Selles liquides : tous les traitements pour les selles liquides

Smecta fraise - boite de 18 sachets
Produit en stock
4.26 €
Tiorfast 100mg - boîte de 10 gélules
Victime de son succès
4.67 €
Lactéol 340mg - boîte de 10 gélules
Victime de son succès
5.10 €
Imodiumcaps 2mg - 12 gélules
Produit en stock
3.35 €
Lactéol 340mg - boîte de 30 gélules
Victime de son succès
11.50 €
Ultra-Levure 200mg - 30 gélules
Victime de son succès
12.08 €
Forlib Ipsen - boite de 12 sachets
Produit en stock
5.68 €
Page 1 sur 2>>>

Dans le quotidien, il n’est pas rare que les selles deviennent trop molles, voire liquides. Cette manifestation est souvent due à une mauvaise alimentation ou à un problème de digestion, mais peut également être causée par quelques pathologies connues.

 

Définition

Dans les conditions normales, notamment chez les personnes en bonne santé, les selles présentent une consistance assez ferme et sont régulièrement éliminées à raison de 1 fois par jour. Toutefois, en cas de troubles, elles sont susceptibles de devenirs durs, mous ou liquides. Par la même occasion, la fréquence d’élimination de ces selles peut varier de plusieurs fois par jour jusqu’à une fois par semaine selon les cas. En ce qui concerne particulièrement les selles liquides, elles peuvent être engendrées par un certain nombre de pathologies comme les infections bactériennes, l’irritation du colon, un déséquilibre ou une intolérance en rapport avec le stress ou les aliments. Un éventuel examen des selles, accompagné d’une coloscopie peuvent être considérés pour affiner le diagnostic.

 

Les causes possibles des selles liquides

Dans l’univers de la médecine, la manifestation de selles liquides est généralement traduite par ce qu’on appelle de la diarrhée. Cette dernière se caractérise par l’émission de selles anormales qui peut se produire en quantité et en texture. Néanmoins, il est utile de stipuler que les conditions normales en ce qui concerne l’évacuation de selles peuvent être plus ou moins vastes. En effet, il arrive que les selles soient évacuées au moins deux fois par jour ou même tous les deux à trois jours, ce qui est tout à fait normal chez l’être humain. Quoi qu’il en soit, c’est la majorité de ces pathologies citées auparavant qui peuvent provoquer l’apparition des selles liquides ou de la diarrhée.

 

Focus sur les diarrhées

Considérée comme étant un symptôme fréquent qui est à l’origine des selles liquides et trop rapides, la diarrhée est une manifestation pathologique qui doit être prise en compte au plus haut point. D’après les recherches médicinales, il existe plusieurs types de diarrhées qui peuvent se produire chez l’être humain. Le premier concerne la diarrhée osmotique, provoquée généralement par la présence de substances qui entraîne un appel d’eau à l’intérieur de la grêle ou du côlon dans l’intestin. Ces substances sont souvent des ions ou des sels qui sont présents dans quelques laxatifs osmotiques ou antiacides, mais aussi d’hydrates de carbone non absorbables ou mal absorbés. La malabsorption de ces sucres à travers la grêle va engendrer dans le côlon une éventuelle fermentation bactérienne, conduisant à la production d’acides gras volatiles et aussi d’acide lactique.

 

Le deuxième type est notamment la diarrhée sécrétoire qui est provoquée par des pertes considérables d’eau et de sels minéraux secondaires au niveau de la grêle ou du côlon. Par ailleurs, il existe d’autres formes de diarrhées comme celles qui concernent les troubles de la motricité intestinale. Ces dernières regroupent en tout deux mécanismes. Pour le cas de ralentissement du transit, il arrive qu’une pullulation bactérienne chronique se développe, causant quelques effets nocifs. En revanche, s’il concerne l’accélération du transit, une diarrhée motrice peut être considérée, engendrée le plus souvent par une colopathie fonctionnelle ou aussi provenant des perturbateurs endocriniens et nerveux. Ces diarrhées motrices se démarquent généralement par l’apparition de selles qui disposent d’un volume modéré, mais avec un nombre important de passage à la selle, notamment après les repas.

