Douloureuse et incontrôlable, la crampe musculaire est une contraction musculaire passagère et involontaire. Elle touche souvent les membres inférieurs, notamment au niveau des jambes. Généralement brève, une crampe musculaire s’avère visible et palpable. Elle peut survenir à n’importe quel moment. Cette contracture musculaire désagréable arrive de façon inattendue et généralement après un effort physique. Même allongé sur le lit, il est tout à fait possible d’être en proie à la contraction du muscle. Souvent bénigne, une crampe musculaire disparaît au bout de quelques secondes ou quelques minutes. Que faire en cas de crampe ? Comment l’éviter ?

 

Qui peut être touché par une crampe musculaire ?

Tout le monde peut souffrir d’une crampe musculaire. Cette dernière est plus courante chez les femmes pendant la grossesse. Les crampes surviennent aussi chez les personnes âgées, surtout après un grand effort physique.

 

Une personne en bonne santé peut être touchée par une crampe musculaire pour diverses raisons. Chez les enfants, les contractions ne sont pas des situations d’urgence. Un petit massage et quelques exercices d’étirements permettent de soulager la douleur. Si les symptômes persistent et se répètent après quelques jours, il est recommandé de consulter un médecin.

 

Comment reconnaît-on une crampe musculaire ?

Caractérisée par une douleur intense, la crampe musculaire est une contraction involontaire. Cette dernière engendre une incapacité fonctionnelle des muscles atteints de façon temporaire. La personne concernée n’arrive presque pas à marcher durant la crampe. Cette contraction ne dure pas assez longtemps. Les crampes de muscle peuvent être visibles, et au toucher on constate un gonflement et une parfois rougeur. Dans tous les cas, il faut cesser toute activité et masser doucement les muscles concernés pendant quelques minutes.  

 

Crampe musculaire : quelles en sont les causes ?

Les crampes musculaires arrivent souvent après ou au cours de la pratique de sport. Elles sont dues à une préparation physique insuffisante avant des efforts importants. Ces contractions musculaires entraînent des gênes importantes. Lorsqu’elles sont d’origine sportive, les crampes sont fortement liées à des efforts intenses. Il ne faut pas négliger la période d’échauffement et de préparation pour mieux les éviter. Elles relèvent aussi d’une sudation excessive.

 

Une crampe est dite métabolique lorsqu’elle est survenue à cause d’une déshydratation. Elle est aussi liée à une déficience en potassium et un manque de vitamines B1, B6 et B5. À défaut d’une mauvaise circulation sanguine dans le muscle, les contractions musculaires peuvent aussi apparaître. Elles sont notamment liées au froid qui est responsable de la vascularisation. Les anomalies de calcium et de phosphore ont aussi une liaison étroite avec la survenue d’une crampe musculaire. Ces troubles métaboliques sont susceptibles de révéler une maladie sous-jacente.

 

Certaines maladies affectent aussi les muscles entraînant ainsi des crampes musculaires. On note surtout les pathologies hormonales comme le diabète. Des troubles neurologiques comme la sclérose et la maladie de Parkinson engendrent aussi des contractions des muscles. La varice et d’autres maladies cardiovasculaires peuvent être responsables d’une crampe. Les causes orthopédiques sont aussi attribuables à la contraction des muscles des membres inférieurs.

 

Certaines positions amènent aussi à des contractions musculaires. Lorsque le muscle est mal positionné, il n’arrive pas à se détendre normalement et commence à se contracter. Piétiner toute la journée peut aussi amener à la même situation. Que vous restiez assise trop longtemps ou que vous ne preniez jamais le temps de vous reposer, vous risquerez toujours d’avoir des crampes musculaires. La déshydratation constitue la cause classique de ces contractions involontaires.

 

À noter que la prise de certains médicaments provoque également la crampe musculaire. Les diurétiques et les statines sont des médicaments causant la déficience en sels minéraux. Dans tous les cas, vous pouvez prendre l’avis d’un médecin pour mieux les éviter.

 

Quels sont les soins possibles ?

Les crampes musculaires disparaissent si vite et ne requièrent pas forcément un traitement médical. Pourtant lorsque la douleur est trop intense et que les symptômes surviennent souvent, il convient de les soigner par des médicaments ou par des remèdes naturels.

 

L’application locale de chaleur et le massage sont les moyens les plus connus pour stopper les douleurs et détendre les muscles. Pensez à arrêter les activités physiques pendant quelque temps pour mieux récupérer. Une bonne hydratation permet aussi de calmer les contractions musculaires. Vous devez emporter avec vous une bouteille d’eau surtout si vous pratiquez du sport. N’oubliez pas de faire des étirements après les exercices sportifs.

 

Votre médecin pourrait vous prescrire une supplémentation en magnésium et de vitamines pour traiter vos crampes musculaires. Lorsque celles-ci deviennent invalidantes, la prise de certains médicaments comme le myorelaxant s’avère efficace.

 

En outre, les huiles essentielles sont des solutions naturelles permettant de soulager les crampes musculaires. Il suffit de réaliser un petit massage avec une huile essentielle pour réchauffer le muscle. Ces huiles ne doivent pas être utilisées sur des plaies ouvertes, sur les enfants, ainsi que les femmes enceintes sans avis médical.

 

L’homéopathie est une approche médicale traditionnelle qui apporte aussi des solutions pour soigner les crampes des muscles. L’Arnica Montana, le Magnesia phosphorica et le Ruta graveolens sont des remèdes naturels pour traiter les crampes musculaires et douloureuses.

 

Peut-on prévenir une crampe musculaire ?

Il est possible d’éviter les crampes musculaires en respectant les conseils suivants :

Avant et après les activités sportives, il est important de réaliser quelques exercices d’étirement. Ils permettent de réchauffer les muscles et d’optimiser la circulation sanguine. Évitez la sédentarité et essayez de faire quelques petits exercices matin ou soir, si vous travaillez en position assise toute la journée. Il faut aussi boire suffisamment d’eau et de jus de fruit apportant de l’énergie et évitant la déshydratation.

Il est conseillé de ne pas consommer trop de café ou d’autres excitants pour ne pas avoir des crampes musculaires. Vous devez aussi arrêter de fumer et vous alimenter correctement. Mangez plus de fruits et de légumes et buvez de temps en temps des jus de fruits comme l’orange pour vous apporter suffisamment de force et de vitalité.

 

Découvrez tous les autres moyens d'apaiser les douleurs musculaires 

Soulager la sciatique : tous les traitements
Ensemble des traitements pour la sciatique 
Les patchs anti douleur : efficaces pour soulager les problèmes musculaires
Soigner les crampes musculaires 
Tous les décontractants musculaires
Douleurs musculaires : le recours aux patchs chauffants 

Actipoche : tous les soins par le chaud ou par le froid
Apaiser les douleurs musculaires au dos 
Soulager le mal de dos 
Douleurs au dos : tous les soins