» » Combien de temps dure le mal des transports ?

Combien de temps dure le mal des transports ?

jeudi 08 février 2024

Le mal des transports, également connu sous le nom de cinétose, est une affection courante qui peut toucher n'importe qui lors de déplacements en voiture, en avion, en bateau ou même en train. Il se caractérise par différents symptômes désagréables tels que des nausées, des vertiges et des maux de tête. Comprendre la durée pendant laquelle cette condition peut affecter une personne est essentiel pour pouvoir mieux la gérer.

 

Comprendre le mal des transports

Avant de discuter de la durée du mal des transports, il est important de comprendre en quoi consiste réellement cette condition. Le mal des transports est le résultat d'un déséquilibre entre les signaux reçus par les yeux, les oreilles internes et les muscles. Ces signaux contradictoires peuvent perturber le système vestibulaire, responsable de la détection des mouvements et de l'équilibre du corps.

  • Qu'est-ce que le mal des transports ?

Le mal des transports est une sensation désagréable qui survient lorsque le système vestibulaire est perturbé par des signaux contradictoires en provenance des yeux, des oreilles internes et des muscles. Cela peut entraîner des symptômes tels que des nausées, des vertiges et des maux de tête.

  • Les causes du mal des transports

Plusieurs facteurs peuvent contribuer au développement du mal des transports. Certains individus sont plus susceptibles de souffrir de cette condition en raison de leur sensibilité accrue aux mouvements. De plus, les signaux contradictoires transmis par le cerveau peuvent être exacerbés par la lecture, l'utilisation d'appareils électroniques ou même par de forts changements de température pendant le trajet.

 

Il est intéressant de noter que le mal des transports peut également être influencé par des facteurs psychologiques tels que l'anxiété ou le stress. En effet, lorsque nous sommes anxieux ou stressés, notre corps peut réagir de manière plus intense aux signaux contradictoires, ce qui peut aggraver les symptômes du mal des transports.

 

De plus, certaines personnes peuvent être plus prédisposées génétiquement à souffrir du mal des transports. Des études ont montré qu'il existe des variations génétiques qui peuvent rendre certaines personnes plus sensibles aux mouvements et donc plus susceptibles de développer le mal des transports.

 

En ce qui concerne la durée du mal des transports, cela peut varier d'une personne à l'autre. Certaines personnes peuvent ressentir des symptômes pendant quelques minutes seulement, tandis que d'autres peuvent les ressentir pendant plusieurs heures, voire plusieurs jours après un voyage en voiture, en avion ou en bateau.

 

Il est important de noter que le mal des transports peut être traité et prévenu. Des médicaments tels que les antihistaminiques ou les médicaments contre le mal des transports peuvent être prescrits pour soulager les symptômes. De plus, certaines techniques de relaxation, comme la respiration profonde ou la méditation, peuvent également aider à réduire les symptômes du mal des transports.

 

Les différents types de mal des transports

Le mal des transports peut se manifester de différentes manières en fonction du mode de transport utilisé. Voici les principaux types de mal des transports et leurs symptômes associés.

  • Le mal des transports en voiture

Le mal des transports en voiture est l'un des types les plus courants de cinétose. Les symptômes peuvent varier d'une personne à l'autre, mais ils comprennent généralement des nausées, des vertiges, des sueurs froides et une sensation de malaise général.

 

En France, de nombreuses personnes souffrent du mal des transports en voiture lorsqu'elles voyagent sur les routes sinueuses des régions montagneuses. Les virages incessants et les changements d'altitude peuvent provoquer des sensations désagréables, rendant le voyage inconfortable.

 

Il est recommandé aux personnes sujettes au mal des transports en voiture de s'asseoir à l'avant du véhicule, de fixer leur regard sur l'horizon et d'éviter de lire ou de regarder des écrans pendant le trajet. De plus, l'aération de la voiture peut aider à atténuer les symptômes en fournissant de l'air frais.

  • Le mal des transports en avion

Le mal des transports en avion peut également être un problème pour certaines personnes. Les symptômes peuvent être similaires à ceux du mal des transports en voiture, mais s'ajoutent souvent des sensations de pression dans les oreilles en raison de la pressurisation de la cabine.

 

En France, de nombreux voyageurs ressentent le mal des transports en avion lorsqu'ils effectuent de longs vols transatlantiques. Les heures passées en altitude, combinées à l'espace restreint et à la pressurisation de la cabine, peuvent provoquer des sensations désagréables et rendre le voyage inconfortable.

 

Pour atténuer les symptômes du mal des transports en avion, il est recommandé de boire beaucoup d'eau, de mâcher du chewing-gum ou de sucer des bonbons pour favoriser la déglutition et soulager la pression dans les oreilles. De plus, certains passagers trouvent du soulagement en utilisant des bracelets d'acupression ou en prenant des médicaments spécifiquement conçus pour prévenir le mal des transports.

