Huile de coco

Huile de coco bio Hei Poa - pot de 100 ml
Produit en stock
10.56 €
Onguent réparateur Alvadiem - pot de 10ml
Victime de son succès
5.58 €
Sun Secure Lait après-soleil SVR - tube de 200 ml
Victime de son succès
10.96 € 7.80 €
-29%

L’huile de coco et sa vertu antioxydante

Il va sans dire que c’est la présence de vitamine E dans cette huile qui fait d’elle un très bon antioxydant. C’est pourquoi elle est de plus en plus utilisée dans les soins pour le corps et pour les cheveux. En usage interne ou externe, l’huile de coco rajeunit les cellules et prévient le vieillissement cellulaire précoce. Le rôle d’un antioxydant est d’agir sur les radicaux libres pour diminuer leur nombre dans l’organisme.

 

Mais le pouvoir antioxydant de l’huile de coco ne se limite pas au fait qu’elle prévient le vieillissement cellulaire, car elle permet aussi de lutter contre certains cancers. La prévalence des cellules cancéreuses est étroitement liée au nombre de radicaux libres présents dans le corps. Sous l’effet du stress, ils s’accroissent anormalement dans l’organisme jusqu’à provoquer ce qu’on appelle un stress oxydatif. Ce dernier est présumé être un facteur de risque de formation de cellules cancéreuses. Par le biais de la vitamine E, l’huile de coco bloque la constitution de cellules cancéreuses et réduit le risque de développer un cancer.

 

Les bienfaits de l’huile de coco

Il convient de faire la lumière sur les bienfaits de l’huile de coco. Connaissant ses vertus, on peut affirmer que cette huile végétale issue de la noix de coco procure de nombreux avantages pour notre organisme.

L’huile de coco pour prévenir des maladies cardiaques

Le cœur est le seul muscle qui ne peut pas être contrôlé pas le cerveau. Il fonctionne tant que l’on est en vie. Cependant, il peut souffrir de pathologies susceptibles d’altérer sa fonction de pompe de sang. Si l’huile de coco est si largement utilisée en cuisine, c’est parce qu’elle permet de lutter contre certaines maladies cardiaques. Le rôle de l’huile de coco est lié à celui des acides gras saturés qu’elle contient. Ces substances contribuent à évacuer le mauvais cholestérol, sans le stocker au niveau des vaisseaux sanguins. En effet, le mauvais cholestérol ou LDL, est un élément nuisible au système cardiaque, mais pas seulement. Il est tout aussi néfaste pour l’ensemble du système circulatoire. En effet, il peut s’accumuler dans les vaisseaux sanguins, coronaires ou pas. D’autres acides gras saturés peuvent aussi s’accumuler au niveau des parois de vaisseaux sanguins, ce qui peut conduire à des accidents vasculaires cérébraux.

 

Les acides gras présents dans l’huile de coco sont facilement assimilés par le corps. Ils ne risquent donc pas de s’amasser dans l’organisme. C’est la raison pour laquelle cette huile est recommandée dans l’alimentation.

L’huile de coco prévient le vieillissement cellulaire

Des études ont montré que la vertu antioxydante de l’huile de coco lui permet de retarder le vieillissement cellulaire. Cette action réparatrice de l’huile de coco est très utile dans le domaine des cosmétiques. Elle permet d’avoir des cheveux nourris et revitalisés, par exemple. Grâce à cette huile végétale, les cheveux connaissent une meilleure longévité et ses cellules sont préservées d’un vieillissement précoce.

L’huile de coco en tant qu’élément majeur dans le programme minceur

La plupart des aliments ingérés, surtout les produits faciles à digérer, sont transformés en énergie. En ce qui concerne les huiles, elles s’accumulent facilement dans l’organisme et peuvent concourir à accroître la masse corporelle. Ce qui n’est pas le cas de l’huile de coco. Contrairement aux autres huiles qui ont des vertus grossissantes, elle est nettement plus facile à assimiler par le corps. Elle se transforme donc en énergie.

Nous avons tendance à douter de cette action minceur de l’huile de coco, en partant du principe qu’il s’agit d’une matière grasse. C’est en creusant un peu plus que l’on se rend compte de sa capacité à être aussi digeste. Il faut savoir que cette facilité d’absorption par le corps s’explique par la présence d’acides gras ayant une chaîne triglycéride moyenne, qui permet à l’huile de coco de faire partie des aliments recommandés pendant un régime minceur.

 

En raison d’une action plus courte (un mois environ), l’huile de coco n’est pas très efficace lorsqu’elle est utilisée seule pour maigrir. Elle est plus active en association avec un régime minceur.

