Gastro enceinte : tous les traitements pour la gastro en période de grossesse

Smecta fraise - boite de 18 sachets
Produit en stock
4.26 €
Tiorfast 100mg - boîte de 10 gélules
Victime de son succès
4.67 €
Imodium Lingual 2mg - 12 lyophilisats oraux
Victime de son succès
5.28 €
Lactéol 340mg - boîte de 10 gélules
Victime de son succès
5.10 €
Imodiumcaps 2mg - 12 gélules
Produit en stock
3.35 €
Lactéol 340mg - boîte de 30 gélules
Victime de son succès
11.50 €
Ultra-Levure 200mg - 30 gélules
Produit en stock
12.08 €
Page 1 sur 2>>>

La gastro-entérite est une infection virale qui se propage très vite en début de l’hiver. Elle est habituellement bénigne, mais elle peut entraîner des complications chez certaines catégories de personnes, notamment les personnes âgées et les femmes enceintes. Appliquer les règles d’hygiène de base permet de renforcer les défenses naturelles et de réduire les risques d’attraper une gastro-entérite. En début de grossesse, une diarrhée accompagnée d’un retard des règles et d’un gonflement douloureux des seins peuvent être les signes d’une grossesse. Chez certaines femmes, la diarrhée est un signe que l’accouchement va arriver. Elle peut être aussi d’origine bactérienne.

 

Les symptômes de la gastro chez la femme enceinte

Chez une femme enceinte, une gastro simple se manifeste par des diarrhées aiguës, la présence éventuelle de sang dans les selles, une fréquence rapprochée des selles. Elle présente aussi des nausées, des vomissements, des crampes d’estomac et de la fièvre. En l’absence de complication et si elle est correctement traitée, la gastro-entérite guérit en 3 jours. Il est donc important de consulter un médecin dès les premiers symptômes pour déterminer précisément l’agent pathogène en cause.

Il faut surveiller la température corporelle. Il est primordial de faire baisser la fièvre. Elle constitue le plus gros danger, aussi bien pour la mère que pour le bébé.

 

Si les symptômes durent trop longtemps (plus de 2 ou 3 jours), il y a risque de déshydratation. Il faut donc consulter un médecin. Les femmes enceintes peuvent présenter des pertes hydriques et de sels minéraux plus importantes. Les signes de déshydratation sont des lèvres craquelées, une bouche sèche, une fatigue et une soif intense. Si l’un de ces signes apparaît, il est urgent de consulter un médecin. La déshydratation peut avoir des conséquences néfastes sur la santé de la mère et sur le fœtus. Le corps de la femme manque d’eau et ne peut plus assurer correctement les apports au fœtus. La circulation sanguine materno-fœtale peut être altérée.

 

Il est aussi urgent de consulter un médecin si les selles deviennent glaireuses et sanglantes, et que vous ressentez une fièvre et des douleurs abdominales.

 

Comment renforcer les défenses naturelles d’une femme enceinte ?

L’hydratation est essentielle pour renouveler le liquide amniotique. Une femme enceinte doit boire au moins 1,5 l d’eau. Il est conseillé de consommer des aliments liquides en petites quantités, comme une soupe à base de riz ou de légumes juteux (les carottes, les poireaux), de compotes de fruits à base de banane ou de pomme. Il est recommandé de ne pas boire ces liquides trop vite, car cela risque de provoquer des nausées. Il est préférable de boire par petites gorgées ou en espaçant les prises, tout au long de la journée. Il faut aussi éviter les repas trop lourds, comme les plats de viande de mouton, les légumes et les fruits crus qui sont trop riches en fibre.

 

Comment s’en prémunir ?

Pour éviter une gastro-entérite, le premier réflexe à avoir est de se laver les mains, surtout avant de manger. Vous devez le faire systématiquement, si vous venez d’un endroit public comme un centre commercial, si vous avez pris les transports en commun, ou si vous avez appuyé un bouton d’ascenseur. L’utilisation d’un gel désinfectant est conseillée, même s’il peut assécher la peau. Évitez les contacts rapprochés avec les personnes contagieuses. Les fruits et les légumes doivent être lavés soigneusement, surtout si vous souhaitez les manger crus.