  • Le mal des transports en bateau

Le mal des transports en bateau peut être particulièrement difficile à gérer en raison des mouvements constants de la mer. Les symptômes peuvent être plus intenses et peuvent inclure des vomissements, une pâleur excessive et une extrême sensation de malaise.

 

En France, de nombreux plaisanciers et touristes qui visitent les côtes françaises peuvent souffrir du mal des transports en bateau. Les vagues, les courants marins et les mouvements du navire peuvent provoquer des sensations de déséquilibre et de malaise, rendant la navigation en mer difficile pour certaines personnes.

 

Pour prévenir le mal des transports en bateau, il est recommandé de se tenir à l'extérieur du navire, de fixer son regard sur l'horizon et d'éviter de rester dans des espaces confinés. De plus, certains médicaments contre le mal des transports peuvent être pris avant le départ pour prévenir les symptômes.

 

La durée du mal des transports

La durée pendant laquelle le mal des transports peut affecter une personne peut varier considérablement. Il existe plusieurs facteurs qui influencent la durée des symptômes.

  • Facteurs influençant la durée du mal des transports

La durée du mal des transports peut dépendre de plusieurs facteurs. Certains individus peuvent être plus prédisposés à développer des symptômes plus longtemps que d'autres en raison de facteurs génétiques ou de sensibilité individuelle. De plus, la durée des symptômes peut être influencée par l'intensité des mouvements ressentis et la durée du trajet.

  • Peut-on prévoir la durée du mal des transports ?

Il est malheureusement difficile de prévoir avec précision la durée pendant laquelle une personne sera affectée par le mal des transports. Chaque individu réagit différemment aux signaux contradictoires, ce qui rend difficile l'établissement d'un calendrier précis. Cependant, il est possible de prendre certaines mesures pour réduire les symptômes et améliorer le confort.

 

Comment gérer le mal des transports

Heureusement, il existe plusieurs moyens de gérer le mal des transports, que ce soit en prévention ou en traitement des symptômes.

  • Prévention du mal des transports

La prévention est souvent la clé pour éviter les symptômes du mal des transports. Certaines mesures peuvent être prises pour minimiser les signaux contradictoires et réduire les risques de cette affection. Il est conseillé de regarder fixement l'horizon, d'éviter de lire ou d'utiliser des appareils électroniques pendant les déplacements et de prendre des pauses fréquentes pour permettre à l'organisme de s'adapter aux mouvements.

  • Traitements disponibles pour le mal des transports

Si les symptômes du mal des transports deviennent trop gênants, il existe également des traitements disponibles pour aider à les soulager. Ces options incluent des médicaments tels que des antihistaminiques et des médicaments contre les nausées et les vomissements. Il est conseillé de consulter un professionnel de la santé avant de prendre tout médicament afin de s'assurer de la dose et de l'efficacité appropriées.

 

Le mal des transports chez les enfants

Le mal des transports peut également affecter les enfants, et il est important de pouvoir le reconnaître et de savoir comment les aider.

  • Reconnaître le mal des transports chez les enfants

Les symptômes du mal des transports chez les enfants peuvent être similaires à ceux des adultes. Cependant, les jeunes enfants peuvent être moins en mesure d'exprimer ce qu'ils ressentent. Les signes à surveiller incluent une pâleur, de l'agitation, des plaintes de maux de ventre et des vomissements.

  • Comment aider un enfant souffrant du mal des transports

Pour aider un enfant souffrant du mal des transports, les mêmes conseils de prévention s'appliquent. Il est important de lui donner des distractions telles que des jeux ou des livres, et de planifier des pauses régulières lors des voyages en voiture. Les médicaments peuvent également être une option, mais il est préférable de consulter un professionnel de la santé avant de les administrer à un enfant.

 

Découvrez nos autres conseils santé sur le médicament mal des transports

Combien de temps dure le mal des transports ?

Comment empêcher mon enfant de vomir en voyage ?

Comment ne pas avoir envie de vomir en bus ?

Comment ne pas avoir le mal de transport en voiture ?

Comment ne plus avoir envie de vomir en voiture ?

Comment soigner le mal des transports naturellement ?

La vitamine C aide-t-elle à lutter contre le mal des transports ?

Le gingembre guérit-il le mal des transports ?

Le mal des transports peut-il durer plusieurs jours ?

Le mal des transports peut-il être guéri ?

Le mal des transports s'aggrave-t-il avec l'âge ?

Pourquoi ai-je si facilement le mal des transports ?

Qu'est-ce qui fonctionne le mieux contre le mal des transports ?

Qu’est-ce qui aggrave le mal des transports ?

Qu’est-ce qui rend une personne plus sujette au mal des transports ?

Que puis-je donner à mon enfant contre le mal des transports ?

Quelle épice est utile contre la nausée et le mal des transports ?

Quelles vitamines aident à lutter contre le mal des transports ?

Qui consulter pour le mal des transports ?

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.