L’huile de coco en accompagnement d’un régime cétogène

Un régime cétogène est un régime faible en glucides, mais riche en lipides. La substance lipidique de l’huile de coco, est très facilement assimilée par le corps. Elle empêche l’accumulation de mauvais cholestérol (LDL) tout en favorisant celle du bon cholestérol (HDL). Pour obtenir un résultat optimal, il est préférable de mélanger l’huile de coco avec du café.

L’huile de coco, un excellent hydratant et protecteur de la peau

La présence de la vitamine E dans l’huile de coco lui confère la capacité de réhydrater la peau, qui est l’organe le plus vaste du corps. Elle est exposée à longueur de temps à toute sorte d’agressions externes comme le vent, la pollution et le soleil. C’est ce dernier qui est le plus nuisible à l’épiderme. En effet, la peau est particulièrement sensible aux rayons UV qu’il émet. Bien que la peau possède la faculté de lutter contre ces agressions, elle peut ne pas supporter une trop longue exposition. Dans ce cas, il lui faut un soutien externe. L’huile de coco réhydrate la peau, ce qui contribue à sa lubrification.

 

Par conséquent, elle est conseillée à ceux qui ont une peau sèche ou déshydratée. Néanmoins, il faut penser à bien s’hydrater en consommant régulièrement de l’eau. Il faut boire 1,5 litre d’eau par jour au minimum pour que la peau ne s’assèche pas.

 

Dans son rôle de protecteur de la peau, l’huile de coco s’avère être un élément actif contre la cellulite. Elle contribue à la souplesse et l’uniformité de votre peau, évitant ainsi la formation de cellulite. Pour profiter de cette vertu, il suffit d’appliquer un peu d’huile de coco sur la zone concernée, puis de masser soigneusement.

L’huile de coco, un hydratant efficace pour les cheveux

Elle doit cette propriété à la vitamine E. Elle agit également dans l’entretien des cheveux, qui bénéficieront de l’action hydratante de l’acide laurique, un des acides gras présents dans l’huile de coco. Il faut savoir que l’acide laurique possède la particularité de pouvoir pénétrer facilement le cuir chevelu. De cette façon, il nourrit chaque tige de cheveu, de la racine à la pointe. Il n’est pas difficile de bénéficier de la propriété hydratante de l’huile de coco. Il suffit simplement d’effectuer un bain d’huile pendant une heure pour obtenir un bon résultat. Un rinçage est nécessaire pour parachever le soin.

L’huile de coco, la meilleure alliée des sportifs

Comme elle est riche en acides gras, l’huile de coco est prescrite aux sportifs pour combler leurs besoins en énergie, que ce soit dans la dépense ou dans la récupération. L’oméga-3 est une source indéniable d’énergie. Bon nombre de sportifs optent pour l’huile de coco comme source d’énergie. À la différence des autres huiles végétales, l’huile de coco est très vite absorbée par l’organisme, facilitant ainsi la récupération. Elle favorise également la prise de masse, notamment dans la phase préparatoire pour une grande compétition, par exemple. Il est donc conseillé, lors de cette période, d’opter pour un régime riche en huile de coco. Les recettes qui en contiennent ne manquent pas. L’huile de coco peut se substituer aux huiles végétales de cuisson. Elle est même bien meilleure, car ses substances nutritives ne s’altèrent pas sous la chaleur, contrairement aux autres huiles végétales utilisées pour la cuisson.

L’huile de coco accroît la faculté cognitive

La production d’énergie n’est pas le seul avantage de la consommation d’huile de coco. Cette huile peut aussi servir dans la fabrication de l’insuline, une hormone destinée à nourrir les cellules cérébrales. Facilement absorbés par le corps, les acides gras triglycérides à chaîne moyenne jouent un rôle prépondérant dans la protection de ce type de cellules. C’est pour cette raison que l’huile de coco fait partie des aliments préconisés dans le régime des personnes qui souffrent de maladies dégénératives comme la maladie d’Alzheimer. Elle permet de régénérer les cellules du cerveau, favorisant ainsi une période de latence de la maladie.

L’huile de coco facilite la digestion

Cette huile convient parfaitement à ceux qui ont des intestins fragiles. Elle permet de lutter contre les bactéries responsables de certaines maladies causées par l’ingestion d’aliments contaminés. Pour ce faire, elle peut être intégrée telle qu’elle dans son régime alimentaire, ou être consommée sous forme de produits riches en huile de coco.

 

Cette huile est aussi connue pour sa capacité à stimuler la production de probiotique dans le tube digestif. Bien qu’elle soit riche en lipides, l’huile de coco possède également une action gastro-protectrice.

L’huile de coco aide l’organisme à lutter contre le diabète

Comme l’huile de coco augmente la sécrétion d’insuline, elle joue un rôle protecteur contre le diabète. Une insuffisance d’insuline ne permet pas à l’organisme d’assimiler correctement le sucre. Le rôle de l’huile de coco est de stimuler la production d’insuline, pour aider l’organisme à lutter contre le diabète. Elle est un véritable atout pour les personnes souffrant de cette maladie, car elle augmente leur capacité à assimiler le sucre.

