Constipation traitement

Macrogol 4000 EG enfants 4g - boîte de 20 sachets
Victime de son succès
2.90 €
Activa Chrono transit - 15 comprimés
Produit en stock
9.22 €
Activa bien-être Gastric - boîte de 30 gélules
Victime de son succès
18.05 €
Chlorumagene poudre orale - boîte de 100 g
Victime de son succès
10.86 €
Lansoyl gel oral - 9 unidoses de 15 g
Produit en stock
5.38 €
Lansoÿl framboise gel oral - pot de 225 g
Produit en stock
6.19 €
Movicol sans arôme - boite de 20 sachet-doses
Victime de son succès
4.26 €
Page 1 sur 2>>>

Vous n’allez à la selle que deux fois par semaine ou même moins ? Sachez que vous souffrez alors de constipation. Il s’agit d’un trouble assez fréquent qui signifie que le transit intestinal ralentit. C’est un problème qui touche les hommes comme les femmes. Heureusement, il est possible de traiter ce mal.

 

Causes et définitions du problème de la constipation

Pour un thérapeute, une personne souffre de constipation si elle va moins de 3 fois par semaine à la selle. Le problème dure plusieurs semaines ou plusieurs mois. La constipation est souvent passagère, mais si elle dure plus de six mois, c’est qu’elle est chronique. La plupart du temps, la constipation est considérée comme étant fonctionnelle. Elle est le résultat d’une association de quelques facteurs, dont les mauvaises habitudes alimentaires, le manque d’hydratation ou encore le manque d’activité et le stress. La prise de certains médicaments peut également être à l’origine de la constipation. Tel est le cas des antidépresseurs et des anxiolytiques.

 

Le sport, l’eau et les fibres pour traiter la constipation

Afin de traiter la constipation, vous devez avant tout améliorer votre hygiène de vie. Ainsi, limitez la consommation de produits farineux et de féculeux à l’exemple des pommes de terre ou encore du riz. Il est mieux de prendre plus de fibres végétales. Dans cette optique, vous avez la salade, les légumes verts, les céréales ou encore les fruits et le pain complet. Certes, sachez que les fibres stimulent le transit.

 

Toutefois, vous devez prendre garde à ne pas prendre de légumes comme les choux, les artichauts ou encore les endives. Ils contiennent certes des fibres, mais elles peuvent être mal tolérées.

 

Si possible, pensez à pratiquer une activité physique quotidienne et à boire jusqu’à 2 litres d’eau par jour. Sinon, vous pouvez ne faire qu’une petite demi-heure de sport par jour pour réveiller le transit.

 

Quels médicaments pour lutter contre la constipation ?

Il est possible d’accompagner les mesures diététiques de cures médicamenteuses. Différentes sortes sont proposées dans ce cas. Souvent, les médecins recommandent la prise de laxatifs. Ils ramollissent les selles en vue de faciliter l’évacuation. Cependant, il est mieux de ne pas les utiliser de manière prolongée. En effet, cela peut irriter la paroi de l’intestin et conduire à une constipation chronique.

 

Encore que diverses sortes de laxatifs sont proposées. Déjà, il y a les laxatifs osmotiques qui augmentent les liquides intestinaux et rendent les selles plus molles. Ce sont des médicaments doux.

 

Ensuite, il y a les laxatifs de lest qui gonflent au niveau de l’intestin en entrant en contact avec l’eau. Ainsi, vos selles augmentent de volume pour être évacuées facilement. Toutefois, cette méthode peut avoir quelques effets secondaires, dont les gaz et les ballonnements.

 

Vous avez encore les laxatifs lubrifiants où ces derniers travaillent sur le contenu intestinal en vue de ramollir les selles et faciliter le passage. Ici, l’anus peut se voir irrité et vous vous exposez à des crampes stomacales. Ainsi, cette méthode est uniquement réservée aux personnes ayant des soucis de déglutition.

 

Les laxatifs stimulants pour leur part ont le mérite de stimuler la motricité de l’intestin et de diminuer la réabsorption d’eau. Ils ne sont utilisés qu’en dernier recours et ne peuvent être prescrits aux femmes enceintes ou aux patients souffrant de constipation chronique.

 

Les lavements ou les suppositoires

Les thérapeutes recommandent parfois les lavements rectaux et les suppositoires pour aider les patients à combattre les problèmes de constipation. Ce sont des méthodes qui provoquent une contraction du rectum et qui sont efficaces une heure après. Il n’est pas préconisé d’y recourir trop souvent, car ils sont inconfortables et extrêmement irritants. Les personnes sujettes aux hémorroïdes ne doivent en aucun cas se tourner vers ces alternatives.

 

Quelques astuces en plus contre la constipation

En plus de boire de l’eau pour ne pas vous constiper, vous pouvez penser à boire un jus d’agrumes frais à jeun. Le choix est large entre le citron, le pamplemousse ou encore l’orange. Notez que ce sont là de très bons laxatifs qui ont une action sur votre transit intestinal. Faites-en une habitude dans ce cas. Encore que les agrumes frais vont vous aider à faire le plein de vitamines afin de vous permettre de garder la forme pendant la journée.

 

Vous avez également les pruneaux. Si vous préférez les méthodes de grand-mère aux produits et médicaments chimiques, cette astuce vous convient. Le jus de pruneaux et la confiture vous permettent de profiter des laxatifs naturels et efficaces. Vous pouvez aussi vous tourner vers la papaye qui est un autre fruit purgatif. Consommez une à deux portions par jour pour aller régulièrement aux toilettes.

 

En cas de constipation, pensez encore à vous masser le ventre. Vous êtes peut-être en proie à un intestin paresseux. Dans ce cas, massez-vous le ventre régulièrement et doucement ? Vous pouvez vous faire aider par votre partenaire.

 

Sinon, si vous êtes constipé et que cela commence à devenir gênant, prenez votre temps en vous rendant aux toilettes. Le manque de temps comme le stress sont autant de facteurs propices à la constipation.


Pour évacuer les selles normalement, détendez-vous en étant aux toilettes. Prenez le temps de lire un extrait de livre ou un magazine et de vous relaxer.

 

Tous les jours, vous devez vous rendre aux toilettes en respectant des horaires établis. Ainsi, vous éduquez vos muscles et vos intestins à travailler de manière régulière. Une fois, encore, sachez que vous devez prendre votre temps. Il n’y a pas de raison de vous angoisser si cela ne vient pas comme d’habitude. En effet, il se peut qu’une fois dans la semaine, vous n’alliez pas à la selle. Ce qui n’a rien de grave. Quoique si vous remarquiez que vous n’avez vraiment plus l’habitude d’y aller, pensez à en discuter avec un médecin.

 

Si vous ne vous voulez pas avoir à faire à la constipation, ne vous retenez sous aucun prétexte. Lorsque vous avez envie d’aller à la selle, rendez-vous-y sans attendre, car déjà le fait de se retenir conduit à la constipation.

 

Découvrez les principaux traitements contre la constipation 

Traiter une constipation chronique
Lutter contre la constipation en période de grossesse
Médicaments pour la constipation
Constipation enceinte : tous les soins adpatés
Tous les traitements pour stopper la constipation
Soins pour la constipation des bébés
Constipation : trouvez tous les médicament possibles 
Remèdes contre la constipation
Utiliser l'homéopathie pour soigner la constipation
Médicaments contre la constipation