Comment soigner la constipation ?

mercredi 25 juillet 2018
traitement constipation

La constipation est un phénomène à la fois douloureux et inquiétant. Douloureux parce qu’elle engendre des douleurs au niveau du bas ventre et inquiétante parce que l’évacuation des selles ne se fait plus de manière régulière. Bien que des traitements permettent de venir à bout de ce mal, il est tout de même conseillé de demander l’avis d’un médecin.

 

Constipation : le rôle indéniable des fibres

Manger est certainement la dernière chose à laquelle un patient songe lorsqu’il est en proie à des problèmes de constipation. Il faut toutefois s’alimenter en priorisant les aliments grandement riches en fibres. Le sujet pourra consommer des céréales complètes, des fruits fibreux à l’instar du pruneau ou encore des légumineuses.

 

Ce sont là des aliments d’origine végétale, car la viande ne contient pas de fibres.

 

Il est alors conseillé d’opter pour ces aliments, car ils favoriseront le transit. Il est aussi recommandé de consommer des fruits contenant de la pectine à l’instar de la pomme, de la poire, de la pêche ou encore des baies. Ils ont la faculté de créer un gel qui optimisera le processus d’évacuation des selles.

 

L’eau et le sport, incontournables contre la constipation

La meilleure manière d’éviter la constipation est de boire suffisamment d’eau. En ce sens, il faut en prendre 6 à 8 verres par jour. L’idéal est d’en boire au réveil, de prendre un verre avant chaque repas et d’en prendre également un entre chaque repas.

 

Il faut préférer les eaux minérales enrichies en magnésium. Elles ont un effet laxatif et permettent de prévenir les problèmes de constipation.

 

Par ailleurs, il y a les bienfaits du sport. Une personne en proie à la constipation devrait éviter d’avoir un mode de vie sédentaire. Il est donc conseillé de faire un peu de marche et d’être actif pour optimiser le transit.

 

Éviter la rétention des selles

Dès que l’envie d’aller aux selles se présente, il est préférable d’aller aux toilettes de suite. Une fois que les selles sont retenues, leur évacuation devient à chaque fois de plus en plus difficile.

 

Selon les médecins, une personne normale va à la selle au moins deux fois par jour. Il faut éviter de pousser, car cela pourrait favoriser l’apparition des hémorroïdes.

 

Le rôle des laxatifs 

Les laxatifs sont le remède le plus connu contre le problème de constipation. Toutefois, il est recommandé de ne pas en prendre sans l’aval d’un médecin. Dans un premier temps, le thérapeute pourra prescrire les laxatifs doux ou laxatifs osmotiques.

 

À noter qu’il existe 5 catégories de laxatifs. De ce fait, il faut prendre garde à leur utilisation, car s’ils ne sont pas pris à bon escient, le patient pourrait être en proie à la « maladie des laxatifs ».

 

Constipation : les laxatifs de lest et les laxatifs osmotiques

En cas de constipation, le médecin pourra prescrire des laxatifs de lest. Il s’agit de mucilages. Leur rôle est de former un gel qui absorbera l’eau et augmentera la masse de la matière fécale ainsi que son volume.

 

Le délai d’action de ce genre de médicament est compris entre 1 et 3 jours. Bien entendu, le malade doit accompagner le traitement d’un volume d’eau assez conséquent.

 

Quant aux laxatifs osmotiques, ils hydratent les selles et les ramollissent. Leur élimination se fait ainsi de manière plus simple.

 

Les laxatifs lubrifiants et laxatifs stimulants

Les laxatifs lubrifiants sont un mélange de lanoline et de vaseline. Leur rôle consiste à ramollir et à lubrifier les selles. Ils ne prennent que 6 à 8 heures de temps pour agir. Il est préférable de les prendre dans la soirée. Il est mieux de ne s’allonger que 2 heures après leur prise.

 

Pour ce qui est des laxatifs stimulants, ils agissent après 5 à 10 heures. Ils ont une propriété irritante à laquelle il faut faire attention. Ce sont des laxatifs qui ne s’utilisent que si les autres ont échoué. Il est préférable de demander conseil à un médecin avant de les prendre

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.