L’huile de coco fait disparaître les vergetures

En plus de son rôle anticellulite, l’huile de coco est également un remède efficace contre les vergetures. Ces dernières sont une sorte de déformation de la peau due à une tension trop forte de la peau qui finit par altérer son élasticité. Comme l’huile de coco possède des vertus assouplissante et réhydratante, elle permet de faire disparaître les vergetures. Il suffit d’appliquer quotidiennement de l’huile de coco sur l’étendue de peau à traiter. Il convient de masser soigneusement la peau pour lui rendre sa souplesse et l’hydrater.

L’huile de coco, une bonne amie des dents blanches

Le recours à un dentifrice de grande marque n’est pas toujours la meilleure solution pour avoir des dents bien blanches. Une simple recette de grand-mère qui associe le bicarbonate de soude et l’huile de coco peut très bien faire l’affaire. Ce mélange fera office de dentifrice pour blanchir les dents. Il forme en effet une pâte homogène qui requiert peu de dépenses, mais qui est tout à fait efficace.

L’huile de coco comme déodorant naturel

Le même mélange pour brosser les dents peut aussi être utilisé pour chasser les odeurs des aisselles, en remplacement de votre déodorant habituel. Pour optimiser son efficacité, il faut ajouter un peu de fécule de maïs au mélange. Le rôle de cette pâte est d’éviter que vous souffriez de mauvaise odeur pendant la journée. Si vous préférez utiliser un déodorant naturel parfumé, ajoutez un peu d’huile essentielle à la préparation.

L’huile de coco en tant que lubrifiant intime

Cette propriété suscite encore des polémiques. Utiliser l’huile de coco en tant que lubrifiant intime n’est pas une pratique qui convainc toutes les femmes. Pourtant, il a été démontré que cette huile constitue un lubrifiant intime sain, qui n’abîme pas la flore vaginale. Ainsi, elle permet de lutter contre la sècheresse intime. Celle-ci peut être le fruit d’un stress prolongé ou de l’utilisation de produits intimes inadaptés qui ont altéré la flore vaginale. Opter pour l’huile de coco pourrait alors se révéler être une meilleure alternative.

Protecteur cutané

Riche en acide caprylique, l’huile de coco est un moyen efficace pour lutter contre les invasions microbiennes et fongiques qui attaquent la peau. Elle élimine aussi bien les champignons et les levures, que les microbes susceptibles de nuire à la santé de la peau.

 

Outre le fait de protéger la peau contre les invasions bactériennes, l’huile de coco est également capable de prévenir l’apparition de contusions au niveau de la peau à la suite d’un choc. En plus, elle peut aider à désenfler les bleus.

L’huile de coco, un élément essentiel à la santé des nourrissons

Bien que de nombreux médicaments soient déjà disponibles pour soigner les maux sans gravité des nourrissons tels que les flatulences abdominales, l’huile de coco est aussi très efficace pour soulager les petits. Une application sur le ventre suivie d’un léger massage dans le sens des aiguilles d’une montre suffit pour évacuer le gaz qui s’est accumulé dans le ventre de l’enfant.

 

Cette huile est en outre utile pour l’hydratation de son corps. Elle s’avère très pratique pour traiter la première desquamation, qui survient au bout de 10 à 15 jours après la naissance. Mais ce n’est pas tout. L’huile de coco est également utilisée pour enlever les croûtes de lait sur le crâne du bébé. Pour cela, il faut juste appliquer un peu de cette huile sur la partie à soigner.

 

Enfin, l’huile de coco permet aussi de traiter les érythèmes et les fesses rouges des tous petits. Souillure de couche, macération ou autres causes peuvent entraîner la formation d’érythèmes. Bien entendu, il existe des crèmes destinées à les éliminer. Toutefois, les parents disposent d’alternatives plus simples et naturelles. L’huile de coco est en effet un excellent choix pour traiter les érythèmes fessiers. À condition, bien sûr, d’en choisir une de bonne qualité. L’huile de coco issue d’une pression à froid conserve mieux les vertus de substances actives.

L’huile de coco, vertus et bienfaits sur l’organisme : utilisations

Appelée aussi huile de coprah, l’huile de coco est une huile végétale très prisée dans les domaines de la santé. Elle est extraite de l’albumen de la noix de coco. Véritable allié en cuisine et en cosmétique, l’huile de coco ne manque pas de vertus. Après lecture de cet article, vous la verrez sous un tout nouveau jour.

 

Qu’est-ce que l’huile de coco ?

L’huile de coco compte parmi les huiles végétales les plus utilisées dans le monde. Elle est très estimée grâce au nombre de nutriments et d’acides gras essentiels qu’elle renferme.

