Homéopathie constipation

La sédentarité, les changements alimentaires et la fatigue sont les facteurs pouvant entraîner la constipation. Elle peut survenir à différentes étapes d’une vie en vue de chambouler le quotidien de la personne qui en souffrira. Le problème se manifeste par des selles dures à évacuer. Ces dernières sont soit produites en quantité insuffisante, soit sèches. La constipation cause aussi des douleurs intestinales et un inconfort général. Heureusement, pour tenter de combattre le problème, il y a les vertus de l’homéopathie.

 

Les liens entre l’alimentation et la constipation

La plupart du temps, 80 % des problèmes de constipation résultent d’une alimentation inadéquate et d’une mauvaise hygiène de vie. Par ailleurs, les sujets souffrant de ce problème sont souvent sédentaires, en plus de manquer d’activité physique. Ces problèmes ont un rôle direct sur la digestion. Il convient de revenir sur l’alimentation qui est souvent pauvre en eau et en fibres outre le fait d’être riche en céréales raffinées. Dans cette optique, il convient de revoir l’alimentation en vue d’atténuer les signes de constipation. Plutôt que d’user de laxatifs, le mieux est de se tourner vers l’homéopathie.

 

Du côté de l’alimentation, il est préférable d’éviter le riz blanc, le pain blanc, les produits laitiers en excès, les aliments transformés, les bananes non mûres et la viande rouge. Par contre, il est préconisé de se tourner vers les légumes et fruits secs, les légumes frais riches en fibres (betteraves, épinard, céleri…), les fruits frais (pruneaux, mûres, framboises…), l’eau, les agrumes et les céréales complètes.

 

Pour apaiser une constipation passagère

La constipation est un problème bénin qui a différentes causes à son origine. Pour certains, elle est causée par des bouleversements temporaires au sein de l’organisme. Cela ne dure pas néanmoins. Il est possible de soulager ces crises légères. En effet, l’homéopathie propose différentes solutions pour venir à bout de ce problème. Ainsi, le sujet est convié à prendre du Collinsonia 8 DH à raison de 5 granules le matin et le soir si la constipation est accompagnée d’hémorroïdes. Il en est de même si elle se produit pendant la grossesse.

 

20 gouttes de Taraxacum 6 DH se prennent également avant les repas si la constipation s’associe à une langue présentant des zones rouges et dépapillées. Si la constipation est causée par un excès alimentaire ou un surplus d’alcool, le Nuxvomica 5 CH est le remède à prendre. Dans cette optique, il est recommandé de prendre 5 granules, soir et matin. Cette médication homéopathique est indispensable si la constipation s’alterne avec la diarrhée.

 

Lorsque la constipation est causée par un voyage, le mieux est de prendre Platina 7 CH à raison de 5 granules matin et soir. Magnesiamuriatica 4 CH, pour sa part, se prend dans le cadre de la constipation infantile survenant suite à la sortie des dents. La posologie à prendre est de 5 granules matin et soir.

 

Comment lutter contre la constipation chronique ?

Une constipation est qualifiée de chronique une fois que les signes s’installent chez le patient depuis plusieurs mois déjà. Dans la plupart des cas, les femmes sont les premières à en souffrir. La constipation permanente est gênante en plus de ne pas être facile à combattre, mais l’homéopathie peut atténuer les signes. Aussi, pour soulager une crise de constipation chronique, le patient est convié à prendre de l’Alumina 7 CH. Les 5 granules se prennent si la peau se dessèche et qu’il en est de même des muqueuses. Le patient peut avoir des selles dures, sans pourtant ressentir le besoin de les évacuer.

 

Les personnes qui ne font leur besoin que rarement et qui souffrent de ballonnements peuvent prendre Graphites 9 CH. Bryoniaalbi 7 CH se prend lorsque la constipation devient persistante et que les selles sont dures et sèches en même temps. Pour la constipation de la femme enceinte, Sepia 15 DH est recommandé.

 

Lycopodium se prend lorsque la constipation s’associe à des maux abdominaux et à des gaz. Ammonium muriaticum est à prendre si le problème est accompagné de selles déshydratées.

 

L’opium est un remède de l’homéopathie qui se prend lorsque le patient émet des selles noirâtres, sèches et dure en même temps sans que cela n’altère son état de santé. Pour les constipations suivies de ballonnements, Plumbummetallicum est recommandé. Dans ce cas, les selles sont aussi noires et dures. Causticum est un remède contre la constipation si le sujet a des selles minces et qui s’éliminent facilement en position debout. Ce problème est parfois associé à une sensibilité de la zone rectale.

 

Parfois, la constipation entraîne différentes complications qui sont difficiles à vivre. Tel est le cas des fissures anales et des hémorroïdes. Ce qui se produit lorsque les selles sont stockées et que cela engendre une pression au niveau du rectum. Ce qui a le mérite d’être extrêmement douloureux. Dans cette optique, l’homéopathie conseille l’Ignatia en guise de traitement. Il est aussi possible de prendre de l’Hydrastis. Ce sont des médications qui pourront calmer la douleur. Il suffit de prendre 3 granules de chaque par jour.

 

A quel moment faut-il consulter ?

Il est préconisé de consulter si des troubles brutaux surviennent chez le constipé. Effectivement, la constipation peut être passagère et toucher tout le monde. Par contre, lorsque le problème devient handicapant, la consultation médicale s’impose.

 

Quelques conseils pour combattre la constipation 

En plus de l’homéopathie, il est possible de réduire les risques de constipation au quotidien. Il est alors préconisé de boire 2 litres d’eau par jour et de pratiquer de l’exercice physique régulièrement. Pour améliorer le transit, il est recommandé d’associer les fruits et les légumes à tous les repas. Néanmoins, il est mieux de limiter la consommation d’aliments qui ralentissent le transit. Tel est le cas de certains légumes, dont la carotte, le radis et les lentilles.

 

Les repas gras, à l’exemple des fritures et de la pâtisserie, sont aussi à éviter dans la mesure du possible. Il est nécessaire de se rendre aux toilettes à des heures fixes. Cependant, si le besoin ne se fait pas ressentir, il n’est pas conseillé d’y aller. Autant éviter l’usage de laxatif.

 

Découvrez les principaux traitements contre la constipation 

Traitements pour la constipation chronique
Soigner la constipation en période de grossesse
Tous les médicaments pour traiter la constipation
Lutter contre la constipation enceinte
Tous les traitements pour ne plus être constipé
Constipation bébé : les soins adaptés
Les médicaments pour soigner la constipation 
Constipation : tous les médicaments pour la traiter 
Soigner la constipation : le recours à l'homéopathie
Tous les médicaments contre la constipation