase vasculaire, il est possible d’y apporter un soulagement.

 

Qui peut être touché par l’eczéma ?

Étant la maladie de peau la plus courante, l’eczéma touche des personnes de tous les âges. En revanche, ayant une forte composante génétique, elle est plus fréquente chez les personnes ayant un proche parent qui en souffre ou chez les personnes sensibles aux allergènes.

 

Quelles sont les causes de l’eczéma ?

Les causes exactes de l’eczéma restent inconnues. Toutefois, il existe certains facteurs qui peuvent générer son apparition ou aggraver les symptômes :

– Les allergènes : cette maladie est fréquente chez les personnes qui sont sensibles aux pollens, aux squames animales, aux acariens, aux moisissures, à la poussière, mais aussi aux allergènes alimentaires ;

– Le contact de la peau avec des matières synthétiques, de la laine ou certains produits d’hygiènes ou cosmétiques comme les parfums, les savons, la lessive et les adoucissants ;

– Les émotions : anxiété, conflits relationnels ou stress ;

– Les infections de la peau : l’eczéma est surtout fréquent en cas d’infection aux champignons, entre autres, le pied d’athlète ;

– Une habitation très sèche ou une chaleur humide ;

– L’agression de la peau en la mouillant et en la séchant fréquemment.

 

Comment reconnaître l’eczéma ?

L’eczéma se reconnaît particulièrement par des lésions cutanées diffuses ou groupées. Il se caractérise par divers signes cliniques qui peuvent se superposer, coexister ou se succéder. Parmi ces signes, il y a l’érythème, la rougeur et les vésicules ou cloques qui provoquent un suintement en cas de rupture. Il peut aussi y avoir des croûtes générées par le grattage, de la sécheresse cutanée, du prurit ou des démangeaisons. À long terme, ces symptômes peuvent entraîner un épaississement cutané nommé lichénification.

 

Chez un nourrisson, les lésions débutent généralement sur les joues, mais aussi le front et le cuir chevelu. Elles peuvent ensuite s’étendre sur les bras, les jambes et le tronc. Pour les enfants à partir de 2 ans, l’affection prédomine les plis de flexion des coudes, des genoux et des poignets. Tandis que chez l’adolescent et l’adulte, les lésions se localisent souvent sur le visage, le cou et les membres.

 

Comment guérir l’eczéma ?

Il n’existe pas de traitements qui peuvent guérir complètement l’eczéma. Par conséquent, il est possible d’y apporter des soins afin de limiter l’inflammation et atténuer l’inconfort que cette maladie de peau peut engendrer au quotidien.

 

Comme traitements médicamenteux, on peut appliquer des crèmes ou des onguents à base de cortisone sur la zone atteinte. Ces produits visent généralement à atténuer les démangeaisons et les inflammations. Les crèmes qui contiennent moins de stéroïdes peuvent même être utilisées en tant que traitement de maintien. En cas d’eczémas plus sévères, des corticostéroïdes par voie orale seront prescrits. Cependant, pour prévenir la perte des minéraux des os, l’administration de ce médicament doit se faire sur une courte durée. Ce traitement peut aussi être remplacé par des médicaments immunomodulateurs comme le tracolimus et le pimecromilus. Sans stéroïdes, ces derniers aident à diminuer l’activité du système immunitaire. Contrairement aux corticostéroïdes, ils génèrent peu d’effets secondaires.

 

Mis à part cela, la prise d’antihistaminiques est recommandée de manière occasionnelle pour réduire les démangeaisons. Les antibiotiques, quant à eux, sont conseillés en cas d’apparition d’infection bactérienne sur une plaque d’eczéma. La cyclosporine quant à elle est préconisée dans les cas graves. Quoi qu’il en soit, il est toujours nécessaire de demander l’avis d’un professionnel de la santé.

 

En complément des traitements médicamenteux, un dermatologue prescrira un traitement par rayons ultraviolets. Ici, on utilise des appareils qui émettent des radiations UVA et UVB pour effectuer la photothérapie ou la photochimiothérapie. Cette technique est déconseillée aux personnes hypersensibles atteintes de dermatite au soleil. Par conséquent, il faut aussi savoir qu’elle favorise le vieillissement prématuré de la peau et l’apparition du cancer.

 

Comment traiter l’eczéma dû au stress ?

Des approches psychologiques peuvent être indispensables en cas d’eczéma généré par des facteurs émotifs et psychologiques. Parmi les plus utilisées, il y a la thérapie cognitivo-comportementale. Celle-ci a pour objectif d’accompagner psychologiquement le patient et l’aider à changer son habitude impulsive comme le simple fait de se gratter. En effet, le grattage rend la peau vulnérable et l’abîme.

 

Est-il possible d’utiliser des produits naturels pour traiter l’eczéma ?

Pour soulager les crises éruptives de l’eczéma, il est envisageable d’utiliser des produits naturels à base de plantes qui peuvent être utilisés sous forme de crème, d’onguent ou de compresses :

– Le gel d’aloès s’avère efficace pour soulager l’eczéma séborrhéique. Cette plante possède des propriétés émollientes ;

– L’huile de bourrache atténue les symptômes de l’eczéma, notamment les rougeurs et les démangeaisons. Elle permet aussi d’hydrater la peau ;

– La lotion naturelle à base d’avoine est souvent utilisée pour traiter diverses maladies de peau qui sont caractérisées par l’inflammation, la séborrhée ou les démangeaisons. Aucune étude d’efficacité n’a été effectuée sur l’eczéma. Cependant, certaines personnes ont témoigné de son efficacité ;

– L’huile essentielle de menthe poivrée est réputée pour sa capacité à soulager les démangeaisons et les irritations cutanées. En revanche, son utilisation sur des enfants de moins de 4 ans est déconseillée, car cette huile peut déclencher des spasmes du larynx ou des bronches.

 

Découvrez les autres gammes pour traiter l’eczema

Tous les traitements pour l’eczéma

Soigner l’eczéma avec l’homéopathie

Soins pour soigner l’eczéma aux oreilles

Soigner l’eczéma des paupières

Traitement pour se débarrasser des plaques d’eczéma

Lutter contre l’eczéma sur les bras

Soins pour lutter contre les démangeaisons cutanées

Traitement contre l’eczéma du cuir chevelu

Soigner l’eczéma de contact

Eczéma : traitement pour s'en débarrasser