 

Sa réputation ne cesse de grandir, ce qui explique qu’elle soit utilisée sur tous les continents. L’huile coco est appréciée autant en cuisine et en cosmétique, que dans le secteur de la santé. D’une part, elle relève les plats gastronomiques par son arôme et son goût exquis. D’autre part, elle s’avère être un élément essentiel à la beauté du corps, notamment de la peau et des cheveux, de par son pouvoir réhydratant et tonifiant. En effet, l’huile de coco contient des vitamines et des acides gras, éléments indispensables au bon fonctionnement de l’organisme. C’est ce qui confère à cette huile végétale la capacité d’agir sur le système cérébral et cardiaque. C’est également un allié minceur par excellence.

Comment on obtient l’huile de coco ?

L’huile de coco provient de la noix de coco, notamment de son albumen. Le cocotier est un arbuste exotique portant le nom de « cocos nucifera » en botanique. Ce fruit tropical appartient à la famille des palmaceae. Si elle est mondialement réputée, c’est grâce à sa forte teneur en acides gras essentiels et en vitamines. Ces composants font de l’huile de coco un produit largement utilisé dans le monde entier.

 

Le cocotier est originaire de la Polynésie et de l’Asie de Sud-est. Il fait d’ailleurs partie des arbres typiques de ces régions. Mais, il pousse également dans de nombreuses de zones tropicales. De nos jours, on trouve le cocotier dans presque toutes les régions tropicales. La noix de coco qui est fruit de cet arbre, est la source de l’huile de coco.

 

De quoi est composée l’huile de coco ?

Comme il a été dit plus haut, l’huile de coco est riche en nutriments essentiels au bon fonctionnement de l’organisme, pour ne citer que les vitamines et les acides gras.

Les vitamines

En matière de vitamine, l’huile de coco renferme deux vitamines essentielles qui sont la vitamine E et la vitamine K. La vitamine E est principalement connue pour son action antioxydante, qui permet de lutter contre le vieillissement cellulaire. La vitamine E est l’un des éléments indispensables à la croissance et à la santé des cheveux. C’est grâce à elle que l’huile de coco est l’huile végétale la plus utilisée dans les soins capillaires. La vitamine E agit également sur les systèmes immunitaires et cardiaques pour prévenir certaines maladies cardiovasculaires.

 

La vitamine K, quant à elle, nourrit les cheveux. Elle évite qu’ils soient abîmés ou secs. Bref, ce sont ces deux vitamines qui confèrent son pouvoir hydratant à l’huile de coco.

Il faut savoir qu’on trouve d’autres vitamines dans cette huile, dont des vitamines B3, B5 et B6.

Les acides gras essentiels

L’huile de coco contient des acides gras essentiels : oméga-3, oméga-6 et oméga-9. En effet, elle se compose d’oméga-9 à hauteur de 5 à 8 %. Tout comme les oméga-3 et oméga-6, leur rôle est primordial pour la protection du système cardiaque. Mais cette précieuse huile végétale ne renferme pas uniquement des acides gras linoléiques mono et polyinsaturés. Elle est aussi constituée d’acide palmitique, caprique, myristique, caprylique et laurique.

 

Néanmoins, la composition de l’huile obtenue varie en fonction de la technique utilisée pour son extraction. C’est la raison pour laquelle il faut bien sélectionner son huile de coco. Celle obtenue par pression à froid est plus riche en nutriments.

 

Les vertus de l’huile de coco pour l’organisme

Huile végétale à multiples vertus, l’huile de coco se hisse au premier rang des produits bénéfiques pour l’organisme. En se référant à ses composants, on peut dire que l’huile de coco est riche en nutriments indispensables à l’organisme. Toutefois, ce n’est pas le seul avantage de cette huile végétale. Elle possède aussi un pouvoir antibactérien et antivieillissement sur les cellules.

Riche en nutriments utiles pour le corps

Que ce soit des acides gras essentiels ou des vitamines, l’huile de coco n’en manque pas. C’est pour cela qu’on dit qu’elle est riche en nutriments essentiels. Ces derniers sont indispensables au bon fonctionnement de l’organisme. En l’occurrence, ils sont bénéfiques pour le système cardiaque, car ils facilitent l’oxygénation de tous les organes du corps.

Huile végétale à vertu antibactérienne

L’huile de coco possède aussi une vertu antibactérienne, ce qui lui permet de lutter contre les invasions de bactéries qui peuvent contaminer le corps. Cette huile peut remplacer certaines huiles végétales pour la cuisson des aliments grâce à ses propriétés. En effet, les éléments nutritifs présents dans l’huile de coco ne s’altèrent pas facilement sous l’effet de la chaleur, ce qui est par contre le cas de beaucoup d’autres huiles comme celle de colza.