» » » Conjonctivite

Conjonctivite (Ophtalmologie)

Conseils santé

 

Une conjonctivite est une inflammation de la menbrane recouvrant la face interne de l'oeil et une partie du globe oculaire. L'irritation de la conjonctive est un problème courant provoqué le plus souvent par une infection bactérienne ou virale, une allergie, ou encore l'introduction accidentelle d'un produit chimique dans l'oeil.


Le traitement homéopathique de la conjonctivite consiste à prendre 3 granules par jour des deux souches les plus approchantes jusqu'à amélioration des symptômes : 

  • Acconitum napellus 5 CH : indiqué en cas de conjonctivite survenant après un coup de froid sur l'oeil.
  • Belladonne 5 CH : à utiliser en cas de conjonctivite douloureuse avec les yeux très rouges, gênés par la lumière. 
  • Arnica 5 CH : préconisé en cas de conjonctivite après un traumatisme
  • Mercurius solubilis 5 CH : conseillé en cas de conjonctivite avec présence de pus. 
  • Allium cepa 7 CH : conseillé en cas de conjonctivite avec larmoiement non irritant. 
  • Euphrasia 7 CH : conseille en cas de conjonctivite avec larmoiement irritant. 
  • Pulsatilla 7 CH : à utiliser en cas de conjonctivite avec les paupières collées le matin, peu irritées. 
  • Arsenicum album 7 CH : préconisé en cas de conjonctivite allergique, souvent accompagnée d'une rhinite. 
  • Poumon histamine 9 CH : indiqué en cas de conjonctivite allergique. 


Il est possible d'associer au traitement homéopathique dans un contexte allergique 50 gouttes de Ribes nigrum 1DH à prendre matin et soir jusqu'à amélioration. 


Si vous êtes adeptes des médecines alternatives, il est possible de prendre manganèse cuivre une fois par jour jusqu'à amélioration. 


Le saviez vous ? Chez les personnes sensibles, la fumée de tabac, les parfums de maison, les cosmétiques, les produits d'entretien, la colle des meubles en bois aggloméré favorisent l'apparition de conjonctivites et sont à rechercher dans toute inflammation revenant régulièrement.
 

Conjonctivite


Un classique de l'homéopathie

Ne pensez pas que l'homéopathie doit être prise à la légère ! Une consultation avec un praticien spécialisé est vivement recommandée. Une ordonnance homéopathique peut contenir différents produits, avec des prises qui s'étalent à différents moments de la journée.



Plusieurs produits homéopathiques

En général, plusieurs types d'affections, aiguës ou récidivantes, peuvent être soignés grâce à l'homéopathie. Dans le cas d'une maladie à évolution rapide, on cherche à guérir rapidement le mal, sur une période réduite. S'il s'agit d'une affection chronique ou récidivante, l'homéopathie va d'abord ralentir le nombre de crises.

Avec une prescription pluraliste, le praticien combine les caractéristiques de plusieurs substances actives. Un homéopathe dit "uniciste" ne se sert pas de traitements additionnels, mais une seule substance active.

 

Utiliser l'homéopathie pour la guérison de nombreux symptômes

N'hésitez pas à recourir à l'homéopathie si un rhume vous gâche la vie ou si votre enfant a des problèmes digestifs ! Diverses pathologies chroniques telles que l'allergie au pollen ou la migraine peuvent aussi être traitées par l'homéopathie. Dans d'autres cas de figure, l'homéopathie va avoir comme effet de réduire certains symptômes, par exemple de la ménopause chez la femme ou de l'hyperactivité chez l'enfant. L'homéopathie ne peut bien entendu pas guérir un cancer. Par contre, elle permet de combattre certains effets secondaires causés par les traitements.



L'homéopathie en quelques lignes

L'homéopathie repose sur un principe capital : le corps humain a un pouvoir naturel d'autoguérison. C'est en faisant appel à l'homéopathie que ce processus va être entamé. Comment le corps du patient réagit-il face à la maladie ? Quels sont les antécédents de ce dernier ? La réponse à ces deux questions est primordiale pour l'homéopathe. L'un des fondements principaux qui définissent cette discipline médicale est ce que l'on dénomme la similitude. Selon les doses utilisées, la même substance pourrait contribuer à soigner une personne, ou au contraire provoquer des troubles. En homéopathie, l'éventail des substances dont on se sert est large. En effet, elles sont potentiellement d'origine végétale, animale ou autre. Cette médecine peut en outre avoir recours à des substances minérales comme le calcaire ou le sel marin. En procédant à de multiples dilutions du principe actif dans de l'alcool ou de la teinture mère, on obtient les effets attendus sur le corps. Généralement, les médicaments recevant une haute dilution apparaissent plus efficaces que ceux qui ont un niveau de dilution moins important.



L'homéopathie, une médecine douce qui date d'il y a 200 ans

Tout au début du XIXe siècle, dans une région d'Allemagne, un médecin du nom de Samuel Hahnemann découvre les principes de l'homéopathie. Classée par l'Organisation mondiale de la Santé dans la catégorie des médecines complémentaires, l'homéopathie a de nos jours acquis une grande notoriété. Elle est de fait pratiquée dans de nombreux pays, dont la France et l'Allemagne. À l'heure actuelle, plus de 50% des Français se tournent vers cette médecine et un cinquième des généralistes prescrivent à leurs patients des traitements homéopathiques. Les pharmaciens sont dans la plupart des cas capables de vous conseiller et ils vendent d'ailleurs presque tous.



Différentes formes de soins

L'un des grands avantages d'un produit homéopathique, c'est que tous peuvent le prendre, adultes et enfants, personnes âgées ou femmes enceintes.

 

Dentifrices, sirops, mais aussi granules ou comprimés : la variété des formes de traitements homéopathiques disponibles sur le marché est impressionnante.