Manganèse

Toniphyt Multinature Santé Verte - boîte de 30 comprimés
Produit en stock
12.48 € 9.98 €
-20%
Actypral Codifra -  boite de 60 gélules
Victime de son succès
22.64 €
Oftamac plus - boîte de 60 capsules
Victime de son succès
23.22 €
Ergymunyl Nutergia - flacon de 250 ml
Produit en stock
15.12 €
Ergyepur Nutergia - flacon de 250 ml
Produit en stock
14.11 €
Bion 3 adulte Défense - 60 comprimés
Produit en stock
21.21 €
Bion 3 Défense - 30 comprimés
Produit en stock
12.08 €
Ergycranberryl Nutergia - flacon de 250 ml
Produit en stock
15.73 €
Ergycartil Flex Nutergia - 90 gélules
Produit en stock
22.84 €
Ergycartil Fort Nutergia - 15 sachets
Produit en stock
17.15 €
Ergyphytum Nutergia - flacon de 250 ml
Produit en stock
15.30 €
Page 1 sur 2>>>

Le manganèse est un oligo-élément qui participe à l’action des lipides, des glucides et lutte contre les radicaux libres. Ci-après toutes les informations le concernant ses propriétés, les risques éventuels liés à sa prise et ses vertus médicinales. 

 

Caractéristiques 

Le manganèse se présente sous forme de particules dans l’eau, sous forme de poussières dans l’air ou sous forme solide dans le sol. Le manganèse dans l’air est plus concentré lorsqu’il est mélangé avec des fluides fossiles brûlés ou les activités industrielles. Par ailleurs, le manganèse de source humaine pénètre dans les eaux d’égout, les eaux souterraines et les eaux de surface. De même, utiliser un pesticide à base de manganèse transfère ce dernier dans le sol. Ce métal se présente en une poudre blanche soluble dans l’eau. Il prend la couleur rose rouge une fois hydratée. Il est utilisé dans la fabrication des engrais, des piles ou du dioxyde de manganèse. 

 

Connu sous le symbole chimique Mn, le manganèse ressemble au fer. C’est un oligo-élément indispensable pour le bon fonctionnement de l’organisme. Au XVIIIe siècle, on l’utilisait surtout pour fabriquer du chlore puis son usage s’est étendu dans la métallurgie, la botanique et la thérapeutique. Découvert en 1774 par Bergman et Schelle puis officialisé par Gahn, ses propriétés vitales pour l’homme n’ont été mises en avant qu’à la deuxième moitié du XXe siècle. 

 

Le manganèse est présent dans les reins, le foie et le pancréas, à 12 ou 20 mg. L’homme a besoin de 1 à 2,5 mg de manganèse par jour pour les femmes adultes et 2,8 mg pour les hommes adultes. Pour les enfants de 7 ans aux adolescents de 17 ans, l’apport requis est de 0,02 à 3 mg par jour. Pour les femmes enceintes et celles qui allaitent, il faut aussi 3 mg de manganèse. Cet oligo-élément joue un rôle de défense antioxydante dans la superoxydedismutase. Il constitue un élément essentiel dans le métabolisme des glucides, des lipides et des acides aminés. Le manganèse participe à la production d’insuline (hormone qui régule le taux de sucre dans le sang). 

 

Le manganèse est omniprésent dans les aliments d’origine végétale, notamment les fruits et légumes, les légumes secs, les produits céréaliers et les fruits à coques. On le retrouve aussi dans les herbes, le thé et les épinards. Les haricots verts, l’huile d’olive, les œufs, les graines de soja et les graines de riz possèdent également une forte concentration en manganèse. Pour les aliments d’origine animale, cet oligo-élément est présent dans les mollusques, dont les huîtres. Une fois absorbé, il est transporté par le sang jusqu’aux reins, au foie, aux glandes endocrines et au pancréas. 

