» » » » Liposic 2mg gel ophtalmique - tube de 10g
« Retour à la catégorie
Liposic 2mg gel ophtalmique - tube de 10g
Zoom

Liposic 2mg gel ophtalmique - tube de 10g

Note moyenne : 1 avis

Ce médicament est indiqué dans le traitement symptomatique des effets sérieux de la sécheresse oculaire.

Produit en stock
Quantité 
+
-

Maximum 5

Ajouter au panier

Livraison dès 3.99 € à domicile, point relais, click & collect

Livraison offerte dès 59 € d'achat

Livraison express 24h avec Chronopost

 

Type de produit

Conditionnement

Forme

Mode d'administration

Femme enceinte

Allaitement

Principe actif

Description
Composition
Conseil de votre pharmacien
MARQUE

Souffrez-vous d’une sècheresse oculaire sévère ? Le gel ophtalmique Liposic est le remède efficace pour la soigner. Il contient un gel blanchâtre visqueux, une sorte de lubrifiant qui substitue les larmes naturelles. Liposic vous aide à produire assez de larmes naturelles pour optimiser leur confort et leur action. À défaut de larmes, les yeux deviennent douloureux, rouges et secs. Ce gel ophtalmique est parfaitement adapté à la sècheresse oculaire. Il forme une couche protectrice qui favorise l’hydratation de l’œil.

Liposic comprend du carbomère comme molécule active. Ses excipients sont l’hydroxyde de sodium, les triglycérides à chaîne moyenne, la cétrimide et le sorbitol.

 

Mode d’utilisation

Après avoir lavé vos mains, instillez une goutte de liposic dans l’œil ou les yeux malades, 3 à 5 fois par jour, en fonction de la gravité des symptômes et ce avant de se coucher. Étirez la paupière inférieure pour mettre une goutte de gel dans le coin de l’œil tout en regardant vers le haut. Pressez le tube pour faire sortir un peu de gel entre la paupière inférieure et le globe oculaire. Faites bougez l’œil pour que liposic soit bien réparti sur toute la surface. Répartissez l’instillation dans la journée selon les besoins. Informez le médecin si l’effet du médicament vous semble trop fort ou trop faible. Consultez un ophtalmologiste si les symptômes perdurent pour qu’il réévalue votre traitement.

 

Détails sur les contre-indications

Liposic est déconseillé en cas d’allergie à l’un des composants surtout du cétrimide. Si vous portez des lentilles de contact, enlevez-les avant d’instiller le gel ophtalmique et attendez une demi-heure avant de les remettre pour éviter la formation des amas et des filaments dessus. De même, comme le cétrimide est un agent conservateur qui interagit avec le liposic. Leur combinaison peut donc entraîner des effets néfastes. Aussi, il faut enlever les lentilles de contact flexibles avant d’instiller le gel.

 

Recommandations d’usage

Si vous utilisez un autre collyre avec le gel ophtalmique liposic, instillez ce dernier un quart d’heure après l’autre médicament. Après son emploi, refermez bien le tube et conservez-le propre. Gardez-le en position verticale dans un endroit ne dépassant pas 25 ° C. Il peut être utilisé 28 jours après son ouverture. L’usage de ce dispositif médical n’est pas conseillé au cours de l’allaitement et de la grossesse. L’idéal serait de demander l’avis d’un médecin qui vous proposera une autre alternative.

Informez le thérapeute si vous suivez un traitement ou en avez suivi un obtenu sans ordonnance, surtout de collyre pour éviter les interactions médicamenteuses. Liposic ne doit pas être avalé ou injecté. Si vous avez oublié de mettre du gel ophtalmique, continuez normalement le traitement sans excéder la dose.