 

En outre, les diarrhées par altération de la muqueuse sont également des symptômes fréquents qui sont provoqués par des lésions. Ces dernières peuvent même conduire à la destruction isolée de la bordure en brosse de la cellule intestinale, mais également à la corrosion de la paroi intestinale accompagnée d’une entérite nécrosante et colites, sans mentionner les possibles apparitions de la maladie cœliaque.

 

Les selles liquides jaunes ou noires, des signes à ne pas négliger

Chez les patients présentant des manifestations de pathologies inquiétantes, les selles qui sont complètement décolorées sont généralement causées par une jaunisse. De ce fait, cela signifie que la bile ne s’écoule pas correctement dans le tube digestif et que le symptôme doit être évalué rapidement afin de remédier au problème. Par ailleurs, il arrive aussi que les selles deviennent noires comme ceux du boudin. Cette manifestation peut être due à une hémorragie digestive. Cependant, il est crucial de mentionner que certains médicaments qui contiennent du fer peuvent colorer les selles en noir. Dans ce cas précis, la coloration ne peut pas être considérée comme étant le symptôme d’une quelconque maladie. Par contre, si les selles sont liquides et présentent une texture verdâtre, il se peut qu’elles résultent d’une maladie infectieuse qui doit être diagnostiquée par la suite.

 

À quel moment et qui consulter en cas de selles liquides ?

Dans la majorité des cas, la douleur abdominale est souvent la cause d’une consultation en gastro-entérologie. Les spécialistes interviennent généralement en analysant au préalable les caractéristiques de la douleur pour déterminer l’organe concerné. Lors des troubles du transit, incluant la diarrhée ou la constipation, mais aussi si les troubles persistent au-delà de plusieurs jours, il est indispensable de se rapprocher d’un gastro-entérologue pour connaître la cause de ces diarrhées. En cas de jaunisse, le médecin spécialiste doit comprendre la raison de l’écoulement anormal de la bile.

 

Quels sont les traitements adaptés ?

Pour les selles liquides qui présentent ou non de la coloration, deux types de traitements peuvent être considérés. Il s’agit du traitement de la cause elle-même et du traitement symptomatique. À titre d’exemple, pour une intoxication à la salmonelle, les antibiotiques sont les médicaments qui sont souvent préconisés. En revanche, si le sujet est atteint par la maladie de Crohn, un traitement destiné à combattre cette pathologie va lui être conseillé. Pour une diarrhée, c’est la cause qui est essentiellement traitée, mais peut aussi être accompagnée par d’autres traitements symptomatiques, pour ne citer que ceux à base d’Imodium.

 

Que faut-il manger lors d’apparition de selles liquides ?

Dans ce contexte, le mieux est surtout de supprimer les aliments qui contiennent des fibres. En clair, le patient concerné doit exclure les fruits et les légumes, mais aussi les laitages. À la place, il doit les remplacer par des nourritures qui ne sont pas irritantes, à l’image des pâtes, du riz, de la viande et du poisson. Néanmoins, quelques variétés de fruits comme la banane peuvent être consommées. Par ailleurs, il est conseillé d’ingérer légèrement la nourriture et de bien s’hydrater. En effet, la déshydratation peut engendrer de graves complications, notamment chez les enfants.

 

Découvrez les autres gammes pour traiter la diarrhée 

Tous les médicaments pour combattre la gastro

Les médicaments pour stopper la diarrhée

Tous les remèdes pour le traitement de la gastro
Soigner la gastro grâce aux médicaments
Tous les soins pour la gastro chez la femme enceinte

Gastro sèche : les traitements efficaces

Diarrhée femme enceinte : les remèdes adaptés
Traitements pour stopper les selles liquides
Anti diarrhée : tous les traitements pour prévenir la diarrhée
Les médicaments contre la diarrhée
Les médicaments antidiarrhéiques : permettent de stopper la gastro
Tous les traitements pour la diarrhée durant la grossesse
Remèdes pour soigner la diarrhée
Les soins contre la diarrhée aigue
Tous les traitements contre la diarrhée