Crampe cuisse : tous les produits pour la crampe de cuisse

Delbiase - 48 comprimés
Victime de son succès
6.40 €
Formag adulte Pileje - 20 sticks
Produit en stock
11.06 €
Ergysport récup Nutergia - 60 gélules
Produit en stock
15.63 €
Baume arôma crème - tube de 50 g
Produit en stock
4.67 €
Baume arôma crème - tube de 100g
Victime de son succès
6.39 €
Baume Saint Bernard crème - tube de 100 g
Produit en stock
7.03 €
Lumbalgine crème - tube de 90 g
Produit en stock
4.99 €
Mag 2 cacao - boite de 60 comprimés
Victime de son succès
5.79 €

La crampe musculaire est un problème récurrent chez les sportifs. Elle peut survenir au niveau des bras, du mollet, du dos et surtout des cuisses. Il peut être causé par une carence en potassium. Bien qu’aucun traitement ne soit assez efficace pour faire disparaître une crampe de la cuisse, il existe néanmoins quelques méthodes qui permettent de la soulager.

 

Comment définir une crampe de la cuisse ?

La crampe est connue comme étant une contraction des muscles qui provoque des douleurs transitoires et incontrôlables. Ce mal survient souvent au moment d’un effort. Il est à ne pas confondre avec la contracture qui perdure plus longtemps.

 

Les muscles striés sont généralement les plus concernés par la crampe, notamment ceux des membres inférieurs. La crampe de la cuisse peut durer plusieurs minutes ou quelques secondes. Elle disparaît généralement sans laisser de séquelle.

 

Comment se manifeste une crampe musculaire ?

Il faut savoir que les crampes ne se manifestent pas seulement au niveau des cuisses. Elles se font ressentir au niveau du cou, des bras ou encore des pieds. Elles se manifestent souvent par une douleur qui survient subitement au niveau d’un ou de plusieurs muscles. Le muscle semble se contracter lors de la palpation et lorsqu’il est sollicité, les douleurs se font plus ressentir. Le sujet est soulagé une fois que la cuisse crampée est étirée. Par ailleurs, les maux disparaissent de manière spontanée dès que la stimulation s’arrête. Dans le cas contraire, il est de rigueur de faire appel à un médecin.

 

Les causes des crampes au niveau des cuisses

Une carence en potassium ou une activité sportive intense causent fréquemment des crampes aux cuisses. Selon les médecins, cela peut aussi révéler un manque d’entraînement. Encore qu’il est capital de faire la différence entre les crampes liées à des pathologies et celles qui sont idiopathiques. Si une crampe est causée par une pathologie, son apparition résulte alors d’un problème d’insuffisance rénale, de déshydratation ou de maladies neurologiques. Tel est le cas de la sclérose en plaques. Parfois, la prise de certaines médications peut aussi engendrer des crampes. Il en est de même des maladies hormonales ou des pathologies d’origine hydroélecytrolytiques. Ce sont notamment des soucis de baisse de magnésium ou de potassium. Le problème apparaît aussi lorsque le sujet présente un déficit en calcium.

 

Les crampes de la cuisse et la grossesse

Les crampes sont aussi fréquentes chez les femmes enceintes. Elles se manifestent surtout lors du dernier trimestre. Pour limiter leur apparition, il suffit de se lever et de masser la cuisse et la jambe en douceur. Il est même préconisé de se relever doucement. Il faut faire attention au moment du passage entre la position allongée et celle où l’on est assise. Dès lors, la patiente ne doit en aucun cas se relever brusquement. Il vaut mieux tourner les épaules et le bassin en même temps et de faire usage du bras en guise de levier avant de se redresser peu à peu sur le rebord du lit.

 

À quel moment se faire ausculter ?

Il est facile de diagnostiquer une crampe qui survient dans un contexte sportif surtout, quand les facteurs causant le problème sont identifiés. Ce sont notamment l’intensité des exercices ou encore la fatigue du muscle sollicité. Le manque d’hydratation et la chaleur sont également des causes à ne pas négliger. Un individu qui a déjà souffert d’une crampe de la cuisse reconnaît facilement celle-ci une fois qu’elle récidive. Si elle ne perdure pas, il n’est pas nécessaire de passer par d’autres examens en sus. Cependant, il est toujours envisageable de se faire ausculter dans le cas où les crampes se répètent.

 

Comment réagir en cas d’une crampe de la cuisse ?

Il ne faut pas oublier qu’il n’existe aucun traitement spécifique pour guérir de la crampe au niveau de la cuisse. Il est recommandé de tirer immédiatement sur le muscle pour le détendre. Aussi, il est préconisé de faire une flexion dorsale en tirant le pied vers l’avant. Dans le cas où la crampe est violente et qu’elle a tendance à récidiver, il faut prendre certains médicaments, dont les myorelaxants pour relâcher les muscles. Il peut aussi prendre de la quinine et de la vitamine B12. L’arnica et la passiflore sont aussi préconisées par les thérapeutes pour soulager les crampes des cuisses.

 

Il faut aussi s’hydrater et rester au calme pendant quelques minutes pour que la douleur puisse stopper net. Ce qui sera suffisant pour anticiper l’apparition d’une nouvelle crampe. Par contre, dans le cas où le problème est lié à une maladie, il vaut mieux consulter un médecin.

 

Quelques remèdes naturels contre la crampe de la cuisse

Les cures à base vitamines et de minéraux sont nombreuses, mais rien ne prouve leur efficacité sur les crampes de la cuisse. Le miel est réputé pour sa teneur en potassium. Il est donc efficace pour lutter contre les crampes des cuisses. En outre, il est préconisé de s’adonner à une cure de chocolat et de banane pour apporter du magnésium et du potassium à l’organisme.

 

Pour se débarrasser des crampes musculaires, il est aussi nécessaire de respirer à fond pendant 8 secondes et de relâcher pour les 8 secondes restantes. L’écorce de canneberge est une autre alternative efficace. Il faut la faire bouillir et boire 1/3 de tasse à café de cette décoction pour faire en sorte que les crampes disparaissent.

 

D'autres solutions contre les crampes musculaires

Cure de magnésium contre les crampes

Soulager une crampe à la cuisse

Comment faire disparaitre les crampes nocturnes

Faire passer une contracture musculaire au dos