 

Comment se transmet la gastro-entérite ?

La gastro-entérite virale se transmet par contact avec un malade ou une personne guérie dans les deux semaines après la fin des symptômes. Moins contagieuse, la gastro-entérite bactérienne se transmet par de l’eau souillée, un contact avec une surface ou un objet sur lequel se trouveraient des particules de selles de personnes infectées. Pendant les périodes d’épidémie, il faut appliquer les gestes barrières, comme le lavage des mains au moins pendant 30 secondes. Il faut nettoyer régulièrement les toilettes, désinfecter les surfaces les plus utilisées, le téléphone portable, éviter de se toucher le visage (la bouche et le nez). Il faut éviter tout contact rapproché avec des personnes susceptibles d’avoir contracté le virus de la gastro-entérite.

 

Comment traiter la gastro ?

Si un traitement est mis en place sans trop tarder, une gastro-entérite ne présente pas de danger pour les femmes enceintes. Les sachets de réhydratation orale vendus en pharmacie permettent de compenser les pertes en sels minéraux.

Une femme enceinte doit toutefois éviter l’automédication si elle souffre de gastro-entérite. Elle pourrait retarder le processus de guérison, voire aggraver son état. En fonction de l’intensité des symptômes, le médecin prescrira des médicaments pour réguler le transit intestinal, calmer les douleurs abdominales, arrêter les vomissements et faire baisser la fièvre.

 

Les signes de la gastro-entérite d’origine virale disparaissent normalement d’eux-mêmes. Si le médecin diagnostique une gastro-entérite d’origine bactérienne, comme la listériose ou la salmonellose, il en tiendra compte pour prescrire les médicaments nécessaires, pour favoriser la guérison. Il faut savoir que ces infections d’origine bactérienne peuvent être dangereuses pour la mère et pour l’enfant. Toutefois, il faut au moins deux personnes qui tombent malades en même temps après avoir pris le même repas pour envisager une intoxication alimentaire. Une femme enceinte ne doit en aucun cas prendre de médicaments sans consulter un médecin.

 

Pour guérir de la gastro-entérite, il est essentiel de bien se nourrir et de rétablir sa flore intestinale. Il faut privilégier les féculents, le poisson et la viande maigre. Le riz blanc est aussi un aliment anti-gastro par excellence. Il soulage la diarrhée et aide à réhydrater l’organisme. Pensez aussi à manger des carottes. Ce légume stoppe la diarrhée et favorise la cicatrisation des lésions intestinales. En ce qui concerne les fruits, préférez les pommes. Elles contiennent des fibres faciles à digérer. Consommez aussi des bananes, car elles apportent du potassium et rétablissent l’équilibre des électrolytes dans l’organisme. Vous ne devez consommer des produits laitiers pour rétablir la flore intestinale, qu’une fois que les épisodes de diarrhées ont ralenti. Il est conseillé de manger léger et en petites quantités.

 

Découvrez les autres gammes pour traiter la diarrhée 

Le recours aux médicaments lors d'une gastro
Médicaments à prendre quand on a la diarrhée
Traitement gastro : tous les soins pour y mettre fin 
Les médicaments pour stopper la gastro
Traiter la gastro : les soins adpatés aux femmes enceintes

Tous les traitements de la gastro sèche

Diarrhée enceinte : tous les soins à privilégier
Selles liquides : tous les traitements pour les stopper
Anti diarrhée : soins pour remédier à la diarrhée
Les médicaments contre la diarrhée
Les médicaments antidiarrhéiques : un moyen efficace de lutter contre la diarrhée 
Diarrhée pendant la grossesse : tous les traitements conseillés
Les différents remèdes pour venir à bout de la diarrhée
Guérir la diarrhée aigue
Les traitements pour apaiser la diarrhée