 

Effets indésirables

L’application du gel ophtalmique liposic peut gêner la vision. Ainsi, il faut attendre quelques minutes avant de conduire ou d’utiliser une machine. L’un des composants de ce médicament peut aussi entraîner des allergies. D’autres effets indésirables peuvent également apparaître comme l’irritation de l’œil, les démangeaisons, les yeux rouges ou gonflés, les points sur la cornée ou les paupières collées. Si le traitement n’est pas respecté correctement et que vous l’avez interrompu, le syndrome de l’œil sec peut s’aggraver.

 

Conditionnement

Ce médicament se présente sous forme de gel ophtalmique blanc, opalescent, de haute viscosité.

 

Tube de 10 g. Boîte de 1 tube.

 

Si vos symptomes persistent, consultez votre médecin.

Retour en haut
Description
Composition
Conseil de votre pharmacien
MARQUE
  • Substances actives

Carbomère 980 : 2 mg
Pour 1 g de gel ophtalmique.

  • Excipients

Cétrimide, sorbitol, triclycérides à chaîne moyenne, hydroxyde de sodium (pour ajustement du pH), eau purifiée.

Retour en haut
Description
Composition
Conseil de votre pharmacien
MARQUE

Les glandes lacrymales produisent des larmes dont le rôle premier et de lubrifier la cornée et ainsi de former une barrière protectrice contre les bactéries et la poussière. Les larmes recouvrent l’ensemble de la cornée grâce aux mouvements des paupières.

 

Des larmes en quantité insuffisante ou de mauvaise qualité ne vont pas pouvoir jouer leur rôle de lubrifiant, ce qui va conduire à une sécheresse oculaire.

 

La sécheresse oculaire est différente de la sensation d’avoir les yeux secs. Cette dernière est un ressenti provoqué par un contact avec des agents irritants ou par un surmenage des yeux. Elle n’est pas physiologique comme l’est la sécheresse oculaire.

 

Le gel ophtalmique Liposic 2 mg ne doit être utilisé qu’en cas de sécheresse oculaire.

 

Les symptômes de la sécheresse oculaire

La sécheresse oculaire se manifeste par :

  • des yeux collés au réveil ;
  • des démangeaisons ou des brulures au niveau de l’œil ;
  • la sensation d’avoir un corps étranger comme un grain de sable ou une poussière dans l’œil ;
  • le fait de ne plus supporter une lumière vive, la fumée de cigarette ou encore ses lentilles de vue ;
  • des yeux larmoyants en présence de vent, en lisant ou en regardant les écrans ;
  • à l’inverse, une absence de larmes dans des contextes habituellement enclins à faire pleurer : émotion intense, éplucher des oignons, etc.

Ces symptômes ne sont pas cumulatifs.

 

Les causes de la sécheresse oculaire

Près d’un tiers des adultes ont déjà souffert de sécheresse oculaire. Plusieurs raisons peuvent l’expliquer comme :

  • la pollution de l’air ;
  • l’usage trop important de la climatisation qui rend l’air trop sec ;
  • le vieillissement : les glandes lacrymales s’atrophient avec l’âge ;
  • l’utilisation abusive des écrans ;
  • les allergies ;
  • les effets secondaires de certains traitements ou médicaments.

La sécheresse oculaire survient également après une intervention de chirurgie réfractive. C’est tout à fait normal et passager.

 

Laurence Silvestre

Docteur en Pharmacie

Section d'inscription : A - Numéro RPPS : 10001822864

 

 

Retour en haut
Description
Composition
Conseil de votre pharmacien
MARQUE

Bausch + Lomb
Le Millenaire - CS 79005
416 Rue Samuel Morse
34967 Montpellier Cedex2
France


+33 (0)4 67 13 47 77

[email protected]
 

Retour en haut
Nos conseils santé
conjonctivite
Comment soigner une conjonctivite ?
Santé
L'inflammation de la membrane appelée conjonctive, recouvrant la cornée, est conjonctivite et sa cause peut être d’origines diverses. De ce fait, selon la cause du mal, le traitement différera et c'est ici même que réside l'importance de la consultation d’un ophtalmologue.
En savoir plus
Informations mises à jour le 02/02/2023 à 22:11:30