» » Ballonnements, indigestion

Ballonnements, indigestion

Conseils santé

 

Les ballonnements sont souvent perçus comme de l'air dans le vendre, ce qui n'est cependant pas tout à fait correct : les ballonnements proviennent d'une formation accrue de gaz dans l'intestin produite par les bactéries remplissant leur mission au service de la digestion en décomposant les restes du bol alimentaire provenant de l'estomac. normalement, les gaz sont absorbés à travers la paroi intestinale, d'ou ils sont véhiculés par la circulation sanguine et finalement libérés par les poumons. Un excès de production de gaz peut provenir par l'absorption d'une quantité excessive de nourriture ou une ingestion rapide d'aliments. l'influence des problèmes émotionnels semble aussi prendre part dans l'apparition de ce type de troubles.


Le traitement homéopathique pour les ballonnements consiste à prendre 5 granules matin et soir des 2 souches les plus évocatrices jusqu'à amélioration des symptômes : 

  • Asa Foetida 4 CH : indiqué en cas de forte distension abdominale avec une sensation d'étouffement aggravée après les repas, éructation et gaz putricides, désir de vin. 
  • Lycopodium 4 CH : préconisé si les ballonnements sont plus fréquents le soir, avec un gonflement sous le nombril et des gaz inodores. 
  • Carbo vegetalis 4 CH : à utiliser en cas de ballonnements dans la partie supérieure de l'abdomen pouvant gêner la respiration, aggravée par les repas trop gras et le vin. Cet inconfort est amélioré par l'émission de gaz. 
  • China rubra 4 CH : à utiliser si les ballonnements et l'inconfort ne sont pas améliorés par l'émission des gaz.
  • Kalium carbonicum 4 CH : conseillé en cas de ballonnements dès que le sujet mange, gaz non fétides, constipation, transpiration facile.
  • Graphites 5 CH : préconisé en cas de flatulences fétides et constipation avec une amélioration en mangeant et en consommant des boissons chaudes.
  • Pulsatilla 5 CH : indiqué en cas de digestion lente, intolérance aux graisses et aux glaces, coliques flatulentes, régurgitation rance, mauvaise haleine. Aggravation par la nourriture chaude, les graisses et les glaces. 

Il est possible d'associer au traitement homéopathique des ballonnements 50 gouttes de Vaccinum vitis idea 1DH et julgans regia 1DH à prendre avant les deux principaux repas. 


Si vous êtes adeptes des médecines alternatives, il est possible de prendre en oligothérapie zinc-nickel-cobalt 1 fois par jour. 


Le saviez vous ? Attention aux aliments indigestes qui contiennent trop de graisses animales, de protéines et de sucre. Certains produits laitiers sont aussi à réduire (le lait, la crème glacée et les fromages blancs). Evitez les boissons gazeuses et la bière. Après un repas, prenez des tisanes de camomille, de menthe ou de fenouil plutôt que du café ou du thé. Elles ont des propriétés qui aident à prévenir le ballonnement et la flatulence. N'oubliez pas d'arrêter de mâcher du chewing-gum !
 

Ballonnements, indigestion

Les souches contre le ballonnement, un classique de l'homéopathie

Un traitement homéopathique vous paraît nécessaire ? Dans ce cas, faites appel à un spécialiste de ce domaine ou à un médecin. Nombre de prises tout au long de la journée et produits : l'ordonnance vous donnera toutes ces précisions.

 

De nombreux traitements pour les petits et les grands

Qu'une personne soit de sexe masculin ou féminin, jeune ou non, peu importe : on peut proposer des traitements homéopathiques à tout le monde.

 

On compte les souches contre le ballonnements et l'indigestion parmi les soins homéopathiques ayant le plus de succès. Pommades, comprimés, mais aussi sirops ou suppositoires : la variété des formes de remèdes homéopathiques sur le marché est conséquente.



Homéopathie uniciste ou pluraliste

On sépare les affections à évolution rapide des pathologies de longue durée. Votre praticien homéopathe sait adapter les doses qu'il vous prescrit. Une diarrhée ou un rhume, par exemple, ne nécessitent qu'un traitement sur une période restreinte. En cas d'affection récidivante ou chronique, l'homéopathie va premièrement freiner la fréquence des crises.

Dans une ordonnance pluraliste, l'homéopathe associe les bienfaits de différents principes actifs. Un soin unique parmi des centaines de produits peut guérir des troubles distincts chez le même patient : voilà le principe d'une branche de l'homéopathie dite « uniciste ».

 

Fonctionnement de l'homéopathie

Contrairement à ce que croient certains, le corps humain dispose de ressources importantes. Pour se battre contre les maladies et guérir, il est régulièrement amené à suivre son propre processus. L'homéopathie sert à le stimuler. C'est pourquoi le praticien étudie les réactions physiques et psychiques d'une personne face à la maladie, ainsi que ses antécédents, tout autant que la maladie elle-même. Saviez-vous que les traitements homéopathiques reposent sur le principe de la similitude ? Un produit qui, à hautes doses, peut causer des réactions chez une personne va, dosé faiblement, en traiter une autre. L'homéopathie se sert de végétaux, mais aussi de substances d'origine animale, comme l'encre de seiche ou le venin de serpent. Pour d'autres médicaments homéopathiques, ce sont des produits chimiques ou minéraux qui apparaissent dans leur composition. En effectuant de multiples dilutions successives du principe actif effectuées avec de l'eau ou de l'alcool, on parvient à obtenir les effets escomptés sur le corps. Vous connaissez probablement l'expression « à doses homéopathiques » ? Il va sans dire que ce n'est pas un hasard si cette dernière est autant employée, c'est parce que ce concept de dilution permet d'obtenir des effets impressionnants !



L'homéopathie : une spécialité qui séduit les Français

Le pionnier des avancées scientifiques en homéopathie est incontestablement Samuel Hahnemann, même s'il est clair que beaucoup de médecins ont participé au développement de ce champ disciplinaire au cours des 200 ans écoulés depuis. Celle-ci n'a eu de cesse de prouver son efficacité, tel que cela a été expliqué dans différentes investigations cliniques. À l'heure actuelle, plus de 50% des Français utilisent cette médecine douce et un médecin sur cinq prescrit à ses patients des médicaments homéopathiques. Les médicaments homéopathiques contre les ballonnements et l'indigestion figurent parmi les traitements incontournables, presque toutes les pharmacies le proposent, et les pharmaciens sont d'ailleurs capables de vous donner des conseils.

 

Quelle efficacité pour quels troubles ?

L'homéopathie prend parfaitement en charge divers types de dysfonctionnements : problèmes digestifs, troubles relatifs à la sphère ORL, eczéma, etc. Un grand nombre de maladies chroniques telles que l'herpès ou l'allergie au pollen se traitent aussi par l'homéopathie. De plus, certains produits homéopathiques réduisent les symptômes de la ménopause, viennent en aide aux enfants qui souffrent d'hyperactivité ou peuvent s'utiliser en dermatologie. L'homéopathie ne peut bien entendu pas guérir un cancer. Par contre, elle permet de combattre les désagréments des traitements.