 

Utilisations

Le manganèse est utilisé en oligothérapie comme modificateur de terrain, mais à faible dose, notamment dans les états allergiques. En effet, le père de l’oligothérapie, Dr Démétrier a pu démontrer que le manganèse est efficace pour traiter l’asthme, les allergies cutanées et les rhino-pharyngites. Associé à du cobalt, il est utilisé dans les états d’asthénie (fatigue). Combiné avec du cuivre il peut soigner les états infectieux. C’est un nutriment essentiel qui joue un rôle dans les réactions liées au métabolisme des glucides, des acides aminés et du cholestérol. Le manganèse agit sur le cerveau et le système respiratoire. Il est surtout utilisé sous forme de compléments alimentaires (gélules) pour limiter le stress oxydatif, le vieillissement cutané et les problèmes osseux. Dans ce dernier cas, le manganèse renouvelle le tissu osseux et prévient l’ostéoporose et la déminéralisation des os. 

 

La surconsommation de phytates, de phosphore ou de calcium réduit l’assimilation du manganèse, mais n’engendre pas un déficit si l’alimentation est variée. Le manganèse et le fer jouent le même rôle. En effet, ils se fixent sur les mêmes transporteurs pour circuler dans le sang ou être assimilés. Un traitement de fer d’une durée de 2 mois peut compromettre l’action du manganèse. 

 

Risques de déficit ou d’excès

Il n’existe jusqu’à ce jour aucun cas de carence en manganèse. En effet, l’organisme peut s’adapter à un excès ou un manque compensé au niveau de l’intestin ou au contraire, éliminé dans les selles. Une étude menée sur un déficit en manganèse de 39 jours montre une anomalie du taux de phosphore, de calcium ou de cholestérol ainsi qu’une dermatite, mais grâce à un régime riche en manganèse, les troubles ont pu être corrigés. De ce fait, la réglementation prévoit que l’eau de robinet ne contient que 50 microgrammes de manganèse et que les eaux minérales subissent un traitement physique pouvant éliminer le surplus de manganèse. 

 

Cet excipient est indispensable pour l’organisme de l’homme. Un déficit comme un excès n’est pas favorable pour lui, car cela engendre des problèmes de santé. En effet, une carence en manganèse constituerait une cause de la maladie d’Alzheimer. Son excès peut avoir des effets secondaires sur le système nerveux des enfants. Tel est le cas lors d’une étude sur la consommation d’eau riche en manganèse durant 3 ans, cela a entraîné de mauvaises performances scolaires. Par contre, l’excès chronique de manganèse chez l’adulte pourrait être à l’origine de la maladie de Parkinson. En effet, l’empoisonnement au manganèse peut engendrer des problèmes de nerf, un manque de mémoire ou des hallucinations. Il peut aussi être source d’embolies pulmonaires ou de bronchites. Exposé au manganèse pendant une trop longue période, l’homme peut devenir impuissant. Tel est le cas des personnes qui travaillent dans la métallurgie, les fonderies ou les exploitations minières. De ce fait, en inhalant de la poussière de manganèse, ces individus s’exposent également à des problèmes de systèmes nerveux. 

 

D’autres symptômes peuvent apparaître avec le syndrome du manganèse entre autres l’insomnie, les maux de tête, la faiblesse musculaire, l’ennui ou la schizophrénie. Comme c’est un oligo-élément essentiel pour la santé, sa carence a un impact sur la coagulation du sang. Elle peut aussi provoquer une intolérance au glucose des troubles sur la corpulence, le squelette et des problèmes de peau (dermite squameuse). Un changement de la couleur des cheveux et un niveau anormal de cholestérol (hypercholestérolémie ou taux de cholestérol élevé dans le sang) peuvent aussi apparaitre. Pareillement, les personnes qui prennent des suppléments alimentaires de manganèse, celles atteintes de maladies chroniques de foie ou les nourrissons atteints de maladies hépatiques cholestatiques, pourraient être intoxiqués par le manganèse.