» » » Trouble du sommeil

Trouble du sommeil

En France, les troubles du sommeil atteignent de nombreuses personnes, de toutes les tranches d’âge. Les facteurs sont multiples, mais les plus notables restent le mode de vie stressant et une alimentation inadéquate. Dans la plupart des cas, ces problèmes sont passagers. Ils sont par contre susceptibles de devenir chroniques à défaut de traitements adaptés. Les compléments nutritionnels vous permettent de retrouver de bonnes nuits de sommeil, à condition de bien choisir les meilleurs produits. Il importe alors de repérer les ingrédients les plus efficaces.

  • L’aubépine

L’aubépine contribue à la diminution de l’état nerveux et anxieux. Si vous manquez de sommeil et ressentez de la fatigue, il vous est conseillé d’en prendre régulièrement. Ce végétal présente un aspect calmant et aide à s’endormir rapidement. Il comporte en effet d’importants taux en proanthocyanidols et en triterpéniques.

  • La valériane

La valériane possède une double qualité. Elle joue à la fois le rôle de sédatif et de relaxant. Les troubles du sommeil, dont notamment l’insomnie peut être traitée au moyen de cette plante particulièrement riche en valépotriates, en terpénoïdes et en alcaloïdes. Elle constitue une antistress efficace et réduit considérablement l’état nerveux. La cure à base de ce végétal peut s’effectuer sur une durée notable de 3 à 4 mois. Si vous envisagez de prendre des compléments alimentaires à base de racines de valériane, ingérez-les le matin ou au moins, en fin de matinée. Notez d’un surdosage peut causer la somnolence.

  • Le millepertuis

Le millepertuis a été toujours utilisé en tant qu’élément traitant des troubles de l’humeur. Cependant, il est récemment convoité pour ses indéniables vertus liées au sommeil. La plante aide en effet à s’endormir plus facilement, grâce à ses composants actifs. Il s’agit notamment de l’hypercétine qui apporte une bonne régulation des neurotransmetteurs. Les xanthones qui se trouvent en majeure quantité dans le végétal sont reliés à des propriétés sédatives. Notons que la cure peut s’étaler sur une période relativement longue de 2 à 3 mois. Les traitements à base de millepertuis ne peuvent s’effectuer chez des personnes dépressives.

  • La passiflore

La passiflore aide à mettre fin aux troubles du sommeil, notamment l’insomnie. Elle réduit grandement les cas d’anxiété et de stress. Ce végétal est associé à des propriétés sédatives, en raison de sa forte teneur en flavonoïdes et en alcaloïdes. Cette plante comporte par ailleurs un taux élevé en vitamine C et en minéraux.

 

Sachez que la prise de compléments alimentaires devrait se marier à d’autres techniques allant dans le même objectif. Il s’agit entre autres, de l’adoption d’une alimentation équilibrée. Veillez à consommer des aliments légers, surtout le soir. Pensez en outre à bouger un peu, selon votre rythme. Un peu d’exercices physiques quotidiens vous aideront à dormir profondément.

Nombre de produits : 12

Troubles du sommeil, causes et symptômes

Les problèmes liés à l’endormissent se subdivisent en trois grandes catégories. Ce sont les parassomnies, les dyssomnies et les troubles d’endormissement associés à des facteurs neurologiques et/ou psychiatriques. Ces maux présentent des causes et des signes cliniques propres à eux-mêmes.

 

Les facteurs à l’origine des troubles du sommeil

Les parasomnies, dont principalement le bruxisme nocturne atteint surtout les personnes âgées entre 10 à 20 ans. Il est souvent dû au stress. L’énurésie secondaire, quant à elle, provient de maladies particulières, comme l’épilepsie ou les troubles urinaires. Certains patients présentant des chocs affectifs peuvent aussi devenir parasomniaques.

 

Les dyssomnies découlent de facteur psychologique, dont le plus remarqué reste le stress émotionnel. Ils peuvent également avoir des sources génétiques, comme la narcolepsie. Dans certains cas, les problèmes du sommeil sont associés à la consommation de médicaments ou d’alcool excessif.

 

Par ailleurs, l’environnement externe à la personne peut aussi jouer un rôle énorme dans l’endormissement. Il s’agit de changement d’infrastructure, de la chambre, du lit, etc. Un examen scolaire, une maladie ou la séparation avec un être proche sont tous autant de causes de dyssomnies.

 

Les symptômes des troubles du sommeil

Les symptômes sont eux aussi, variables d’un trouble du sommeil à l’autre. Les parasomnies se concrétisent par des terreurs nocturnes qui ont lieu durant les premières heures après l’endormissement. Ces signes se présentent souvent chez les enfants.

 

On mentionnera surtout une transpiration importante et un essoufflement. On note également les cauchemars, qui surviennent à n’importe quel moment du sommeil. Ils provoquent un réveil total. Le bruxisme nocturne se traduit par des grincements de dents, dont le patient n’est pas conscient.

 

Pour les dyssomnies, les symptômes se caractérisent par des réveils fréquents durant la nuit, des difficultés respiratoires, et parfois des hallucinations visuelles chez les narcoleptiques.

4.62 5.00 2047